Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Arrêter le nucléaire c'est plus de CO2, plus cher pour le citoyen et moins fiable!
Pétition

Arrêter le nucléaire c'est plus de CO2, plus cher pour le citoyen et moins fiable!

Arrêter le nucléaire c'est plus de CO2, plus cher pour le citoyen et moins fiable! Pétition
154 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Philippe Cauwe - Ingénieur soucieux de l'avnir de ses petits enfants.
Destinataire(s) :
Lettre ouverte au premier Ministre Alexander De Croo
La pétition
Actualité(s)

 LETTRE OUVERTE
Monsieur Alexander DE CROO
Premier Ministre
Rue de la Loi, 16
1000 BRUXELLES


 Monsieur le Premier Ministre,


 Arrêter le nucléaire c’est plus de CO2, plus cher pour le citoyen, moins fiable !


Nous avons écouté avec attention votre discours à la COP26. Nous déplorons aussi la mort de 41 de nos concitoyens victimes d’un effet du changement climatique dont l’acteur principal est le CO2.


La réduction des GES et du CO2 passera par une électrification intensive de l’activité humaine.


Apprenons de nos voisins allemands. Commencé il y a 20 ans, « l’energiewende » n’a à ce jour pu exister qu’en maintenant 100 MW de puissance pilotable en support palliatif au 110 MW de puissance en éolien et solaire, a coûté plus de 1.000 milliards €…et en brûlant du charbon et du lignite.. et en imposant au consommateur allemand le kWh le plus cher d'Europe.


Les moyens de stockage pour l’électricité, même les bassins d’altitude, n’ont à ce jour pas pu atteindre des puissances dont notre pays aurait besoin en cas d’absence de vent et ou de soleil.


Sans stockages, l’interconnexion des réseaux éoliens ou solaires entre pays ne pourra être une réalité car les manques de soleil et de vent sont pratiquement concomitants entre pays voisins. Trop ou trop peu d’énergie éolienne ou solaire entraînera des décrochages (black-outs) du réseau et l’arrêt de ces sources. L’utilisation desexcédents d’électricité renouvelable pour la production d’hydrogène est un gaspillage d’énergie et une illusion technologique et économique.


Pour tout système qui prévoit de l’éolien et du solaire, la garantie d’approvisionnement du réseau et le respect de nos engagements de réduction des émissions de CO2, il est indispensable de prévoir un support palliatif par des sources pilotables bas carbone. Le nucléaire est une de ces sources et de nombreux développements sont en cours, y compris en Belgique à Mol (Myrrha).


Confirmer la sortie du nucléaire et construire des centrales au gaz doublera les quantités de CO2 liées à la production électrique du pays. Les subventions diverses s'ajouteront au prix du kWh que nous payons, déjà le troisième plus cher d'Europe.


L’importation de gaz russe donne à cet état des atouts dont on ne peut avoir la certitude qu’ils ne seront pas utilisés pour contraindre l’Europe à accepter des comportements contraires aux lois internationales.


Les nouvelles technologies bas carbone à mettre en œuvre sont multiples ; chacune présente des avantages et des inconvénients. Les connaissances et les ressources disponibles ne permettent pas de choisir aujourd’hui l’optimum de la combinaison idéale de ces différentes technologies pour produire de l’électricité bas carbone.


Prendre des décisions qui engagent l’avenir du pays pour 50 à 120 ans ne peut se faire en se basant sur des options qui ne sont pas prouvées. C’est à la fois engager des sommes faramineuses pour des résultats improbables et jouer à la roulette russe pour l’avenir socio-économique de vos concitoyens.


Ce n’est que vers 2030-2035 que les confirmations des promesses et limites d’utilisation de nombreuses technologies de remplacement de l’énergie fossile seront clairement confirmées.


Se précipiter aujourd’hui dans des options qui en condamnent d’autres expose à des déboires technologiques, financiers et socio-économiques dont on pourrait ne pas se relever.


Les technologies dont toutes les contraintes techniques, financières et environnementales demandent confirmation doivent être envisagées et étudiées sans idée préconçue.


D’ici à 2035 pour garder une chance de ne pas tout perdre, il faut avancer et garder toutes les portes ouvertes. Dans l’immédiat, pour ne pas brûler ses vaisseaux, c’est du simple bon sens de prolonger au moins deux centrales sinon les sept que nous possédons. C’est donner au nucléaire et aux « renouvelables » l’occasion de confirmer les promesses annoncées et non démontrées.


Prolonger les réacteurs actuels, c’est le MWh  le meilleur marché (30-35 €/MWh) .


15 à 20 ans c’est le délai nécessaire pour donner aux citoyens d’alors la possibilité de choisir en connaissance de cause la source d’électricité qui leur conviendra.


Monsieur le Premier Ministre, il ne faut pas être technicien pour comprendre que trop d’incertitudes sur les nouvelles technologies ne permettent à personne de prendre une décision sensée sur la stratégie de long termes (50-120 ans) qui  engage notre pays vers un accès à une énergie fiable, renouvelable, durable, équitable, économique et non polluante.


Ne désespérant pas que votre gouvernement trouve la force d’une décision raisonnable, veuillez agréer, l’expression de nos sincères salutations


Ph Cauwe

154 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
58 commentaires
Jean - Le 05/11/2021 à 12:43:35
pour préserver la planète et diminuer l'impact C02
1 0
Le 05/11/2021 à 23:50:02
Les centrales au gaz sont une aberration en terme de rejet de CO2
1 0
Jacques - Le 04/11/2021 à 11:14:35
je partage cette opinion. Arrêter le nucléaire en Belgique est une aberration tant du point de vue climatique que du point de vue économique.
1 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Arrêter le nucléaire c'est plus de CO2, plus cher pour le citoyen et moins fiable!