109 692 193 signatures sur MesOpinions.com

Non à Gérald Darmanin au CA de Sciences Po Lille !

Sauvegarde en cours...
Pétition : Non à Gérald Darmanin au CA de Sciences Po Lille !
Par Les élu.e.s SUD-Solidaires Étudiant.e.s au Conseil d'Administration de Sciences Po Lille

Pétition adressée à Pierre Mathiot et les membres du CA de Sciences Po Lille : les élu.e.s étudiant.e.s Inès Ameur, Alan Cardin, Romain Dupont, Romane Lacroix, Clara Mothes, Thys Sipma et Cyrielle Trebosc, les représentant.e.s enseignant.e.s Julien Boyadjian, Cédric Passard, Laurence Elert, Anne Bazin, ainsi que les membres Xavier Vandendriessche, Philippe Darriulat, Patrick Mardellat, Patrick Gérard, Catherine Combeau, Olivier Duhamel, Agathe Doublet, Aymeric Potteau, Christelle Buyck et Sylvain Freset

Gérald Darmanin est encore proposé au CA ... c'est toujours non!


Mathiot ce n’est décidément pas le renouveau.
Deux jours avant le CA permettant d’élire les personnalités extérieures, nous apprenons enfin les noms des candidat.e.s :
Deux nouveaux : Eric Charpentier, directeur général du Crédit Mutuel Nord Europe et Marie Deugnier, directrice générale adjointe du CHU de Lille.


Puis les mêmes personnalités depuis des années : Patrick Kanner, sénateur du Nord et président du groupe socialiste au Sénat/ Alexandre Lallet, conseillet d’Etat énarque/ Audrey Linkenheld, directrice du développement et des partenariats de Vilogia (ancienne députée PS) et… GERALD DARMANIN.


Comme vous le savez, les personnalités extérieures, bien que ne siégeant quasiment pas et ne s’impliquant pas réellement dans la politique de l’établissement, ont un rôle très important car elles représentent à elles-seules 1/5 du Conseil d’Administration.

Leur vote peut donc être déterminant lors de certains votes. De plus, étant proposées par la direction, le choix de telle ou telle figure a un rôle symbolique qui dit quelque chose sur l’orientation politico-stratégique de la nouvelle direction.

Si aucune des personnalités ne nous satisfait et sont là majoritairement par affinités politiques ( plus ou moins PS, même si Mathiot est maintenant davantage proche de En Marche), parce que ce sont des ancien.ne.s de l’école ou pour représenter le monde du privé, la candidature de Gérald Darmanin est tout simplement inacceptable. On doit avouer qu’en voyant, encore, son nom, nous sommes tombé.e.s de notre chaise.

Comme nous l’avions expliqué lors de la nomination des personnalités extérieures il y a trois années de cela (qui avait conduit à un blocage du CA puis l’accueil du nouvel administrateur en chanson et affichages), nous sommes fondamentalement opposé.e.s à la nomination de Gérald Darmanin. Tout d’abord, pour sa politique raciste et xénophobe à Tourcoing et vis-à-vis de Christiane Taubira et son opposition au mariage pour tous en 2013.

Entre temps, celui qui est maintenant Ministre, a été accusé de viol, abus de pouvoir, trafic d’influence et abus de faiblesses par plusieurs femmes à Tourcoing. Si nous ne remettons pas en cause la présomption d’innocence, l’absence de prise en compte de ces accusations qui ont mené à une enquête de la part de la justice nous paraît envoyer un très mauvais signal ; tant pour la réputation de l’école qu’auprès des étudiantes, enseignantes et personnelles. Par ailleurs, nous ne demandons pas sa condamnation à la place de la justice, mais qu’au vu de ces accusations, il ne représente pas notre école. Le choix d’un nom pour faire partie des administrateurs d’une école est un choix politique, or ces choix ne peuvent se faire sans considérations éthiques. Alors que l’école se gargarise de la mise en place d’une Charte égalité de genre, elle va choisir parmi ses administrateurs une personne qui n’est pas blanche de tous soupçons d’agression ?


Face à l’argument de la neutralité, nous répondons que l’ancien directeur ( qui avait lui aussi proposé Gérald Darmanin : où est le renouveau promis par M. Mathiot ?) a toujours affirmé que l’extrême-droite n’entrerait pas à Sciences Po. Il est donc possible pour un directeur de prendre une position politique ; pourquoi accepter alors quelqu’un qui met en place dans sa mairie les mêmes politiques que le FN/ RN ( suppression des subventions à la Ligue des droits de l’hommes, « petites phrases » comme « je hais les Rroms ») et représente un potentiel danger pour les femmes de cette école, qui ne se sentent alors pas prises en compte ? Gérald Darmanin représente-t-il vraiment les valeurs que l’école entend incarner ?


En 2016, on nous avait répondu que sa présence était nécessaire pour que la Région soit représentée. Or, si beaucoup d’autres personnes étaient légitimes pour ce poste, comme le vice-président en charge de l’enseignement supérieur Nicolas Lebas, M. Darmanin n’occupe actuellement plus de fonctions d’élu local. Et, s’il fallait quelqu’un pour représenter le gouvernement au sein de notre CA, nous espérons que ce serait un.e membre du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et non pas de l’Action et des Comptes publics car cela serait inquiétant sur la manière dont M. Mathiot considère l’enseignement supérieur. Nous avons d’ailleurs vu que même financièrement, M. Darmanin ne nous apportait rien car, en plus de supprimer les APL pour les étudiant.e.s, même de Sciences Po Lille, les dernières fois où il a siégé en CA, c’était pour annoncer des baisses de dotations de l’Etat. Quel est donc l’intérêt de l’avoir parmi nous ?


⚡️ Propositions/ revendications :


- Nous demandons aux enseignant.e.s membres du CA de ne pas voter pour Gérald Darmanin
- Nous demandons une candidature alternative pour remplacer Gérald Darmanin
- Et appelons Sciences Po Lille à ne pas renouveler une telle personnalité extérieure, et à être en cohérence avec ses promesses d’antiracisme, antisexisme et lutte contre l’homophobie

1.350 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition