Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

EXIGEONS UNE NOUVELLE CONSTITUTION POUR UNE VRAIE DÉMOCRATIE !

Pétition : EXIGEONS UNE NOUVELLE CONSTITUTION POUR UNE VRAIE DÉMOCRATIE ! Mise à jour de la pétition

EXIGEONS UNE NOUVELLE CONSTITUTION POUR UNE VRAIE DÉMOCRATIE !

25.983 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Citoyen LAMBDA
31/08/2020

Un million, sinon rien.

Chers ami(e)s signataires, et chers concitoyen(ne)s [non-encore signataires],

Depuis cinq à six semaines, vous êtes nombreux à me questionner par email sur la suite de cette pétition. Avant de vous répondre, laissez-moi vous dire que j'y vois un signe ; et c'est Victor Hugo qui le décrit le mieux, ce signe : « Rien n'arrête une idée dont le temps est venu. »

Le temps serait-il venu pour cette pétition avortée à moins de 25 000 signatures ?

Oui, je dis bien : "avortée", car ce qu'elle exige, nous ne l'obtiendrons JAMAIS à moins d'être un million à le vouloir vraiment ! Mais où est ce million ? Nous sommes 25 000... Je vois d'ici notre monarque : « Quoi ? Combien ?

— 24 977, Monsieur le Président.

— Ah ah ah ah... Comme c'est drôle ! Bon, n'avez-vous pas quelque chose de plus urgent, Monsieur le ministre de l'intérieur ? Parlez-moi plutôt des masques. S'y soumettent-ils enfin comme un seul homme ?

— C'est que, Monsieur le Président, cette pétition-là, est un peu particulière ; le pétitionnaire a lui-même ré-écrit la Constitution d'une façon que nos meilleurs spécialistes considèrent comme, sinon médiatique – personne n'y comprend rien en dehors d'eux –, en tout cas très crédible. Il met, comme on dit, "le doigt où ça fait mal"...

— Expliquez-vous... Mais répondez d'abord pour le masque. Sont-ils enfin bâillonnés, oui ou non ?

— Oui, Monsieur le Président, tout va bien de ce côté-là. Plus que jamais, dans les rues et partout, nous n'avons plus que femmes voilées et hommes cachés. Le syndrome de "La Grande Peste" fonctionne à merveille. Nous avons même obtenu d'un groupe néo-fasciste, dans lequel nous avons placé quelques pions, qu'il lance l'idée : "Le masque en dormant !" Nos amis des médias vont s'en emparer ; nous aurons bientôt des résultats.

— Bien, bien... Revenons donc à cet importun. Que veut-il ? Ne peut-on l'acheter ? Vous me comprenez : favorisons un peu son audimat, il sera mat en trois coups.

— Hélas, Monsieur le Président, celui-ci est un idéaliste utopique. Cela ne s'achète pas...

— Tous s'achètent, et je suis bien placé pour vous en parler. Oubliez-vous d'où je viens ?

— En effet, Monsieur le Président, mais ici, le prix est trop élevé : seule, la vraie démocratie pourrait l'acheter...

— Vous êtes sérieux ? La Démocratie ? Le gouvernement du peuple par le peuple, pour le peuple ?

— C'est le prix à payer, j'en ai peur, si vous voulez l'acheter...

— Foutaises ! N'a-t-on pas, depuis plus de deux siècles, réduit ce concept à néant avec notre "démocratie représentative" ? Ils sont tous bien trop contents qu'on leur évite ainsi de prendre la moindre responsabilité quand il s'agit de leur destinée. N'est-ce pas commode de pouvoir m'incendier ? Me vouer aux gémonies ? Relisez La Boétie mon ami, il leur faut un maître ! Leur servitude est volontaire. Je ne fais que les servir...

— Cependant, nous avons un problème ici. C'est peut-être un effet pervers de notre stratégie "un flic derrière chaque Français" Monsieur le Président, mais cette pétition spéciale a l'air de vouloir redémarrer. Nous avons intercepté des courriels qui...

— Quel rapport avec ma "stratégie du bibemdum" ?

