59 572 392 personnes agissent sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition - Politique

Pétition : Enseignement de l’occitan  dans les Pyrénées Atlantiques : 2014, on recule !

Signez la pétition

Déjà 450 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Signez la pétition
Sauvegarde en cours...

Enseignement de l’occitan dans les Pyrénées Atlantiques : 2014, on recule !

Auteur : PROM'ÒC

Créé le 18/09/2014  

Mise à jour de la pétition

À l'attention : M. le Recteur de l'Académie de Bordeaux, M. le Président de la Région Aquitaine, M. l’inspecteur d’académie DASEN des P-Atlantiques

Les menaces sont devenues réalité :
- Pas d’ouverture d’école bilingue nouvelle
- Développement stoppé dans les écoles rurales
- Poste de conseiller pédagogique non pourvu
- 180 enfants privés d’enseignement de l’occitan à l’école publique

Cette situation était prévisible.
Elle a été annoncée.
Personne n’a rien fait.

Aujourd’hui,
dénonçons-la !

Mobilisons-nous pour le développement d’une offre d’enseignement de l’occitan de qualité, telle que définie dans les conventions Education nationale/collectivités.
Vous aussi, vous pouvez faire quelque chose !
Nos enfants ont besoin de vous !

Nous voulons :
- la nomination en Pyrénées-Atlantiques des 3 professeurs des écoles qui manquent pour assurer à nos enfants un enseignement de l’occitan de qualité ;
- un conseiller pédagogique d’occitan pour soutenir les jeunes enseignants nommés dans les écoles bilingues ;
- la mise en œuvre concrète de la convention Conseil général des P-A/Éducation nationale pour prévoir le développement de l’enseignement de l’occitan dans les années à venir.

Septembre 2014 : l’Inspecteur d’Académie DASEN des Pyrénées-Atlantiques profite de la mise en place de la nouvelle carte scolaire pour continuer à s'attaquer à l'enseignement de l'occitan dans le département 64.

Au mépris des conventions signées avec l'Etat, le Rectorat, la Région et le Département, il remet en cause la pérennité, la qualité et le bon fonctionnement de l’enseignement de l’occitan dans les écoles du département.

Pourtant, des élus, des parents, des enseignants, demandent cet enseignement et l’ont fait savoir à l’Education nationale. Aucune réponse aux sollicitations, aux lettres ou aux demandes formulées. Pour tout ce qui est relatif à l’enseignement de l’occitan, l’administration de l’Education nationale est autiste : elle bloque tout développement.

Même le poste de conseiller pédagogique en occitan n’est plus pourvu. Acquis en 2011 lors de la signature de la première génération de convention Collectivités-Education nationale, il n’existe plus aujourd’hui alors que des enseignants compétents pourraient être affectés à cette fonction fondamentale.

Dans certaines écoles, plus aucun enseignement de l’occitan à la rentrée. Sans en avoir été averties. Alors que cela fait partie du projet d’école depuis plusieurs années.

Afin de couvrir les besoins, 3 postes d’enseignants supplémentaires sont nécessaires pour cette rentrée 2014-2015.
Savez-vous que des enseignants occitanophones, formés, titulaires du concours, ayant bénéficié du dispositif régional Bourses ENSENHAR, sont affectés dans l’Académie de Bordeaux sur des écoles qui n’enseignent pas l’occitan ?

Cette situation était prévisible. Elle a été annoncée. Personne n’a rien fait. Aujourd’hui, dénonçons-la !

Mobilisons-nous pour le développement d’une offre d’enseignement de l’occitan de qualité, telle que définie dans les conventions Education nationale/collectivités.

Le bilinguisme est une chance ! C’est un atout pour tous les enfants ! L’école est un lieu privilégié d’apprentissage de la langue occitane. Le Département des Pyrénées-Atlantiques était en pointe en ce qui concerne l’offre d’éducation bilingue : ce n’est plus le cas.
Ne laissons pas cette dynamique s’éteindre !


Le PROM'ÒC, association loi 1901 pour la promotion de l'enseignement de et en occitan