Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques FINANCEMENT DES RETRAITES
Pétition

FINANCEMENT DES RETRAITES

FINANCEMENT DES RETRAITES Pétition
980 signatures
Avec 1 000 signatures, cette pétition sera plus facilement recommandée à des signataires engagés.
Auteur :
Auteur(s) :
Michel Rivrain
Destinataire(s) :
M. Emmanuel Macron , Président de la République Française
La pétition

Par cette pétition, nous demandons au gouvernement de taxer les entreprises qui génèrent des profits grâce à tous les automates (gares, autoroutes, stations services, ...), caisses automatiques, intelligences artificielles, logiciels, … par un simple calcul des salariés remplacés et des cotisations qui auraient dû être perçues.


On nous répète dans les médias depuis plusieurs semaines que l’équilibre budgétaire des retraites serait plombé par le manque de cotisations, qu’il faut, pour « équilibrer », soit augmenter l’âge de départ à la retraite, soit réduire les pensions, soit augmenter les cotisations retraite, soit, et là c’est le comble, instaurer une retraite à points, obligeant à la capitalisation dans des fonds de pensions privés (n’oublions pas pas l’effondrement des fonds de pension lors de la crise de 2008 qui a ruiné des milliers de retraités principalement aux USA !).


Il n’y aurait soit disant aucune autre solution !


On oublie les exonérations patronales multiples dont le CICE et la baisse de cotisation sur les hauts revenus qui génèrent un manque à gagner se chiffrant en milliards d’Euros !


On oublie que les entreprises du CAC 40 n’ont jamais autant distribué d’argent à leurs actionnaires qu’en 2019, d’où vient-il, si ce n’est des économies réalisées sur les salaires et cotisations !


Il y a de moins en moins de salariés dans de nombreux secteurs, remplacés par des machines, intelligences artificielles, logiciels, … d’où un manque de cotisations sociales : Pourquoi ne finance-t-on pas les retraites en taxant la productivité des entreprises ? Ça permettrait de récupérer les cotisations disparues avec tous ces salaires supprimés par les ordinateurs, robots, intelligences artificielles, caisses automatiques, automates de stations services, ... ! Moins de salariés et plus de productivité, il est est normal qu'on n’arrive plus à financer les retraites, la santé et le chômage ! Il faut prendre l'argent là où il est : dans les entreprises qui gagnent plus d'argent avec de moins en moins de salariés !


Ces entreprises, non contentes de supprimer des emplois, suppriment également des cotisations sociales et contribuent ainsi au déséquilibre pension/cotisations.


Elles veulent produire à moindre coût, économisant sur les salaires et les cotisations soit en produisant dans des pays où le droit du Travail n’existe pas, en faisant travailler des enfants, des quasi esclaves et, quand ce n’est pas possible, en remplaçant les salariés par des automates, vite rentabilisés et sans salaire, sans charges sociales, sans risque de grève, bref , tout part dans la poche des actionnaires !


En les taxant sur leur productivité, sur (entre autres) les automates qui leurs économisent salaires et cotisations, l’ensemble de la Société pourra récupérer l’équivalent de ces cotisations perdues pour financer une part non négligeable des retraites, du chômage et de la santé.


Et ces entreprises économiseront toujours sur les salaires nets, mais en contribuant, en toute logique, à l’intérêt national !


Taxer les automates : Christian Saudemont, ex-président de la fédération Nord - Pas-de-Calais du bâtiment, de la cellule économique régionale et de l'URSSAF Arras-Douai-Calais, ex-administrateur d'une banque... avait déjà demandé ça aux candidats pour les élections présidentielles de 2012, voir l’article dans « La Voix du Nord » du 08/04/2012 


De plus , les suisses du canton de Neuchâtel réfléchissent depuis 2017 à une taxation des caisses automatiques sous l’impulsion du député socialiste  Roger Deneys


Et pourtant, ce ne sont pas des révolutionnaires !


Nous demandons au gouvernement par cette pétition de taxer les entreprises qui génèrent des profits grâce à tous ces automates (gares, autoroutes, stations services, ...), caisses automatiques, intelligences artificielles, logiciels, … par un simple calcul des salariés remplacés et des cotisations qui auraient été perçues.


Signez-la et partagez la autour de vous pour que nous soyons nombreux et que le gouvernement soit obligé d’entendre notre voix !

980 signatures
Signez avec votre email
Avec 1 000 signatures, cette pétition sera plus facilement recommandée à des signataires engagés.
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
29 commentaires
Le 17/01/2020 à 04:32:42
Les retraites ! commencez par faire travailler tous les chomeurs au lieu de vouloir faire travailler les vieux. Pensez aux accidents, aux maladies, ect ..., ça vas revenir encore plus cher.
0 0
Le 14/01/2020 à 19:08:26
Bien vu !
0 0
André - Le 16/01/2020 à 09:59:30
sans oublier la production industrielle. Il faut taxer toutes ces entreprises qui ont supprimées des postes de travail qui étaient tenus par des hommes.
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques FINANCEMENT DES RETRAITES