124 707 345 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Gratuité du tronçon d'autoroute de Besançon Est à Besançon Ouest.

Signez la pétition

Déjà 24 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

Gratuité du tronçon d'autoroute de Besançon Est à Besançon Ouest.

Auteur : comité local RCVL defensedelademocratie.rcvl@yahoo.fr

À l'attention : APRR, Monsieur le ministre des transports, Monsieur le préfet de région Franche-Comté, Monsieur le Maire de Besançon

Gratuité de l’autoroute à Besançon

1.60 € : c’est le tarif que doit débourser un automobiliste se rendant de Besançon Est à Besançon Ouest par autoroute ; en moyenne, celui qui fait ce trajet pour aller travailler paye 736.00 € par an.

Les automobilistes prennent l’autoroute car elle permet d’éviter le boulevard bisontin totalement saturé aux heures de pointes. Oui mais voilà, à un moment où l’on parle de pouvoir d’achat, ces 736.00 € seraient bien plus utiles à l’automobiliste qu’à l’enrichissement des actionnaires de l' APRR, propriétaire de l’autoroute. L’automobiliste n’est trop souvent considéré que comme un payeur que l’on doit surtaxer (surtout en ce moment avec la flambée des prix des carburants)

De nombreuses villes en France ont des tronçons autoroutiers gratuits (près de chez nous, Montbéliard ou Belfort) qui incitent les automobilistes à les prendre et qui désengorgent les centres-villes.
Pourquoi le contournement autoroutier bisontin ne serait-il pas gratuit ?

Ce n’est pas une gageure ; n’oublions pas que les autoroutes ont été construites avec des fonds publics (donc nos impôts), qu’elles ont été remboursées plusieurs fois, et qu’aujourd’hui elles appartiennent à des groupes privés, donc à des actionnaires, dont le seul but est de faire des profits (parfois au mépris de la sécurité ou du bien être de leurs personnels). Au premier semestre 2007, la APRR a réalisé un chiffre d’affaires de 864.1 millions d’euros, en hausse de 8.6% sur un an !!!

N’oublions pas qu’à l’échangeur de Besançon Est, le Personnel au péage a été remplacé par un automate (source de profits plus importants) ; la APRR a les moyens de mettre ce tronçon autoroutier gratuit.

La CAGB, les élus bisontins, les députés et sénateurs doivent faire des propositions en ce sens. Tout le monde y trouverait son compte : les automobilistes (qui ne paieraient plus pour les uns, et qui auraient un trafic plus fluide dans Besançon intra-muros pour les autres) , les Bisontins qui verraient circuler moins de véhicules devant leurs fenêtres et mois de pollution s’accumuler.

Mais cette proposition doit être portée par toute la population pour faire pression sur nos élus.
C ‘est dans ce sens que le comité local RCVL soutenu par le Parti Ouvrier Indépendant agit.