139 376 860 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Non à la fermeture du commissariat central du VIe arrondissement de Paris !

Signez la pétition

Déjà 430 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

Non à la fermeture du commissariat central du VIe arrondissement de Paris !

Auteur : Comité de Soutien du Commissariat Central du VIe arrondissement de Paris

À l'attention : Madame Hidalgo, Maire de Paris, de Monsieur Bernard Boucault, Préfet de Police de Paris

Madame la Maire,
Monsieur le Préfet de Police
Monsieur le Maire du VIe Arrondissement

Les signataires, attachés à l’efficacité de la présence policière dans l’arrondissement et désireux de conserver au sein du VIe toutes les unités de police aujourd’hui présentes et actives demandent un débat public et une concertation locale avant la prise de toute décision définitive sur le maintien ou non du Commissariat Central.

En conséquence, les signataires demandent :

- Le réexamen de la délibération du Mardi 24 Juin 2014 du Comité Technique Interdépartemental (C.T.I.) de la Préfecture de Police de Paris entérinant la fermeture définitive du Commissariat Central du VIe ;
- L’organisation préalable d’un débat public dès que possible au sein du Conseil d’Arrondissement, après audition des différentes parties concernées, selon la procédure prévue par l’article L2511-12 du Code des Communes modifié par la Loi n°2002-276 du 27 février 2002 - art. 25
- L’organisation d’un débat au sein du Conseil de Paris en présence de Monsieur le Préfet de Police de Paris sur les projets actuels de réorganisation de la police a Paris dont se font échos les élus locaux et la presse, mais dont les parisiens n’ont pas été informés officiellement.

La fermeture du Commissariat Central telle qu’ elle est prévue aujourd’hui (Dépêche AEF n°482429 du vendredi 13 juin par Clément Giulano ; article paru dans LE PARISIEN –édition de Paris- en date du lundi 16 juin 2014) pour ne laisser subsister qu’une antenne locale n’est pas acceptable pour un arrondissement central phare du tourisme parisien et dont la fréquentation impose la présence sur le terrain de toutes les unités de police comme c’est le cas aujourd’hui, bien que cela ne soit pas déjà suffisant à faire de notre arrondissement un terrain moins frappé que d’autres par la délinquance.

Cette fermeture, déguisée en permanence administrative afin d’essayer d’esquiver un débat, fera tomber les effectifs du local de police actuel de 180 policiers à 18 au total, dont 3 la nuit. Les policiers seront transférés au Commissariat Central du Ve, qui assurera toutes les missions de sécurité pour le VIe après la fermeture du Commissariat Central Place St Sulpice.

Il est donc évident que cela entraînera :

- un allongement des délais d’intervention des équipes,
- une présence policière amoindrie sur le terrain,
- des délais supplémentaires pour se rendre au Commissariat Central désormais dans le Ve arrdt.

Les signataires considèrent qu’il s’agit là d’un message négatif pour les fonctionnaires de police, mutés d’office et sans prise en considération de leurs situations personnelles, d’un moyen de réduire artificiellement à court terme des frais sans prendre en compte la juste aspiration des parisiens à une sécurité accrue, et à une police de proximité présente et active sur le terrain.

La sécurité du VIe arrondissement, la lutte contre les nuisances sonores et les incivilités, le maintien de l’ordre public ne sauraient passer par la suppression d’un commissariat central d’arrondissement, une première sur Paris qui sera inéluctablement suivie par d’autres en l’absence de réaction des citoyens et d’un débat public où toutes les parties pourront faire valoir leur point de vue.

Avec nos remerciements pour l’intérêt que vous porterez à nos requêtes, veuillez agréer, Madame la Maire, Messieurs Le Préfet et le Président, l’assurance de notre parfaite considération.