Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Non au génocide des Blancs.
Pétition

Non au génocide des Blancs.

Non au génocide des Blancs. Pétition
8 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Vengeance Patriote
Destinataire(s) :
Peuple français et Etat français
La pétition

Afin de ne pas épuiser mes touches et votre vue, il est à vérifier l’hypothèse suivante : est-ce que la population blanche décline réellement ? Les statistiques ethniques étant interdites en France, étudions le cas de l’Amérique. En 2015, plus de la moitié des bébés nés sur sol américain appartenaient à des minorités ethniques, alors que 80% des décès enregistrés cette année-là étaient des Américains blancs. Selon un article publié dans le temps, en 2060 la population Blanche sera de moins de 50%. Nous faisons moins d’enfants, nous vieillissons, en bref la blanche couleur s’éclipse pour céder place.

Le mouvement Vengeance Patriote défend les blancs, voici le discord associer au mouvement pour + d'infos : https://discord.gg/3czNhFC7Xb


Et vous pensez que quelqu’un va changer cette situation ? Que tout va se réguler ?


Par les femmes blanches qui détruisent notre peuple ?


« Réfractaire, extrême droite, fachistes de tout poils, Patriarcat mâle cis- genre blanc crétin oppressif, vous faites partie du passé, voici le nouveau monde <3 SANS VOUS ! Le monde de la raison, le monde de l'ouverture bien grande, le futur c'est nous !!!! Accueillons les migrants comme le font avec courage et exemplarité les gens dans cette vidéo, nous réussirons à construire un monde meilleur, déstructuré, déconstruit, c'est notre projet »


Par les minorités elles-mêmes ?


https://www.lesechos.fr/amp/324304
https://www.valeursactuelles.com/societe/racisme-anti-blanc-24-heures-sur-twitter-ou-la-haine-contre-les-babtous-sexprime-en-toute-impunite-110197 
https://www.closermag.fr/vecu/faits-divers/nous-sommes-en-2017-et-un-petit-garcon-de-huit-ans-se-fait-lyncher-pour-des-motivations-racistes-746047
https://www.lefigaro.fr/vox/societe/2019/02/11/31003-20190211ARTFIG00097-le-blanc-est-stupide-chroniques-du-racisme-anti-blanc-tristement-ordinaire.php
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=193826425702651&id=107027317715896&__tn__=%2As%2As-R
https://www.bluewin.ch/fr/divertissement/people/rosanna-arquette-attaquee-pour-s-etre-excusee-d-etre-blanche-et-privilegiee-285318.html
https://www.valeursactuelles.com/societe/une-actrice-americaine-est-desolee-et-degoutee-detre-nee-blanche-et-privilegiee-109811 --https://m.facebook.com/BG0blancsagenoux/?__tn__=C
https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/581829/zeitgeist-le-privilege-blanc


-------------------------------------------------Uchronie 2040----------------------------------------------------
Ceci est des fictions politique, mais qui peuvent devenir une réalité si l'on ne fais rien.


C’était en l’année 2040. Moi et ma femme formions le dernier couple blanc de notre quartier. Pris d’une impensable hypocrisie et d’une profonde haine de nos voisins, il n’était pas rare de retrouver des insultes dans nos lettres, des menaces de mort sur la porte du garage. Et aujourd’hui le chat mort ! Cette fois-ci j’en ai marre ! Je vais récupérer Tom à l’école et après ils vont voir ! Une plainte au commissariat et hop terminé tout ça. Je gare la voiture et attends mon fils. Il sort aujourd’hui avec un énorme bleu. Je l’interroge mais il reste muet. J’interpelle la maitresse mais elle ne me répond pas directement. Dix minutes plus tard je découvre que mon fils s’est fait traité de nazi et a été ensuite frappé pour s’être défendu. Avec tout ça je ne pensais plus au chat. Mathilde hurle en voyant l’état de Tom. La nouvelle prend l’effet d’un coup de tonnerre. Elle s’effondre en pleurant tandis que je la console. Il n’est plus possible de vivre en blanc ici. Elle me parle d’interrompre sa grossesse, d’adopter un enfant noir pour aider Tom. Après quelques minutes elle renonce et s’assoie résignée. C’est terminé bégaie-t-elle.