— C'est qu'on arrive à saturation Monsieur le Président : chaque Français en voit en moyenne vingt-sept dans les médias chaque jour, et il en croise au moins quatre dans la rue. À force de voir des matraques partout et à chaque instant, ils finissent par s'identifier eux-mêmes aux bibemdums. Les Chinois nous disent qu'ils n'ont jamais autant vendu de tenues et d'accessoires militaires en France !

— N'est-ce pas ce que nous voulions ?

— Euh... Pas tout à fait Monsieur le Président ; nous voulions restaurer l'autorité du politique après la chienlit des Gilets jaunes... C'est d'ailleurs la raison pour laquelle vous aviez choisi "Casse-tête", n'est-ce pas ? Un homme d'autorité. Un Hussard de la République, comme dirait Debré !

— En effet ! Et il fait parfaitement mon affaire. Sans parler de ce qu'il leur prépare...

— Sauf, Monsieur le Président, qu'il leur prend un peu la tête à les traiter comme des gamins de huit ans... Je ne suis pas sûr qu'un institueur à la vocation ratée... Peut-être devriez-vous envisager... un remaniement ?

— Un remaniement !? Vous n'y pensez pas. Je viens de le nommer...

— Il y a des précédents, Monsieur le Président. Pensez à Édith...

— C'est différent. C'était Mittérand. Et il l'avait quand même gardée un an...

— Pas tout à fait...

— Oui bon, vous chipotez... »

Et nos deux compères de continuer ainsi à deviser sur la stratégie qu'il convient d'adopter face au réveil de cette... terrible pétition que vous avez (ou allez) signée(er) ! Car tout est là, n'est-ce pas : signer en conscience.

Et vous l'aurez compris – n'est-ce pas ? –, le modeste auteur de cette pétition, "Citoyen Lambda", comme j'aime à le nommer, ne rêve la nuit (et la journée) que d'une seule chose : donner tort au "Grand Charles", qui aurait dit de nous : « Les Français sont des veaux... »

Car enfin, quand les veaux se réveillent, lui se tire à Baden-Baden... Et où ira Macron, si nous nous réveillons ?


PS: Ai-je répondu à la question de la suite à donner à cette pétition ? La clé est là mes ami(e)s : un million, sinon rien. Voyons donc maintenant si le temps de cette idée est venu...

https://OnSeGouverne.fr

25.983 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Anne - Le 31/08/2020 à 13:50:00
Déjà signé, si je pouvais re-signe je le ferais.
4
— 1 réponse de l'auteur
Marina - Le 31/08/2020 à 21:15:25
Tout à fait d'accord...et surtout ces gouvernements ont oublié que ce sont eux qui sont à notre service puisque nous les rémunérons, et pas qu'un peu vu que ce sont eux qui calculent leur rémunération, il faut changer tout ça...C'EST LE PEUPLE LE PATRON...Pour les masques c'est une grosse arnaque, maintenant qu'ils en ont il faut absolument les vendre avant qu'ils soient obsolètes et je trouve criminel que l'on oblige des enfants de 11 ans a en porter à l'école ou ailleurs, ils sont en plein développement, surtout leurs poumons dont les alvéoles ont besoin d'oxygène pour être à l'âge adulte efficaces contre les maladies pulmonaires. Mais c'est vrai que big-pharma prépare son terrain du futur pour vendre encore plus de médicaments et vaccins....
4
— 1 réponse de l'auteur
M et ch - Le 31/08/2020 à 16:52:48
BRAVO à l'auteur de ce texte.

Tout y est - y compris la perversité d'un vaccin dont on ne sait rien, et dans lequel on ne sait pas ce qu'il y aura - pour mieux nous contrôler, mon enfant !..

Paranoïa (???!!!) Il faut toujours garder à l'esprit que la paranoïa d'hier, c'est LE BON SENS d'aujourd'hui...

On est passé du temps de, "du pain et du cirque", à la "muleta" en forme de masque que l'on agite devant la tête du taureau pour mieux le tromper avant de lui porter l'estocade.

Oui, notre monde est affreux ! Et ceux qui le "dirigent" encore plus! - Ceux pour lesquels on nous demande de "voter" ! Comble de la manipulation et de l'hypocrisie. Ceux qui sont uniquement là pour se fourrer les poches...

La soupe est bonne, mon gros !

Vient vite croquer au râtelier !

Courage !...(Fuyons ! Mais où?)
4
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -