Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

Non à la construction d'une prison à Choisy-le-Roi

Pétition : Non à la construction d'une prison à Choisy-le-Roi Pétition

Non à la construction d'une prison à Choisy-le-Roi

2.458 signatures
Auteur(s) :
Mairie de Choisy-le-Roi
Destinataire(s) :
Nicole Belloubet, ministre de la Justice
La pétition
Mises à jour
Madame la Ministre,

Nous, habitants de Choisy-le-Roi souhaitons vous faire savoir notre mécontentement et notre refus de vous voir installer une prison dans notre ville.

Nous sommes mécontents d’apprendre que vous envisagez cette installation sans même nous consulter, ni prendre l’avis de nos élus locaux.

Nous nous opposons à votre projet dans le quartier du Port qui est irresponsable et inconséquent.
L’urgence, dans le Val-de-Marne, est la rénovation de la prison de Fresnes afin de permettre des conditions de détention humaines et dignes.

Le 18/02/2019

Madame, Monsieur,

Vous êtes signataire de la pétition contre l’implantation d’une prison à Choisy-le-Roi et je tiens à vous informer régulièrement des avancées concernant ce sujet.

Depuis huit mois le gouvernement laissait planer l’éventualité de la construction d’une Structure d'Accompagnement à la Sortie (SAS) à Choisy-le-Roi, dans le quartier du Port. J’ai fait connaître dès le début mon opposition à ce projet, en raison de la méthode autoritaire employée par l’État mais aussi du décalage complet avec notre projet d’aménagement.

Les habitant.e.s se sont également fortement exprimé.e.s et notre pétition a rassemblé plus de 6 000 signatures. Cette mobilisation a porté ses fruits puisque aujourd'hui la menace s'éloigne chaque jour un peu plus. Depuis plusieurs années, la Ville travaille sur un tout autre projet d'aménagement, autour du sport, de la santé et du lien intergénérationnel. A ce sujet, j'ai tenu à vous adresser un document explicatif que vous retrouvez sur le site internet de la ville.

Si la menace s'éloigne, nous poursuivrons néanmoins notre vigilance jusqu'au retrait public et définitif du projet par le Ministère de la Justice. Après Limeil-Brévannes puis Choisy-le-Roi, la ville de Valenton apparaît aujourd'hui comme une troisième commune d'implantation possible. Au nom de l'équilibre des territoires, je continuerai à m'opposer à la construction d'une nouvelle structure pénitentiaire en Val-de-Marne, et à rappeler l'urgence d'une rénovation ambitieuse de la prison de Fresnes.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses et dévouées.

Didier Guillaume
Maire de Choisy-le-Roi
Vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne


Le 26/10/2018

Madame, Monsieur,

Vous êtes signataire de la pétition contre l’implantation d’une prison à Choisy-le-Roi et je tiens à vous informer régulièrement des avancées concernant ce sujet.

Depuis plusieurs mois le gouvernement laisse planer l’éventualité de la construction d’une Structure d'Accompagnement à la Sortie (SAS) à Choisy-le-Roi, dans le quartier du Port. J’ai fait connaître dès le début mon opposition à ce projet, en raison de la méthode autoritaire employée par l’État mais aussi du décalage complet avec notre projet d’aménagement.

Notre pétition rassemble à ce jour 6 000 signataires.

Alors que le plan pénitentiaire a été présenté, que la plupart des emplacements pour de nouvelles constructions ont été confirmés, le Ministère de la Justice n'exclut toujours pas Choisy-le-Roi des possibilités en Val-de-Marne. Le Gouvernement doit entendre la colère des Choisyennes et des Choisyens et sortir du silence !

Nous poursuivrons la mobilisation jusqu'au retrait total du projet, et appelons les Choisyennes et les Choisyens à poursuivre la diffusion de la carte-pétition.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses et dévouées.

Didier Guillaume
Maire de Choisy-le-Roi
Vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne


Le 24/09/2018

Madame, monsieur,

Comme annoncé, nous avons été reçus mercredi 19 septembre au Ministère de la Justice pour faire part de notre opposition au projet de construction d’une prison à Choisy-le-Roi.

J’étais accompagné de Pascal Savoldelli, Sénateur du Val-de-Marne, Nadia Brahimi et Anne-Marie Arnaud pour la majorité municipale et Tonino Panetta pour l’opposition. Cette délégation traduit un profond rassemblement des Choisyennes et des Choisyens contre ce projet.

Nous avons remis plus de 5000 pétitions.

La rencontre s’est déroulée dans une ambiance constructive. Nos arguments tant sur la forme que sur le fond ont été écoutés et qualifiés de « sérieux et entendables ».

Le Ministère a considéré avec attention notre démarche d’urbanisme et le fait que ce quartier en ZAC a un projet d’aménagement fortement engagé.

Nous avons pu, enfin, nous faire entendre. Cela a permis de montrer que ce projet n’était pas pertinent à Choisy le Roi.

Le Ministère continue de considérer que notre ville fait partie des deux possibilités en Val-de-Marne.

Le choix n’est pas fait.

La mobilisation reste donc de rigueur.

Je vous invite à continuer à signer et à faire signer la carte-pétition pour montrer notre opposition à ce projet aberrant.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses et dévouées.

 

Didier GUILLAUME
Maire de Choisy-le-Roi
Vice-Président du Conseil départemental du Val-de-Marne


Le 3/09/2018 : 

Votre Maire vous informe

Choisy-le-Roi, le 3 septembre 2018

"Madame, Monsieur,

Depuis plusieurs mois le gouvernement laisse planer l’éventualité de la construction d’un Quartier de Préparation à la Sortie (QPS) à Choisy-le-Roi, dans le quartier du Port. J’ai fait connaître dès le début mon opposition à ce projet, en raison de la méthode autoritaire employée par l’Etat mais aussi du décalage complet avec notre projet d’aménagement. Les Choisyen.ne.s méritent le respect : nous ne laisserons pas s’installer de prison, ni au Port, ni ailleurs !

L’ensemble du Conseil Municipal ainsi que plusieurs milliers de Choisyens ont déjà eu l’occasion d’affirmer leur refus du projet gouvernemental. Nous dénombrons à ce jour près de 5 000 signatures sur la pétition de la Ville, en ligne ou via les cartes-pétitions disponibles dans les structures municipales.

En cette rentrée, la mobilisation doit désormais franchir un nouveau cap. Je souhaite que le mois de septembre soit l’occasion d’une grande initiative citoyenne contre la prison. Reçu mercredi 19 septembre par le Ministère de la Justice, je ferai valoir avec fermeté l’opposition des Choisyens et de leurs élus à ce projet.

Dans ce contexte, j’appelle l’ensemble des Choisyen.ne.s à se rassembler afin de montrer leur détermination et leur mobilisation contre la prison :

Mardi 18 septembre à partir de 18h30
Devant l’Ancienne Mairie

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses et dévouées.

Didier Guillaume
Maire de Choisy-le-Roi
Vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne"


Le 29/08/2018 :
 

LE MAIRE VOUS INFORME

"Madame, Monsieur,

Vous êtes signataire de la pétition contre l’implantation d’une prison à Choisy-le-Roi et je tiens à vous informer régulièrement des avancées concernant ce sujet.

Le nombre de signataires a atteint les 5000 pendant les congés.

C’est un chiffre significatif du refus de ce projet par les habitant.e.s de notre ville, tant sur le fond que sur la forme.

Ce chiffre peut-être plus élevé et j’appelle tou.te.s les citoyen.ne.s à signer et faire signer la carte-pétition. Celle-ci est disponible dans tous les bâtiments municipaux.

J’ai demandé à la Ministre de la Justice de pouvoir être reçu afin de lui faire part de la position de la Ville, que ce soit en ce qui concerne ses habitant.e.s ou ses élu.e.s.

J’appellerai prochainement à ce que nous nous rassemblions massivement et publiquement, afin d’exprimer une nouvelle fois notre détermination contre ce projet et contre ces pratiques qui méprisent les citoyen.ne.s et leurs élu.e.s locaux et locales.

Ensemble nous avons l’ambition de construire la ville durable d’aujourd’hui et de demain, cela dans un processus d’écoute, de concertation et de partenariat. Nous ne nous laisserons pas imposer des projets de façon autoritaire et sans fondement pertinent.

Didier Guillaume
Maire de Choisy-le-Roi
Vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne"


Le 26/10/2018

Madame, Monsieur,

Vous êtes signataire de la pétition contre l’implantation d’une prison à Choisy-le-Roi et je tiens à vous informer régulièrement des avancées concernant ce sujet.

Depuis plusieurs mois le gouvernement laisse planer l’éventualité de la construction d’une Structure d'Accompagnement à la Sortie (SAS) à Choisy-le-Roi, dans le quartier du Port. J’ai fait connaître dès le début mon opposition à ce projet, en raison de la méthode autoritaire employée par l’État mais aussi du décalage complet avec notre projet d’aménagement.

Notre pétition rassemble à ce jour 6 000 signataires.

Alors que le plan pénitentiaire a été présenté, que la plupart des emplacements pour de nouvelles constructions ont été confirmés, le Ministère de la Justice n'exclut toujours pas Choisy-le-Roi des possibilités en Val-de-Marne. Le Gouvernement doit entendre la colère des Choisyennes et des Choisyens et sortir du silence !

Nous poursuivrons la mobilisation jusqu'au retrait total du projet, et appelons les Choisyennes et les Choisyens à poursuivre la diffusion de la carte-pétition.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses et dévouées.

Didier Guillaume
Maire de Choisy-le-Roi
Vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne


Le 24/09/2018

Madame, monsieur,

Comme annoncé, nous avons été reçus mercredi 19 septembre au Ministère de la Justice pour faire part de notre opposition au projet de construction d’une prison à Choisy-le-Roi.

