Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques NON aux mesures excessives de confinement à cause du COVID-19 (coronavirus)
Pétition

NON aux mesures excessives de confinement à cause du COVID-19 (coronavirus)

NON aux mesures excessives de confinement à cause du COVID-19 (coronavirus) Pétition
1.883 signatures
Quand elle atteindra 5 000 signatures, celle pétition sera plus susceptible d’atteindre son destinataire.
Auteur
Auteur(s) :
Duffo
Destinataire(s) :
M. le Président de la République
La pétition
Actualité(s)

Face à l’épidémie de Covid-19, la France a décidé de suivre l’exemple d’autres pays européens en adoptant des mesures de confinement. Si celles-ci sont partielles et moins extrêmes que dans chez certains de nos voisins, elles n’en demeurent pas pour autant une grave atteinte à nos libertés fondamentales, d’où le lancement de cette pétition.


Les mesures de confinement induisent un coût économique et social exorbitant au vu de la réelle ampleur de ce virus. À l’heure actuelle, en France, il y a 175 décès soit 0,000261194 % de la population française et 7730 cas déclarés, soit 0,011537313 %.
Sur ces 7730 cas, la majorité ne présente que des symptômes légers et seulement 1278 d’entre eux sont véritablement suivis par le personnel hospitalier. À cela il faut ajouter que seules les personnes présentant des symptômes visibles sont testées. Il se pourrait qu’il y ait beaucoup plus de personnes contaminées. En conséquence, le taux de forme grave et de mortalité de ce virus semble au final, très faible, semblable à la grippe saisonnière.

En comptabilisant uniquement les malades testés positifs, nous avons un taux de mortalité de 2,63 %, or le nombre de contaminés est certainement beaucoup plus fort et nous avons des taux plus proches de 0,5 % voire de 0.2% dans des pays où les tests sont répandus. Il n'est pas si ridicule d'espérer atteindre l'immunité collective en essayant en même temps de préserver les plus fragiles seulement.


La cessation d’une partie des activités économiques va causer une récession mondiale, une diminution de 1 ou 2 points, ou plus encore du PIB de la France. N’aurait-il pas été plus intelligent de simplement augmenter fortement le budget de la santé afin d’équiper davantage les hôpitaux en matériel comme les respirateurs artificiels et en créant des hôpitaux de campagne afin de traiter tous les cas ?

La Corée du Sud n’a-t-elle pas réussi, via un contrôle sanitaire strict, à limiter l’épidémie sans mettre en péril son économie via un confinement généralisé ? Car les promesses du gouvernement n’engagent que ceux qui y croient, il sera très difficile à nombre de petites entreprises de survivre à cause de ces mesures de confinement et de fermeture des commerces « non essentiels ».


Il faut enfin prendre en compte les répercussions sociales de ces mesures : isolement, dépression, prise de poids due à l’absence d’activité physique.


Nous sommes aujourd’hui à la croisée des chemins : acceptons-nous de restreindre fortement nos libertés fondamentale au nom d’un impératif hygiéniste stricte ? Que dirait-on si le gouvernement limitait la vitesse sur l’ensemble du réseau routier à 50 km/h, même sur l’autoroute, parce que nous avons un peu plus de 3000 morts par an suite à des accidents de la route ? Que dirait-on si le gouvernement pénalisait les personnes qui avaient des relations sexuelles sans protection à cause des maladies vénériennes ? Que dirait-on si le gouvernement abolissait totalement la vente d’alcool et de tabac parce que la consommation de ces produits provoquait des cancers ?


La décision de se confiner devrait avant tout relever de la liberté individuelle, chacun étant libre de décider s’il prend le risque ou nom de sortir. Néanmoins cette décision devrait bien sûr être encouragée. Libre aux personnes les plus à risque de se confiner d’elles-même. Au final, nous devrons tous constater que le prix à payer est démesuré par rapport à la morbidité réelle de cette maladie.


Nous demandons donc au président de la République de lever immédiatement les mesures de confinement les plus extrêmes, comme la limitation totale des déplacements et permettre à davantage de sociétés et de commerces à ouvrir.

1.883 signatures
Signez avec votre email
Quand elle atteindra 5 000 signatures, celle pétition sera plus susceptible d’atteindre son destinataire.
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
443 commentaires
Catherine - Le 28/10/2020 à 10:07:40
Non au confinement et à une mise en berne catastrophique de notre économie ! C’est une atteinte très grave à nos libertés individuelles et deux fois en un an ! Cela suffit Et c’est disproportionné vu le pourcentage de morts en comparaison à la population totale ! Les français à risques en grande majorité sont assez grand pour se confiné eux même ou se mettre en danger ! C’est leur choix ! On n’a pas à payer le délabrement organisé de nos services publics
25 0
Le 28/10/2020 à 11:56:06
Complètement d'accord avec l'exposé de la pétition-au vu du budget exorbitant de la santé il est inadmissible de remettre les français sous un régime d'occupation "à l'allemande"-halte au fascisme sanitaire !
13 0
Eric - Le 12/11/2020 à 13:57:51
J ai été teste négatif à la lumière d un examen médical prévu de longue date et je trouve inadmissible d etre assigné à résidence... croyez vous que j ai envie de mourir et ne pas respecter les gestes barrières ?? A quoi cela sert de tester alors si c est pour isoler les gens sains ? Cette assignation à résidence, sorte d ausweis, est surprenante du point de vue des libertés individuelles et collectives puisque je ne peux pas circuler d un point A à un point B sans risque d'amende dans le cas où mon attestation serait remise en cause.
3 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques NON aux mesures excessives de confinement à cause du COVID-19 (coronavirus)