2040. L’on ne parles plus que de ça au journal télévisé, de cette traque, la traque des blancs par les minorités désormais majoritaires cela doit faire déjà quatres jours qu’ils nous parlent de cela bien à l’abri dans leurs petits studios d’enregistrement ou peut-être est-ce cinq voire six je ne sais plus j’ai perdu la notion du temps, je n’arrive plus qu’à me rappeler de leurs yeux pleins de haines, seule chose que l’on voyait à travers leurs cagoules, ainsi que leurs lames sur lesquelles se reflétaient la lueurs des réverbères de cette petite ruelle, cette petite ruelle dans laquelle ils m’ont bloqué, cette petite ruelle dans laquelle ils m’ont encerclé, cette petite ruelle dans laquelle ils m’ont tabassé… Ils y allaient au poing en dépit du fait qu’ils possédaient des couteaux, des battes j’aperçus même un holster dépasser d’un manteau. Les questions sont arrivées après les coups : où j’habitais ? C’était celle qui revenait inlassablement au rythme des coups
Je ne suis qu’un humain alors j’ai fini par répondre, ils m’ont immédiatement menotté et emmené dans un van qui attendait au coin de la ruelle. Moi qui ne faisait que rentrer de l’université j’étais tabassé et kidnappé par des inconnus. Arrivés à mon domicile nous descendons, ils entrent en fracassant la porte, ma sœur pousse un crie ils l’empoignent immédiatement, mon père bondit sur les des agresseurs pour protéger ce qui compte le plus à ses yeux : sa famille. Il s’arrête net. Une lame de 40cm vient de lui transpercer la panse. Son agresseur beugle quelque chose dans une langue étrangère. Mon père s’effondre. Ma sœur crie toujours… Elle continuera de crier lorsque mon père aura la gorge ouverte et la regardera d’un air désespéré, elle continuera de crier lorsqu'ils la violeront, elle continuera de crier lorsque ma mère rentrera et qu’au lieu de trouver la chaleur réconfortante de la maison elle trouvera l’affreuse chaleur de la poudre à canon qui projettera la balle à travers son globe oculaire, désormais ma sœur ne criera plus jamais, ils lui ont coupé la langue fatigué de l’entendre…


2040. Je suis blanc, père de deux enfants blanc eux aussi et marié à une femme blanche. Lors je sors je n’aperçoit plus autant de blanc que d’antan, on me dévisage désormais, je suis parfois même insulté, charié, brimé...Je ne suis même pas le plus à plaindre, mes enfants, eux, ne rentre à la maison plus qu’avec des bleus après l’école. Lorsque je leur demande ce qu’il s’est passé, la réponse est toujours la même : leurs camarades noirs, métis, arabes ,désormais majoritaires les insultent, les frappent, les menacent de mort...Tout ça pour leur couleur de peau un peu trop pâle à leur goût.
Lorsque nous étions jeunes moi et mes camarades socialistes nous étions dans la même chorégraphie de la violence mais on pensait naïvement que ça passerait avec le temps, qu’au fond nous étions coupables après tout; il y’avait eu la colonisation, l’appartheid jusqu'en 1964 aux États-Unis...il fallait maintenir le vivre ensemble désormais. Le métissage calmerait toutes ces tensions, les gens s’apaiseraient c’est ce que je pensait, c’est ce que nous pensions tous...J’étais en tort, je suis au maintenant chômage car les entretiens d'embauches me sont tous refusés dès que l’on apprends que je suis blanc.
Je dois être ridicule prier pour toi alors que je t’avais renié, que je m’étais promis de rester athée, après avoir moqué ceux qui croyait en toi….Je devais aussi être en tort...Seigneur sauvez-nous je vous en supplies.

8 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
1 commentaires
Nathan - Le 17/12/2020 à 22:25:11
Pour la France
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Non au génocide des Blancs.