Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Pour une démocratie au sein du mouvement des gilets jaunes
Pétition

Pour une démocratie au sein du mouvement des gilets jaunes

Pour une démocratie au sein du mouvement des gilets jaunes Pétition
377 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Deux gilets jaunes
Destinataire(s) :
Les gilets jaunes
La pétition
Le mouvement des gilets jaunes est un mouvement social d'une ampleur inédite dont l'une des premières revendications est l'accès à une démocratie véritable, dans laquelle les citoyens retrouvent leur pouvoir de décision politique. En tant que gilets jaunes, par la signature de cette pétition, nous affirmons notre volonté que cette revendication soit appliquée dans nos propres rangs.

Nous souhaitons l'instauration de référendums au sein des gilets jaunes afin de coordonner les actions du mouvement en toute transparence, à l'échelle nationale. Nous souhaitons que chaque idée individuelle concernant le mouvement ait l'opportunité d'être connue de tous les gilets jaunes et que chacun puisse donner son approbation ou sa désapprobation sur la suite à donner à cette idée. Il est temps que nous parlions tous d'une seule voix : la voix de la majorité.

Il existe déjà des initiatives qui vont dans ce sens : L'assemblée des assemblées vise à une coordination nationale des assemblées citoyennes. François Boulo a donné une impulsion avec sa proposition de charte commune. Un grand nombre de personnes ont déjà initié des actions similaires, sur Internet ou dans les localités.

Notre proposition est différente de ces initiatives, voici pourquoi : 

Pour l'instant, nous n'avons aucun outil qui nous permette de rassembler l'ensemble des gilets jaunes. Selon nous, cette convergence serait possible grâce à Internet mais aussi grâce aux ancrages locaux des gilets jaunes. Pour l'instant, la puissance d'internet ne semble pas assez tirer avantage de la puissance du local et inversement. Nous proposons d'unir ces deux puissances fondamentales de notre mouvement. Voici la forme que pourrait prendre un outil pour nous permettre d'instaurer la démocratie au sein des gilets jaunes, pour décider ensemble des orientations du mouvement.
ATTENTION ! Ce que nous vous proposons ci-dessous n'est qu'une ébauche, il faudrait y réfléchir tous ensemble et voter pour le meilleur modèle.
Pourquoi une plateforme internet ?

La première étape du processus est la suivante : quand un gilet jaune veut proposer un référendum à tous les autres gilets jaunes, il commencera par créer une pétition sur le site internet, accompagnée d'un texte pour expliquer sa proposition. Si la proposition intéresse d'autres gilets jaunes et qu'ils veulent pouvoir voter pour ce référendum, ils signent la pétition. Une fois un certain nombre de signatures atteint (ce chiffre reste à définir tous ensemble), la question pourra être proposée au référendum. Avant le vote, le site internet sera le lieu d'un débat où les gens pourront échanger des arguments pour ou contre la proposition.
Pour signer des pétitions, commenter et participer au débat sur le site internet, il faudrait créer un compte individuel, mais sans avoir à donner son identité. On aurait donc une base de données "d'électeurs gilets jaunes anonymes". On saurait alors combien de gilets jaunes sont prêts à être tirés au sort pour aller voter lors des référendums. Nous pensons que la solution du tirage au sort facilitera sur le long terme les procédures (comme ça tout le monde n'aura pas à aller voter tout le temps). Mais il faut en discuter. Les tirés au sort auront un code personnel qui leur sera envoyé sur Internet qui leur servira pour aller voter.
Pourquoi les ancrages locaux gilets jaunes sont-ils essentiels ?

Pour éviter la fraude électorale et les infiltrés, il nous semble essentiel que les assemblées citoyennes et rond-points sur tout le territoire se transforment en "bureaux de vote" et que les électeurs gilets jaunes tirés au sort s'y déplacent pour voter les référendums. Ils seraient identifiés grâce au code unique qui leur serait envoyé par Internet. Cela compliquerait beaucoup la tâche des personnes mal intentionnées qui chercheraient à corrompre les résultats des votes. Par ailleurs, cela permettrait aux personnes de se rencontrer et d'échanger, pour celles qui ne connaissent pas encore les gilets jaunes de leur localité.

Comment atteindre cet objectif ? Selon nous, il est primordial que ce projet soit validé par une majorité des acteurs du mouvement.
Nous estimons que notre revendication ne pourra mener à sa concrétisation qu'à deux conditions, qui suivent le processus expliqué plus haut.

1 – Que la pétition atteigne 18 456 signatures, ce qui représente 1% des gilets jaunes (selon le compteur officiel qui est à 1845651 le 7 mars 2019). Nous avons choisi ce pourcentage car c'est un chiffre que l'on retrouve chez de nombreux promoteurs du référendum d'initiative citoyenne comme seuil pour déclencher un référendum.

