Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Complément à la lettre ouverte de Yann BÉNEULT au Président de la République, Emmanuel MACRON.
Pétition

Complément à la lettre ouverte de Yann BÉNEULT au Président de la République, Emmanuel MACRON.

Complément à la lettre ouverte de Yann BÉNEULT au Président de la République, Emmanuel MACRON. Pétition
110 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Marco JEAN-MONTCLER, Citoyen de la République française
Destinataire(s) :
Emmanuel Macron, Président de la République.
La pétition

J’ajouterai donc quelques petites questions « innocentes » que je pose à M . MACRON :



Pourquoi n’avez-vous pas organisé, au lendemain de votre élection, un audit de la dette frauduleuse que nous, les citoyens français, sommes censés avoir contracté depuis la loi illégitime et cynique de 1973 interdisant à la banque de France de prêter de la monnaie scripturale à l’état ? (1)


Obligeant dès lors l’état à s’endetter auprès de grands financiers français et internationaux qui réinvestissent les intérêts que nous versons dans, entres autres, des industries de poisons chimiques pour l’agriculture, des industries d’armements pour mener des guerres complètement injustes comme le sont toutes les guerres, et des industries pharmaceutiques qui nous empoisonnent, chaque jours un peu plus, avec des médicaments qui sont pour la plupart inutiles et dangereux.



Intérêts qui se montent maintenant à plus de 60 000 millions d’euros par an, soit plus de 60 MILLIARDS.



Pourquoi donc continuez vous à verser à vos amis les plus riches, les soi-disants « intérêts » de cette dette ignominieuse qui est en fait une pure arnaque de haut vol, au départ magouillée sous le règne de POMPIDOU et GISCARD en 1973 ?


Je considère pour ma part qu’avec cette loi, le peuple français a été trahis et tous ceux qui ne la dénonce pas sont donc des traîtres ou des ignorants.


Comme je suppose que vous n’êtes pas un ignorant, je vous laisse déduire ce qui vous reste comme qualificatif, à moins bien sûr que vous décidiez, aujourd’hui, courageusement, de dénoncer l’arnaque de la dette et donc de refuser de rembourser quoique ce soit, et encore moins de payer des intérêts sur cette soi-disant dette.


Et le fait de savoir que la plupart des pays sur notre planète ont aussi été, et sont arnaqués par ces fausses dettes ne me console pas.


Car ce n’est pas parce que nous avons été très nombreux à nous faire rouler, par les 1 % les plus riches, que nous devons accepter les choses sans rien dire !


De même M. MACRON, pourquoi n’organisez-vous pas rapidement, comme le propose la France Insoumise et quelques autres, un service efficace pour récupérer les 80 MILLIARDS d’évasions fiscales qui, chaque année, ne vont pas dans les caisses de l’état ? (2)


Si j’additionne seulement ces 2 manques à gagner, cela me donne 80 + 60 = 140 MILLIARDS.


Là je conseille aux citoyens français qui sont en train de me lire, de prendre une simple calculette, et de faire une division toute simple, pour savoir combien l’état pourrait reverser à leur commune chaque année si vous, M. MACRON, faisiez le petit effort de rédiger deux décrets pour éradiquer ces arnaques, comme vous l’avez déjà fait pour « aller plus vite » sur d’autres sujets :


140 MILLIARDS pour 36000 communes, cela donne, autrement écrit :


(j’ai enlevé les centimes) 140 000 000 000 : 36 000 = 3 888 888



Pour simplifier et clarifier les choses, on va supposer que quelques requins de la finances arriveront encore malgré tous à échapper au fisc et je vais enlever les 88 888 qui me gênent, cela donne 3 MILLIONS et 800 000 EUROS que l’état pourra reverser aux communes de 1833 habitants.


(1833 habitants c’est le chiffre qu’on obtient si on divise le chiffre de 66 millions d’habitants par le nombre de 36000, correspondant au nombre de communes en France, le chiffre exact pour 2018 est de 35356 mais j’ai arrondi pour simplifier.)


Il va de soi que les communes plus peuplées pourront éventuellement toucher plus et celles qui, plus petite comme la mienne n’ont que 849 habitants, celles-ci toucheront « seulement » 1 MILLION et 760 000 € chaque année.


Je vous laisse imaginer la fête que nous ferons le jour où vous pourrez nous dire que l’état va verser à notre petite commune, chaque année, 1 MILLION et 760 000 EUROS !!!


Perso je vois les choses comme cela : la première année le maire et ses conseillers décideront probablement de parer au plus pressé, donc peut-être de réparer la route qui relie, dans ma petite commune, l’un de nos petit villages, perchés sur les coteaux de la vallée de la Garonne, à la route nationale en contre bas, puisque cette route, qui s’est effondrée au niveau des coteaux il y a quelques années, n’a pas pu être réparée depuis, par manque de moyens.


Comme cela ne coûtera probablement que 100 ou 200 milles euros et que notre maire et ses conseillers n’ont pas oublié d’être intelligents, avec 300 milles euros de plus ils feront sans doute relier ce village au réseau communal d’assainissement des eaux usées, histoire de ne pas re-défoncer la route par la suite.


Comme il restera sans doute au minimum un bon million d’euros, je vous laisse imaginer ce qu’ils pourront encore faire, comme par exemple, entre autre, 100 % de bio à la cantine scolaire ou embaucher 5 ou 6 employés municipaux supplémentaires pour aider les deux employés actuels, qui s’épuisent à la tâche, pour arriver à entretenir les 5 villages et autres chemins et bâtiments de notre commune…


Je suppose que la deuxième année, ils utiliseront les sous qui resteront, plus le nouveau million-76000 euros pour, par exemple, aider les agriculteurs de la commune à tous se convertir à l’agriculture biologique, puis peut-être qu’ils achèteront des terrains non cultivables pour permettre à des artisans ou des PME de s’y installer gratuitement, etc ...


Dans ma jeunesse, autour de mon domicile, il y avait tellement d’oiseaux que leurs chants me réveillaient à l’aube, tellement d’insectes qu’il était quasiment impossible de dîner le soir sur notre terrasse du fait des milliers d’insectes qui tournoyaient autour des ampoules électriques et tombaient parfois dans nos assiettes !


Ces milliers d’insectes permettaient non seulement à des centaines d’oiseaux de survivre joyeusement dans tous les arbres et buissons autour de chez moi, mais en plus il pollinisaient les arbres fruitiers aux alentours et dans la plaine de la Garonne.


Aujourd’hui je constate qu’il ne reste, autour de chez moi, tout au plus qu’une dizaine d’oiseaux et au grand maximum une centaine d’insectes genres papillons ou autres coléoptères…


Par contre je constate aussi que les moustiques et les punaises pullulent, ce qui est somme toute logique car l’agriculture chimique, si chère à la commission européenne et à vos amis les plus riches, a contribué, aidé par les chasseurs et les pollutions diverses, à exterminer la plupart de leur prédateurs genre oiseaux ou chauve souris.


Il faut aussi savoir qu’autour de chez moi les ormeaux ont presque tous disparut depuis de nombreuses années et qu’au minimum les platanes, les acacias, les marronniers sont malades.


Ce sont les acacias, des arbres réputés pour leurs robustesses, qui crèvent le plus, les uns après les autres.


Tous cela parce que vos amis, les 1 % les plus riches, après avoir vendu, durant les deux dernières guerres mondiales, des millions de tonnes de produits chimiques et d’explosifs, se sont reconvertis dans les industries chimiques de pesticides et ont continué à vendre de la mort par million de tonnes aux agriculteurs pour qu’ils arrosent, au détriment de leur santé, nos champs et nos arbres fruitiers.


Je suppose, M. MACRON, que vous n’êtes pas sans savoir qu’actuellement, environ tous les 2 jours, un agriculteur français se suicide parce qu’il n’arrive plus à payer ses charges bancaires et autres, malgré le fait qu’il se tue à la tâche en travaillant comme un forcené pour, entre autre, répandre les millions de tonnes de pesticides que vos amis leur vendent.


De même chez les policiers, on nous dit que c’est tous les 3 jours que l’un d’eux décide de mettre fin à ses jours tant les pressions exercées sur lui sont étouffantes et démoralisantes.



Notre société et nos environnements sont bien malade, c’est une évidence, et vous avez donc le pouvoir d’inverser le cours des choses en 3 secondes en signant 2 petit décrets pour éradiquer les arnaques de la dette et de l’évasion fiscale.


Et en bossant 3 secondes de plus, vous pourrez signer aussi quelques décrets comme l’interdiction totale de l’utilisation des pesticides dans l’agriculture, et par exemple les transports en commun gratuits, histoire que nous ne soyons plus, dans les campagnes et aussi en ville, condamnés à utiliser nos bagnoles, faute d’alternative à des prix abordables.



D’où ma question, M. MACRON : Qu’est-ce que vous attendez pour agir en ce sens ?



Car le temps presse, dans 2 jours un agriculteurs de plus se suicidera et le lendemain ce sera un policier !!!



Sans parler de celui qui s’immolera par le feu devant une CAF ou un Centre des Impôts comme cela arrive, d’après « le Monde » (3), ici en France, TOUS LES 15 JOURS, et sans que la plupart des médias appartenant aux plus riches n’en parle beaucoup … !



Je vous laisse imaginer l’état de désespoir extrême dans lequel certains de mes concitoyens se trouvent, pour en arriver à choisir de mourir dans d’atroces souffrances en s’immolant par le feu !



Donc je vous repose la question : qu’attendez vous pour agir ?



Et je rajouterai : si vous ne voulez pas agir dans ce sens, au moins donnez votre démission et dégagez sur le yacht d’un de vos nombreux amis fortunés, ou dans un des paradis fiscaux que vous affectionnez tant, faites ce que vous voudrez, mais surtout arrêtez de favoriser vos amis les plus riches, comme vous le faites actuellement, car vous êtes en ce sens directement responsable du désespoir qui gagne de plus en plus le peuple de France en constatant que vos amis les réduisent progressivement de plus en plus en esclavage économique.



Marco JEAN-MONTCLER le 1er Décembre 2018.




(1) http://on-te-manipule.com/la-loi-pompidou-giscard-rotschild-de-73-cause-de-la-dette-publique/


(2) https://www.lelibrepenseur.org/evasion-fiscale-le-gouvernement-refuse-80-milliards-de-recettes/


(3) https://www.lemonde.fr/societe/article/2013/12/16/un-immole-par-le-feu-en-france-tous-les-15-jours_4334871_3224.html



Post-scriptum le 2 décembre 2018 :

Cher M. Macron, j’aimerai que vous réfléchissiez avec nous sur votre légitimité à exercer le pouvoir que vous confère les institutions actuelles via la constitution actuellement en vigueur :

À mon avis, la première question que nous devrions nous poser, c’est de savoir quelles sont les principales caractéristiques d’une dictature , pour ma part j’en vois quelques unes qui me semblent évidentes :
1) Dans une dictature, l’équipe ou l’homme qui est au pouvoir décident à la place des citoyens de ce qui est bon pour eux et de ce qui n’est pas bon pour eux sans leurs demander bien sûr de décider par eux même si une loi doit être appliquée ou non, comme cela se pratique, par exemple, en Suisse via de fréquentes votations.
2) Si par erreur le peuple est consulté via un référendum et qu’il décide une chose qui ne plaît pas à celui ou ceux qui sont au pouvoir, soit on fait d’autres référendum jusqu’à ce que le peuple cède, comme cela s’est passé en Irlande pour le projet de TCE (Traité Constitutionnel Européen), soit on « oublie » les résultats du référendum et on fait passer le même TCE en changeant son nom et quelques détails.
C’est ce qui s’est passé en France en 2005, une nette majorité de citoyens français ayant flairé l’arnaque et voté non à ce projet de TCE qui donnait les pleins pouvoirs à une petite minorité d’individus, même pas élus, nommée « commission européenne », l’apprenti dictateur Nicolas Sarkosy, qui a réussit ensuite à séduire le peuple pour se faire élire en 2007, fera ce que tout dictateur fait : il « oubliera ce résultat » et fera passer le même traité sois disant « simplifié » au dessus des citoyens en le faisant voter par une minorité d’individus nommée « parlement ».

Voilà, il y a encore de nombreux points communs entre le régime actuel qui vous permet de décider de tout seul et les dictatures, mais je vais me contenter des 2 premières déjà citée pour ne pas compliquer les choses.

À la limite, si vous agissiez réellement dans l’intérêt du « bon peuple », nous pourrions éventuellement tolérer votre présence illégitime, mais le problème réside dans le fait que vos actions, jusqu’à présent, ont plutôt été en faveur d’une minorité de gens très riches qu’en faveur du « bon peuple ».

De plus vous vous cachez derrière des arguments soi-disant « écologiques » mais les miettes que vous proposez de donner au « bon peuple » ne sont pas du tout écologiques :

Mettre à la casse une bagnole qui a coûté un maximum de temps de travail à ce « bon peuple » et a coûté à notre planète plus de pétrole à sa fabrication qu’elle n’en consommera durant toute sa petite vie de bagnole, pour nous faire encore acheter une autre bagnole prétendument « plus propre », parce qu’elle est entièrement ou partiellement électrique, ceci n’a rien d’écologique puisque il nous faudra brancher ces bagnoles aux bornes directement reliées au centrales nucléaires.
Ensuite, vous mettez en avant le fait que ça nous permettrait de sortir de la dépendance au pétrole en général et aux monarchies du golfe en particulier.
Ok, c’est pas mal, mais le problème c’est qu’en échange vous nous proposez de devenir dépendant des pays producteurs d’Uranium !
Nous sommes actuellement en guerre au minimum au Mali, nous entretenons des troupes au Niger et au Tchad et beaucoup d’autres états africains, avec l’aide des dirigeants US nous avons déjà contribué à ruiner et dévaster la Libye, provoquant ainsi des vagues migratoires sans précédents, alors je vous pose aujourd’hui la question : Faudra-t-il encore des milliers de morts dans des guerres et des millions d’immigrés pour que, peut-être, vous puissiez un jour prendre conscience de vos erreurs ?

Pour ma part, je suis prêt à recevoir une ou deux familles de réfugiés politiques ou même économiques sur les 2 hectares de terre que j’ai l’immense chance de posséder.
Mais vous même, êtes vous prêts à accueillir chez vous les quelques millions de réfugiés que vous proposez de pousser à la porte de chez eux en les affamants avec vos futures guerre de l’uranium ?
Même à l’Élysée, vous risquez de vous sentir un peu à l’étroit avec des millions de réfugiés campant devant vos portes.
Si ce n’était pas si tragique, j’en rirais volontiers, mais le fait est là, des petites filles et des petits garçons, des femmes et des hommes réfugiés qui se noient dans la Méditerranée quand vous refusez de les accueillir, ça ne me fait pas rire du tout, ça me donne plutôt envie de pleurer !

