Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Je dénonce la politique de M. Macron

Pétition : Je dénonce la politique de M. Macron Pétition

Je dénonce la politique de M. Macron

5.370 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
YGMN
Destinataire(s) :
Emmanuel Macron (Président de la République)
Citoyens français
La pétition
Actualité(s)

Je dénonce la politique de M. Macron depuis son quinquennat :


 Ni fait, Ni à faire.    

Plutôt que d'avoir recours à la voie référendaire, E.M n'a eu de cesse de réunir des conventions, de procéder à des "tirages au sort" de citoyens, soi-disant représentatifs de toutes les classes de la société sans jamais avoir eu recours à la voie référendaire, la seule consultation reconnue par la Constitution. 

 La convention citoyenne pour le climat : la convention française, constituée en Octobre 2019 par le Conseil économique, social et environnemental sur demande du Premier Ministre Édouard Philippe. Elle a regroupé 150 citoyens tirés au sort parmi la population française, et a eu pour objectif de « définir les mesures structurantes pour parvenir, dans un esprit de justice sociale, à réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40 % d'ici 2030 par rapport à 1990 ». Il n'a pas été demandé au Président de se projeter jusqu'en 2030 mais de travailler sur pendant 5 ans sur les problèmes des françaises et des français et de les aider à franchir les étapes d'une société plus juste et plus moderne. La majorité des mesures prônées par la convention sont reprises seulement en partie, et des mesures supplémentaires sont rejetées par rapport à celles formellement annoncées par Emmanuel Macron. 

Le grand débat national : de la poudre aux yeux, la grande débâcle après la résistance des gilets jaunes et des centaines de mutilés à vie par le FDO manipulées par le pouvoir politique ! 

Pour faire court, des élus ont signé une tribune intitulée "#NousLesPremiers  : élus, personnalités publiques ou citoyens, ils s'adressent à Emmanuel Macron pour dessiner le "monde d’après". Dans un texte sous forme de lettre ouverte à Emmanuel Macron, des signataires aussi divers qu'Anne Hidalgo, Bernard Stiegler, Cyril Dion ou Priscillia Ludosky appellent à "une démarche démocratique en trois étapes". Ils sont prêts à prendre leur part pour "dessiner ensemble un chemin" pour sortir de la crise du coronavirus. Extraits principaux : "Tout se passe comme si les leçons de la relance consécutive à la crise financière de 2008 n’avaient pas été tirées : un plan de relance décidé sans y associer les territoires, ni les citoyens, qui creuse les inégalités, augmente la pollution et affaiblit de plus en plus les services publics…C’est aux forces vives de chaque territoire que doit revenir l’initiative de lancer sa propre fabrique, de manière autonome, en fonction de ses spécificités, en respectant des lignes méthodologiques claires... et bien entendu dans le strict respect des consignes sanitaires.
Cette démarche démocratique en trois étapes a été construite par une diversité d’acteurs, dans un large processus d’intelligence collective. Elle naît dans les territoires et s’appuie sur les forces vives du pays".

 Le Ségur de la Santé :   Il a fait PLOUF ! Annoncée le 17 mai 2020 par le France)" title="Ministère des Affaires sociales et de la Santé (France)">Ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, l'objectif présenté est de mettre en place une « grande réunion multilatérale des partenaires sociaux au ministère » afin de présenter un plan « cet été, pour traduire tout ce qui peut l'être dans le prochain budget de la sécurité sociale » 

La réforme du baccalauréat : une occasion manquée ! Blanquer explique en effet que "consacrer des moyens à l'éducation est un enjeu social évident, mais c'est aussi un enjeu économique. Ce qu'on dépense comme moyens pendant les premières années de la vie, c'est autant qu'on n'aura pas à dépenser en dépenses curatives ultérieurement". Ceci après de nombreuses réunions de comités Théodule.  

La gestion du CORONAVIRUS : un échec complet depuis le début et qui dure en dépit des initiatives tardives et malheureuses prises par les différents ministres et E.M.  

L'état d'urgence sanitaire : un désastre. Après les différents attentats survenus depuis son arrivée et l'épidémie du COVID, il fallait avoir recours à l'article 16 de la Constitution bien plus protecteur pour les citoyens (nes). Un contrôle du pouvoir par le Conseil aurait pu limiter les quelques censures du Conseil d'Etat, trop fileuses ! et parfois politiquement orientées.

Une politique désastreuse :  cette liste des échecs continus du président n'est pas exhaustive ! Il pourrait en être rajouté bien d'autres : la puissante montée de la pauvreté en France et l'enrichissement éhontée des classes privilégiées. ù

Le président n'avait-il pas déclaré : 
"Pour relancer l'industrie française, il faut du temps et il faut privilégier l'investissement productif. Pour les salaires, il faut privilégier des négociations salariales au plus proche de la situation de l'entreprise". Cela, il l'a fait. Pour la redistribution des richesses, il ne faut pas compter sur lui. 

Le zéro à charge : une supercherie MONUMENTALE en accord avec les mutuelles et les sociétés d'assurances. Une inflation jamais vue des taux de cotisation ! 

Le soutien aux étudiants = zéro moyen ! et de + en + pauvres ! 

La pauvreté des retraités est grandissante pour les ouvriers, les employés et les classes intermédiaires. En plus E.M. leur a imposé une > de la CSG, ce qui n'était nullement prévu ! Une augmentation des prix jamais enregistrée dans les commerces d'alimentation petits ou grands ! Une dette de la France qui s'envole et qui va dépasser les 120% du PIB en 2021 !

Une politique extérieure désastreuse !
    

L'absence de crédibilité de l'Etat nécessite des changements sérieux.

Nous exigeons du président un référendum pour permettre au peuple de définir les enjeux et les défis de la société à relever d'ici la fin de son mandat ! Un nouveau contrat social doit s'ouvrir avec des réformes bâclées , non achevées et décidées unilatéralement et sans que son programme puisse être appliqué compte tenu des circonstances. 

Faute, pour lui,  de conduire toutes ses réformes à bon terme, il ne peut, sans rompre le pacte républicain, décider seul et ses réformes de la dernière années et des derniers mois doivent recevoir l'assentiment des françaises et des français. Ses engagements, qui impacteront directement le peuple, ne peuvent relever que du "FAIT DU PRINCE" (expression juridique). Les françaises et les français ne peuvent pas se contacter de cette phrase énigmatique et pathétique du président :"Peut-être que je ne pourrai pas être candidat, peut-être que je devrai faire des choses dans la dernière année, les derniers mois, qui seront dures parce que les circonstances l’exigeront et qui rendront impossible le fait que je sois candidat, je n’exclus rien".
    

Dès lors, LEVONS-NOUS, RESISTONS, RENVERSONS LE COURS DES EVENEMENTS POUR NE PAS FINIR COMME DES RATS !
5.370 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
579 commentaires
Le 14/01/2021 à 11:13:33
Dictature sanitaire(fausse épidémie maipulée)
à renverser- gouvernement nul à virer
macron destitution FREXIT - VIVE TRUMP
28
Lily - Le 15/01/2021 à 13:24:45
CONTRE CETTE PETITION !! Vous citez trop de choses erronées.. Ce n'est pas parce que nous ne sommes pas de ce gouvernement qu'il faut mentir sur tout !! QUI VEUT TUER SON CHIEN DIT QU'IL A LA RAGE
18
Michel - Le 14/01/2021 à 12:02:06
Levons-nous... résistons, avant de finir plus bas que terre !
15
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs