57 443 978 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Politique

Signez la pétition

Déjà 19.524 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Pour la démission de Richard #Ferrand #Moralisation

Pour la démission de Richard #Ferrand #Moralisation

Auteur : Anon Fpb

Créé le 24/05/2017  

À l'attention : d'Emmanuel Macron et de tous les citoyens

Selon le Canard Enchaîné, les Mutuelles bretonnes alors dirigées par Richard Ferrand, actuel ministre de la Cohésion territoriale, ont loué un bien dont la propriétaire n'était autre que... Sandrine Doucen, l'épouse de Richard Ferrand. En résulte un bénéfice de 586 000 € pour cette dernière.


Si le montage n’est pas illégal, il pourrait constituer le premier accroc au gouvernement «irréprochable» voulu par Emmanuel Macron. Selon le Canard enchaîné, Richard Ferrand, fidèle du nouveau Président, premier député PS à avoir rejoint les rangs d’En Marche et actuel ministre de la Cohésion territoriale, a profité de ses responsabilités à la tête des mutuelles de Bretagne en 2011 pour gonfler le patrimoine familial.

Alors que l’organisation à but non lucratif qu’il dirige est à la recherche de nouveaux locaux à Brest, une offre parmi trois, retient l’attention du conseil d’administration. Celle d’une société civile immobilière du nom de Saca, bien qu’elle n’ait à cet instant ni existence légale, ni le titre de propriété du bien qu’elle propose. Et pour cause. Comme le souligne le palmipède, "ce n’est qu’une fois le choix acté par les Mutuelles bretonnes, que la femme de Richard Ferrand, Sandrine Doucen, a déposé à son nom les statuts de cette société en préfecture, puis acheté le bien immobilier 100% à crédit grâce à un emprunt au Crédit agricole du Finistère..."

Sans avancer un centime, la femme du conseiller régional de Bretagne s’est ainsi constitué un patrimoine de 402 000 euros, intégralement financé grâce aux loyers de la mutuelle de son mari.
«Les lieux seront intégralement rénovés – et sans contrepartie – aux frais des Mutuelles, pour un montant de 184 000 euros», ajoute le Canard enchaîné.
Un constat qui porte à 586 000 euros le bénéfice de l’opération pour la SCI familiale.

Emmanuel Macron peut-il accepter une tellement polémique au sein de son gouvernement ? 
Nous demandons la démission de Richard Ferrand !
Signez cette pétition !