J’étais accompagné de Pascal Savoldelli, Sénateur du Val-de-Marne, Nadia Brahimi et Anne-Marie Arnaud pour la majorité municipale et Tonino Panetta pour l’opposition. Cette délégation traduit un profond rassemblement des Choisyennes et des Choisyens contre ce projet.

Nous avons remis plus de 5000 pétitions.

La rencontre s’est déroulée dans une ambiance constructive. Nos arguments tant sur la forme que sur le fond ont été écoutés et qualifiés de « sérieux et entendables ».

Le Ministère a considéré avec attention notre démarche d’urbanisme et le fait que ce quartier en ZAC a un projet d’aménagement fortement engagé.

Nous avons pu, enfin, nous faire entendre. Cela a permis de montrer que ce projet n’était pas pertinent à Choisy le Roi.

Le Ministère continue de considérer que notre ville fait partie des deux possibilités en Val-de-Marne.

Le choix n’est pas fait.

La mobilisation reste donc de rigueur.

Je vous invite à continuer à signer et à faire signer la carte-pétition pour montrer notre opposition à ce projet aberrant.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses et dévouées.

 

Didier GUILLAUME
Maire de Choisy-le-Roi
Vice-Président du Conseil départemental du Val-de-Marne


Le 3/09/2018 : 

Votre Maire vous informe

Choisy-le-Roi, le 3 septembre 2018

"Madame, Monsieur,

Depuis plusieurs mois le gouvernement laisse planer l’éventualité de la construction d’un Quartier de Préparation à la Sortie (QPS) à Choisy-le-Roi, dans le quartier du Port. J’ai fait connaître dès le début mon opposition à ce projet, en raison de la méthode autoritaire employée par l’Etat mais aussi du décalage complet avec notre projet d’aménagement. Les Choisyen.ne.s méritent le respect : nous ne laisserons pas s’installer de prison, ni au Port, ni ailleurs !

L’ensemble du Conseil Municipal ainsi que plusieurs milliers de Choisyens ont déjà eu l’occasion d’affirmer leur refus du projet gouvernemental. Nous dénombrons à ce jour près de 5 000 signatures sur la pétition de la Ville, en ligne ou via les cartes-pétitions disponibles dans les structures municipales.

En cette rentrée, la mobilisation doit désormais franchir un nouveau cap. Je souhaite que le mois de septembre soit l’occasion d’une grande initiative citoyenne contre la prison. Reçu mercredi 19 septembre par le Ministère de la Justice, je ferai valoir avec fermeté l’opposition des Choisyens et de leurs élus à ce projet.

Dans ce contexte, j’appelle l’ensemble des Choisyen.ne.s à se rassembler afin de montrer leur détermination et leur mobilisation contre la prison :

Mardi 18 septembre à partir de 18h30
Devant l’Ancienne Mairie

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses et dévouées.

Didier Guillaume
Maire de Choisy-le-Roi
Vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne"


Le 29/08/2018 :
 

LE MAIRE VOUS INFORME

"Madame, Monsieur,

Vous êtes signataire de la pétition contre l’implantation d’une prison à Choisy-le-Roi et je tiens à vous informer régulièrement des avancées concernant ce sujet.

Le nombre de signataires a atteint les 5000 pendant les congés.

C’est un chiffre significatif du refus de ce projet par les habitant.e.s de notre ville, tant sur le fond que sur la forme.

Ce chiffre peut-être plus élevé et j’appelle tou.te.s les citoyen.ne.s à signer et faire signer la carte-pétition. Celle-ci est disponible dans tous les bâtiments municipaux.

J’ai demandé à la Ministre de la Justice de pouvoir être reçu afin de lui faire part de la position de la Ville, que ce soit en ce qui concerne ses habitant.e.s ou ses élu.e.s.

J’appellerai prochainement à ce que nous nous rassemblions massivement et publiquement, afin d’exprimer une nouvelle fois notre détermination contre ce projet et contre ces pratiques qui méprisent les citoyen.ne.s et leurs élu.e.s locaux et locales.

Ensemble nous avons l’ambition de construire la ville durable d’aujourd’hui et de demain, cela dans un processus d’écoute, de concertation et de partenariat. Nous ne nous laisserons pas imposer des projets de façon autoritaire et sans fondement pertinent.

Didier Guillaume
Maire de Choisy-le-Roi
Vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne"

2.458 signatures
Signez avec votre email
Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez cette pétition avec vos amis
Je signe avec un autre email
560 commentaires
Denis - Le 24/06/2018 à 16:28:32
Opposition à ce projet
0
Claude - Le 30/07/2018 à 17:20:00
il est préférable d'agrandir les prisons existantes,en créant des quartiers adaptés à la petite délinquance
0
Antony - Le 01/08/2018 à 09:02:26
Décision prise sans concertation avec nos élus locaux.
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs