124 151 539 signatures sur MesOpinions.com

Combat de femmes de militaires

Sauvegarde en cours...
Pétition : Combat de femmes de militaires
Par Madame BATTARD Virginie

Pétition adressée à Madame la Ministre Florence PARLY

À l'attention de madame la Ministre de la Défense Florence PARLY

Aujourd'hui une conjointe de militaire ose briser le silence et l'ombre de son statut aux yeux de l'armée de terre française. J'ose en ce jour du 23 juillet 2019, lancer cette pétition pour vous rendre compte des résultats de votre "PLAN FAMILLE". Ayant servi moi-même, en tant que militaire, aujourd'hui c'est en mon statut de conjointe de militaire qu'est rédigé cette pétition.

Le mardi 31 octobre 2017, vous avez annoncé publiquement le plan famille 2018-2022. Celui-ci étant destiné à mieux accompagner les familles de militaire, mais surtout à améliorer leurs conditions de vie. À l'annonce de la mise en place de votre plan famille, l'espoir de nombreux conjoints et conjointes de militaire a vu le jour.

Mon conjoint et moi-même avons eu espoir que votre plan famille, puisse alléger notre situation personnelle. En 2018, nous avons appris l'une des plus belles choses que l'humain puisse créer sur cette terre. L'arrivée surprise de notre fille Lyloo le 08 avril dernier. Malheureusement, cette magnifique annonce a fait place, très vite, à des interrogations médicales et géographiques.

Notre fille est bientôt âgée de 4 mois, une vraie petite guerrière. Vous ne la connaissez pas, mais si vous pouviez voir son grand sourire, ses petites mains et ses deux grandes billes bleues qui nous servent chaque jour à tenir bon et à garder espoir. L'espoir que le plan famille que vous avez créé soit enfin respecté et mis en place dans de nombreux régiments militaires français.

Cette grossesse, nous aura fait connaître des hauts mais aussi des bas. Celle-ci, ayant été classée grossesse à risque dès le début du 2e trimestre. Notre "petite crevette"comme nous l'avons si souvent appelé, s'est battue de nombreuses semaines pour prendre le moindre gramme, déclaré en RCIU (retard de croissance intra-utérin). Ce sera au début du troisième trimestre que l'alarme sera tiré par le service maternité du CHU de Perpignan (66 P.O), qui classe dorénavant celle-ci en grossesse à haut-risque. Avec OBLIGATION d'accouchement dans ce CHU, à plus d'une heure et demi de notre domicile, mais possédant un service de réanimation néonatale.

Connaissez-vous madame la Ministre des armées, ce sentiment d'être impuissante ? Personnellement, je l'ai ressenti pendant toute cette grossesse. Pourtant je suis décrite comme une femme courageuse, solide, battante et même d'une femme forte. Mais comme chaque maman sur cette terre, l'inquiétude du bien être de notre ou de nos enfants au niveau médical peut nous effondrer.

Nous sommes comme plus de 720.000 familles en 2011, après enquête de l'INSEE, une famille recomposée. Mon conjoint lui est basé professionnellement à plus de 600 km de notre domicile. Comme de nombreux de ses supérieurs hiérarchique, vous pouvez-vous demander pourquoi je ne le rejoins pas ? Étant une famille recomposée, nous sommes diligentés par ce que l'on appelle un jugement, pour mes propres enfants et ce depuis quelques années. Celui-ci ayant été rédigé tant pour leur bien être, que pour leur intérêt personnel ainsi que la stabilité des enfants.

Pourquoi serait-ce automatiquement aux conjoints ou conjointes de militaire de devoir, à chaque fois, tout quitter ? Mais aussi tout recommencer à des kilomètres de leurs habitudes, de leurs familles, amis ou même leurs emplois.

Madame la Ministre ce ne sera qu'au 7e mois de grossesse que votre armée décidera enfin de prendre notre situation en main, mais surtout en considération. Il aura fallu attendre que le CHU de Perpignan (66 P.O), décide de m’aliter totalement pour le bien être médical de notre fille Lyloo, avec la mise en place hebdomadaire d'une sage femme à domicile. Comme de nombreuses personnes, nous avons entendu que d'être enceinte, ce n'est pas une maladie.

Nous avons connu à ce moment ci, ce que l'entraide et le soutien de la part de nombreux collègues militaires du régiment de mon conjoint. Ceci nous offrant gracieusement des dons de jours de permissions. Pour que mon conjoint puisse enfin, être à notre domicile pour m'aider personnellement, mais aussi être présent pour mes filles dans leurs besoins quotidiens.

Au cours de cette grossesse je vous ai parlé de haut mais aussi de bas. Comme si la déclaration de RCIU de notre fille ne suffisait pas. Le CHU de Perpignan après IRM ayant été réalisé pendant la grossesse, découvert que j'étais porteuse d'un kyste de la zone pinéale du cerveau. Ce sera le lendemain de mon accouchement, à la réalisation d'un second IRM, ayant été réalisé cette fois ci sous injections, que ce kyste s'est révélé être une tumeur de la zone pinéale.

Tumeur ! Un mot qui a 30 ans, en tant que femme, mère et conjointe de militaire me glace le sang. L'inquiétude qu'un jour, ma vie celle d'une femme épanouie et heureuse s'arrête. Beaucoup de questions à ce moment si, envahis notre couple mais surtout notre famille.

Comment faire face à cette maladie quand vous êtes seule ? Que votre conjoint et famille est à plus de 600 km de vous ? Connaître ces soirées seule où l'angoisse et les larmes font face à vos doutes mais surtout à la peur. Nous avons madame la Ministre, demandé une mutation pour raisons médicales grave. De nombreux certificats médicaux, ayant été instruits à cette demande de mutation. Mais aujourd'hui madame la Ministre, je vous écris cette pétition seule chez moi, vous envoyant cette bouteille à la mer, pour vous faire réagir à la réalité sur le terrain de votre plan famille.

Madame la Ministre vous avez cité "il n'y a pas de soldats fort sans famille heureuse". Pensez-vous que mon conjoint à plus de 600 km est un soldat fort dans l'Inquiétude de l'éloignement géographique, mais surtout dans l'Inquiétude de ma maladie ? Êtes-vous présente madame la Ministre, quand mon conjoint s'effondre en larmes, de ne pas être présent pour sa compagne, quand celle-ci est-elle même en larme ? Non.

Nous sommes seuls, seuls face à la réalité et à la considération des régiments français devant votre "plan famille". Celui-ci n'est aucunement appliquer ! Que faut-il faire pour être muté, pour des raisons médicales personnelles aussi grave ? Être marié, pacsé ? Réaliser un mariage, juste pour une mutation pour enfin être pris en considération ? Un mariage est un projet d'amour mais surtout de choix. Pour nous la stabilité de notre famille, de son épanouissement, mais surtout du regroupement familial est l'une de notre priorité.

Madame la Ministre, je suis ce que l'on appelle de nos jours une influenceuse sur le réseau social Instagram. Ce réseau social où tout a commencé dans l'idée de la création de cette pétition. Mais surtout aussi dans la découverte et la rencontre, d'autres femmes de militaires, dans notre situation. Aujourd'hui plus de 10.000 personnes suivent notre quotidien, notre famille et maintenant la maladie. De nombreuses personnes se trouvent choquées et outrées, de ce que votre armée aujourd'hui peut nous faire subir.

Madame la Ministre je vous invite a rencontrer de nombreuses femmes de militaires. Rencontrez surtout les conjointes et épouses de militaires à leurs domicile. Vous savez ces femmes, dites en célibataire géographique, comme l'armée que vous dirigez ose appeler notre situation. Informez-vous des conditions de prise en charge, des demandes de mutation pour des situations graves et vous comprendrez que votre plan famille est certes beau sur le papier mais que malheureusement sur le terrain celui ci est inexistant.

Je vous lance cette bouteille, à la mer madame la Ministre des armées. Je vous tire la sonnette d'alarme sur le ras-le-bol de nombreuses femmes de militaires non prises en considération. J'aurais pu vous écrire simplement mais je veux aujourd'hui, madame la ministre que vous puissiez vous rendre compte du nombre de signatures, de celle-ci et de la mobilisation qu'elle engendre.

Madame la Ministre des armées, je reste à votre entière disposition pour tous compléments d'informations malgré avoir déjà essayé à de multiples reprises de contacter votre ministère en vain.

Veuillez agréer, Madame la Ministre de la Défense Florence PARLY, mes salutations les plus distinguées.


https://www.defense.gouv.fr/familles/votre-espace/plan-d-accompagnement-des-familles/le-plan-famille/le-plan-famille

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1281054

1.507 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition