Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Application du pass sanitaire pour l'Assemblée et le Sénat
Pétition

Application du pass sanitaire pour l'Assemblée et le Sénat

Application du pass sanitaire pour l'Assemblée et le Sénat Pétition
29.169 signatures
Quand elle atteindra 50 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur MesOpinions !
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Exemplarité des serviteurs de l'Etat
Destinataire(s) :
Députés, Sénateurs, Ministres
La pétition

Nous demandons simplement que si un pass sanitaire doit s'appliquer en France, il s'applique avant tout dans les lieux d'exercice du pouvoir que sont l'Assemblée Nationale, le Sénat et l'Elysée (où se trouve le Président et où se tiennent les Conseils des Ministres) et que cette application stricte soit vérifiable en toute transparence.
Cette pétition doit rassembler les français puisque tout le monde souhaite logiquement l'exemplarité des lieux et des personnes exerçant le pouvoir !

Depuis les deux dernières guerres mondiales (affaires Dreyfus, Collaboration/Résistance), la France n'a jamais été aussi divisée que sur la gestion de la crise sanitaire. La plupart d'entre nous vivent ou voient autour d'eux des divisions, souvent radicales ou brutales, dans leurs cercles familiaux et amicaux, au sujet de la vaccination et du pass sanitaire. Nous devrions tenir là enfin un terrain d'entente ! Notre pétition doit en effet permettre de rassembler aussi bien les "pour" (la vaccination, le pass sanitaire) que les "contre", car il s'agit simplement de demander à nos décideurs de montrer l'exemple.



Ainsi, les "pour"  pourront potentiellement voir la confirmation de la bonne foi de nos décideurs et se conforter dans le choix de leur faire confiance, et les "contre", quant à eux, trouveront là le moyen de forcer nos décideurs à s'appliquer à eux-mêmes ce qu'ils demandent au peuple français et peut-être donc leur en faire mieux saisir les enjeux.

Il n'y a en effet aucune raison valable de faire une exception pour les lieux d'exercice du pouvoir. D'ailleurs, un amendement a été proposé pour instaurer le pass au Palais Bourbon où chaque jour 1 351 fonctionnaires côtoient potentiellement 577 députés et plusieurs centaines de collaborateurs, faisant de cette assemblée un lieu de rencontre éminemment sensible à la contamination. Cet amendement a été rejeté sous prétexte d'entrave au libre exercice du mandat parlementaire et la communication officielle tente de brouiller les pistes en expliquant que le pass s'appliquerait aux buvettes mais pas à l'hémicycle et pas aux salles de commission. Cette réponse n'est pas éthique !

L'argument d'entrave au mandat n'est pas pertinent, pour deux raisons : tout d'abord il n'y a aucune raison que l'exercice des mandats soit perturbée si les parlementaires sont en règle de leurs obligations de vaccins ou tests, on parle donc d'un risque purement fictif ; de plus, cet argument s'appliquerait aussi bien à toutes les professions devant être soumises au pass : personnel soignants, pompiers, policiers, militaires, restaurateurs, employés des entreprises, etc. Pourquoi accepterait-on d'entraver le libre exercice de toutes ces professions, et pas celles de nos parlementaires ? Les français pensent au contraire, dans leur immense majorité, qu'un mandat officiel confère surtout des devoirs, avant de faire bénéficier de droits ou de passe-droits. S'appliquer à soi-même ce que l'on exige des autres est un principe de gouvernance universel auquel on ne peut pas déroger, à moins d'éveiller des doutes sur la bonne foi des gouvernants. 

De nombreuses voix mettent en avant les contradictions de la nouvelle loi avec divers règlements (code pénal/non discrimination, code santé publique/secret médical, directives européennes, Constitution, Déclaration des droits de l'Homme, etc.) et plusieurs instances officielles émettent des réserves sur le caractère disproportionné du pass (Conseil d'Etat, Défenseur des Droits, OMS, Assemblée du Conseil de l'Europe, etc.). Le pouvoir se trouve donc maintenant à la croisée des chemins : soit il persiste, soit il abandonne. Dans cette pétition, nous ne prenons pas partie ; mais ce qu'exige cette pétition, c'est qu'au cas où le pouvoir persiste, il se l'applique en premier lieu à lui-même !

Exiger l'exemplarité des décideurs est une demande universelle et apolitique que tout le monde est à même de formuler !
Voici enfin une communication que vous pouvez diffuser largement autour de vous, sans faire le tri dans vos carnets d'adresse entre les "pour" et les "contre" !

29.169 signatures
Signez avec votre email
Quand elle atteindra 50 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur MesOpinions !
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
1.280 commentaires
Francoise - Le 26/07/2021 à 09:24:52
J'en ai marre qu'on se moque de nous
42 0
Olivier - Le 26/07/2021 à 09:12:06
indignation
41 0
Dominique - Le 26/07/2021 à 09:27:29
Conaincue
24 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Application du pass sanitaire pour l'Assemblée et le Sénat