Vous nous proposez aussi de devenir dépendants des terres rares de la Chine pour les millions de tonnes de batteries que vos projets nous obligeront à acheter.
Et si tant est qu’on puisse ensuite en recycler une partie, que ferons nous des déchets « ultimes » ? Nous les enfouirons sous terre dans la poubelle nucléaire de Bure, que vous nous proposez à l’heure actuelle, pour cacher le fait que vous ne savez pas vraiment comment nous ferons pour gérer ces déchets dont certains seront toxiques durant des milliers, voire des millions d’années ?

J’ai écrit plus haut qu’à la limite nous pourrions vous tolérer si vous agissiez dans l’intérêt du « bon peuple ».
Mais repousser le démantèlement des centrales nucléaires à 2035 ne me paraît plus du tout agir dans l’intérêt du « bon peuple ».
Je dirai même que c’est un projet criminel !

En effet, repousser à 2035 le démantèlement d’une partie des centrales françaises, alors que certaines ont été prévue pour une durée maxi de 40 ans et ont été construites dans les années 80, ça me paraît franchement criminel c’est une prise de risque majeure : prenez une calculette si vous en avez besoin, mais 1980 + 40, ça fait 2020, pas 2035 !

Somme toute, vous nous proposez d’avoir un accident majeur genre Tchernobyl ou Fukushima à partir de 2020 !
Déjà, cette perspective, à elle seule suffit à vous disqualifier du rôle que vous vous acharnez à tenir, droit dans vos bottes !

Mais à la non dénonciation des arnaques de la dette ou du traité de Lisbonne, on peut aussi ajouter à la liste de vos forfaitures, le projet de privatisation des centrales hydrauliques, histoire de nous rendre encore plus dépendants de vos amis les plus riches.
D’autant plus que ces barrages servent aussi à réguler et stocker nos productions d’énergies électriques … Je n’ose pas imaginer les coûts exorbitants qu’atteindront les « services » de vos amis lorsque tout sera privatisé et que nous seront obligé de passer par eux !
On s’est déjà fait avoir avec les autoroutes à péages, là vous voulez remettre le couvert avec nos barrages !

Bon j’arrête là cette liste de forfaitures et autres trahisons que vous avez commis et celles que vous vous apprêtez à commettre, M. Macron, pour vous dire qu’à mon humble avis, la meilleure chose que vous devriez faire aujourd’hui, c’est de donner votre démission pour vous en sortir d’une manière honorable, plutôt que d’attendre que le « bon peuple » vous jette l’opprobre et vous condamne ainsi aux déshonneurs, hontes et humiliations.

Merci d’avance.

Marco JEAN-MONTCLER, citoyen français.


110 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
11 commentaires
Marie - Le 02/12/2018 à 15:38:57
Bravo, je n'ai pas voté pour lui mais il me faut subir tous les jours davantage, et depuis 40 ans avec L'UMPS. Qu'allons nous laisser à nos enfants. Nous allons au chaos.
0 0
Le 03/12/2018 à 12:53:49
planétairiens unissez-vous...
0 0
Pat - Le 01/01/2019 à 23:38:35
Parce que j'ai passé un très bon moment à vous lire :-) je vous comprends, tous les sujets abordés sont des sujets importants mais vous ne les abordez que de manière superficielle sans les connaitre. Ce n'est pas un reproche, vous n’êtes pas expert et vous ne le serez probablement jamais sur tous ces sujets sensibles qui demandent à être traités avec un peu de recul, en prenant en compte leurs complexité, les contraintes, les solutions alternatives, les impacts environnementaux, le financement des changements et des reformes. C'est assez facile de se positionner comme ça à critiquer tout et n'importe quoi avec des calculs niveau CE2. Je suis de tout cœur avec vous si vous arrivez à faire changer les choses, mais s'il vous plait retravaillez votre copie car vous n’êtes pas crédible pour le moment. Félicitations pour votre parcours : licence à priori abandonnée en hist/geo, CAP cuisine, assistante de direction et bientôt économiste en herbe et leader politique :-)
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Complément à la lettre ouverte de Yann BÉNEULT au Président de la République, Emmanuel MACRON.