2 – Une fois que ce chiffre est atteint, que la question suivante soit soumise au vote de tous les gilets jaunes : "Êtes-vous en faveur de la création d'une plateforme internet dont l'objectif serait d'organiser les actions du mouvement de manière démocratique ? OUI / NON".
Comment soumettre cette question au vote ?
Nous estimons qu'avec 18 456 signatures, il est impossible que les figures médiatiques des gilets jaunes ainsi que les délégués locaux n'aient eu connaissance de l'existence de cette pétition. Ces représentants se doivent donc de rendre le vote possible. En tant que représentants d'un mouvement qui demande la démocratie, il semble normal qu'ils facilitent ce premier référendum au sein des gilets jaunes.
D'un côté, les délégués locaux des assemblées s'organiseraient sur le terrain pour rendre possible le vote en physique. Un annuaire des bureaux de vote serait mis en ligne. Une fois les dispositions prises, les acteurs locaux communiqueraient une date ou plusieurs dates pour le scrutin.
De leur côté, les figures médiatiques inciteraient quotidiennement les gens à aller voter lors des dates qui auront été convenues. Ils partageraient massivement l'annuaire des bureaux de vote.
Les personnalités médiatiques sont particulièrement importantes dans ce processus (Eric Drouet, Fly Rider, Priscilla Ludosky, François Boulo, Laeticia Dewalle, Jérome Rodrigues etc.).
Nous avons besoin du soutien de ces personnalités médiatiques car ce sont elles qui ont la plus grande audience. Malgré leurs dénégations concernant leur statut de "leader des gilets jaunes", elles ont de fait un pouvoir de décision ou du moins d'influence plus important que n'importe quel autre gilet jaune.
Tout cela demande un investissement conséquent, nous en sommes conscients. À vous de juger si le jeu en vaut la chandelle. Voici nos arguments pour vous convaincre qu'une démocratie au sein des gilets jaunes jouerait un grand rôle pour l'avancée de notre mouvement :

1 – Des représentants démocratiquement élus et contrôlés
On pourrait voter pour choisir tous les représentants du mouvement, décider dans quels médias ils vont s'exprimer et surtout contrôler leur parole avec un comité de gilets jaunes tirés au sort qui vérifieraient que leurs prises de parole ne s'éloignent pas de leur mission et de la charte votée par tous les gilets jaunes. On pourrait aussi contrôler tout ce qui touche aux cagnottes ou à la vente de merchandising avec des comités tirés au sort, pour que ce ne soient plus les représentants qui s'occupent de cela car ce ne serait plus leur rôle.

2 – On donne la possibilité à tous de proposer ses idées et de les voir mises en application
Nous pensons qu'il est temps que toutes les bonnes idées qu'on voit tous les jours proposées sur les réseaux sociaux concernant les actions du mouvement aient enfin une chance d'être concrétisées. Aujourd'hui, on ne sait pas clairement qui prend les décisions. Par exemple pour les manifestations, qui décide que ce sera un sit in ou une marche ? Une manif déclarée ou non ? Le nom de cette manif ? Les mots d'ordre lors de la manif ? Avec une démocratie au sein des gilets jaunes, les décisions concernant les actions des gilets jaunes seront votées par tous (ou du moins par des tirés au sort représentatifs), tout sera transparent !

3 – On donne une image positive du mouvement dans les médias
Avoir une charte des gilets jaunes avec nos grands principes nous permettrait de ne plus nous faire amalgamer à des personnes qui ne partagent pas nos valeurs. Nous répéterons autant de fois qu'il le faudra que si les personnes ne respectent pas notre charte, elles ne sont pas considérées comme des gilets jaunes.
On dit que les gilets jaunes sont désorganisés, qu'ils n'ont pas de projet concret. Nous montrerons que nous nous appliquons à nous-mêmes notre première revendication : une vraie démocratie et que nous sommes structurés mais sans pour autant être un parti, un syndicat ou un groupe mené par un leader.

4 – On s'organise au niveau national sur internet pour faire avancer les revendications
Avec un seul site internet on peut éviter de se disperser sur plein de pages Facebook et de sites internet pour travailler ensemble aux meilleurs moyens d'action pour gagner la bataille politique (cela n'empêche en rien leur existence)
On aurait des groupes de travail qui discuteraient ensemble sur le site : pour développer des supports de communication traduits en plusieurs langues afin de diffuser notre mouvement en Europe et dans le monde, pour réfléchir à des moyens de convaincre l'opinion publique en France du bien-fondé du mouvement, pour faire un annuaire des initiatives d'entraide entre gilets jaunes par région, pour monter une liste collaborative des marques à boycotter etc. A vous de continuer la liste !


Pour soutenir la démocratie au sein des gilets jaunes et atteindre les 18 000 signatures, partagez la pétition sur vos réseaux sociaux !
Sur Facebook, faites attention à la partager en public (petite icône monde dans le menu déroulant à côté de l'heure de la publication).
Si vous vous posez la question, nous sommes deux gilets jaunes. Nous ne cherchons pas à être connus, ce qui est important pour nous est le message et pas le messager :)
Merci à tous !
Si vous pensez qu'on ne peut pas changer le monde, cela veut juste dire que vous ne ferez pas partie de ceux qui le changeront.
Jacque Fresco
377 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
79 commentaires
Abdlaaque - Le 07/03/2019 à 19:02:23
Bonne idée
0
Daniele - Le 07/03/2019 à 19:05:13
je souhaite une veritable democratie...
0
Marc - Le 07/03/2019 à 19:13:44
J'adhère au fait que nous devons donner l'exemple sur le fait que le RIC est possible à mettre en place et que nous devons le faire en priorité en interne
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Pour une démocratie au sein du mouvement des gilets jaunes