Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques DROITS DES ÉLECTEURS : SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT EN DANGER !
Pétition

DROITS DES ÉLECTEURS : SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT EN DANGER !

DROITS DES ÉLECTEURS : SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT EN DANGER ! Pétition
1 signature
Auteur
Auteur(s) :
Sander TATAR Sans Appartenance Politique
Destinataire(s) :
CONSEIL CONSTITUTIONNEL- MAIRES ET DEPUTES ET SÉNATEURS- CONSEIL D’ÉTAT
La pétition


ÉLECTEURS DU SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT NOS DROITS ÉLECTORAUX SONT EN DANGER !


EN SIGNANT CETTE PETITION, SANS APPARTENANCE POLITIQUE,



NOUS DÉCLARONS AUX INSTITUTIONS DE LA RÉPUBLIQUE,


POUR DÉFENDRE,


VALOIR ET FAIRE ENTENDRE NOS DROITS D’ÉLECTEURS AU SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT


QU'ILS DEMEURENT TOUJOURS PRIORITAIRES DANS LES ELECTIONS PENDANT TOUTE LA DURÉE DU MANDAT DE MAIRE CONFIE PAR LE VOTE DES ÉLECTEURS DIRECT


Les résultats des élections communales de 2014 sont contestés, les élections de 2020 sont illégales et résultats « non-recevables »


Nos droits d'électeurs au Suffrage Universel Direct n'ont pas été respecté dans certaines communes par les élus maires, comme dans les communes : HELLEMMES-LILLE, LAMBERSART, ainsi que d'autres en France :


des maires qui écourtent leur mandat pour occuper d'autres fonctions publiques d'Etat encore à nos frais,


l'élection dans laquelle le maire a été élu devient inutile et est à nos frais pour rembourser les campagnes électorales de l'ensemble des candidats .


Le poste pour devenir sénateur est une élection indirecte, doit s'interdire d'interrompre une fonction de maire ou autre qui a été attribuée par le Suffrage Universel Direct, c'est à dire par nous tous les électeurs directs.



Les électeurs du suffrage Universel Direct ont des droits que le sénats a pour obligation par devoir de respecter :


il n'est pas normal que l'élu qui abandonne son poste de maire pour devenir sénateur se fasse remplacer par un co-listé comme maire sans passer par le vote direct,


le nouveau choix pour remplacer, aurait pu se porter sur l'adversaire qui est arrivé en deuxième position de l'élection uniquement, comme le poste est abandonné par l'élu.



Une élection communale ne doit pas être considérée comme une élection nationale,


le choix de vote désigne une personne et non pas un groupe ;


sinon les élections deviennent inutiles car tous les candidats adverses seraient aussi considérés comme étant élus comme représentent aussi le choix de vote d'une partie des électeurs directs.



PROBLÈME SUR LE MODE DE FONCTIONNEMENT DES REGLES ÉLECTORALES


SUR CES BASES, LE CHOIX POTENTIEL DOIT FAIRE OBJET D'UNE NOUVELLE ELECTION



La nouvelle élection doit être financée par l'élu qui a écourté son mandat de maire, et doit rembourser les frais des élections dans laquelle il a participé et a été élu par le vote du Suffrage Universel Direct, c'est à dire par nous tous;


sa nouvelle fonction au sénat est non-recevable comme il y a eu l'irrespect  du mandat confié par les électeurs du Suffrage Universel Direct qui l'ont élu maire pour 5 ans.


1 signature
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques DROITS DES ÉLECTEURS : SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT EN DANGER !