Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Appel d'une jeunesse désenchantée face à l'(in)action du gouvernement
Pétition

Appel d'une jeunesse désenchantée face à l'(in)action du gouvernement

Appel d'une jeunesse désenchantée face à l'(in)action du gouvernement Pétition
13.655 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Lycéen31
Destinataire(s) :
Jean-Michel Blanquer (Ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse)
Emmanuel Macron (Président de la République)
Jean Castex (Premier Ministre )
Membres du parlement
La pétition

(Futures) citoyennes, (Futurs) citoyens



Aujourd'hui, la jeunesse (et plus globalement toute la population) fait face à de nombreux problèmes et nos dirigeants semblent vouloir rien faire contre :

- la pression des études: au lycée, Parcoursup et le contrôle continu du BAC impose une charge de travail plus importante et une grande source de stress. On peut rajouter la pression dans le supérieur, qui doit être largement plus élevée.

- les décisions de l’Éducation Nationale qui changent tout le temps et sans concertation, aussi bien les protocoles sanitaires que les modalités du BAC (part du contrôle continue qui varie, épreuves qui sont supprimés puis remis)...

- le COVID impactant le travail et la santé mentale des élèves. Les envies de suicide explosent chez les jeunes (j’en ai fait l’expérience). Des élèves sont de plus en plus en difficulté : les confinements laissent encore des traces et les nombreux isolements n’arrangent pas la situation. Les retards sur les connaissances passés impactent les nouveaux apprentissages demandés.

- tous les divertissements qui sont limités. Les règles COVID nous privent de tous ce que la jeunesse est censée apporter (les meilleures années de la vie): interdiction de se réunir, interdiction des carnavals dans les lycées... Cela fait 2 ans que cette situation "exceptionnel" dure et parfois ridiculement (les déguisements transmettraient-ils le covid ? Le virus se transmettrait-il dans la cantine mais pas pendant les cours de sport ?).
On comprend que les efforts doivent être faits mais on voit que quasiment rien à changer en 2 ans malgré toutes les bonnes volontés de chacun. Chaque génération a pu profiter de sa jeunesse depuis les années 50. Pourquoi notre génération n’y aurait pas droit ?

- l'avenir qui nous est promis : crise climatique, crise économique, crise sociale... D'autant que c'est nous avec nos futurs impôts qui devront rembourser les milliards d’euros de la dette COVID dans 10, 20 ou 30 ans.

Certains membres des institutions gouvernementales parlent même de nous faire travailler 45h par semaine et même d’augmenter les frais d’accès à l’université.
https://www.marianne.net/politique/macron/fin-des-35-heures-fac-payante-proportionnelle-ce-que-macron-prepare-sil-est-reelu


- la société anxiogène, de division dans laquelle certains veulent nous condamner et qui semble bien parti pour durer.


- les difficultés sociales de certaines familles qui ont de plus en plus de mal à finir leur fin de mois.


On a ainsi bien oublié qu’au fond, l'avenir d'un pays, c'est sa jeunesse.
Et face à cela, qu'est qui nous aient proposés ? De la sophrologie pour les plus chanceux, des chèques Psy !


Mais ne faisons pas un conflit générationnel. Aujourd’hui tout le monde est au fond «emmerdé». Le combat que nous menons est avant pour chacun et chacune: l’éducation et la jeunesse sont les constructeurs de l’avenir de la France mais les problématiques actuelles y sont plus larges(pouvoir d’achat de certaines personnes).


Pour cela, il est temps de dire au gouvernement que nous en avons marre et qu’il est tant qu’il agisse en faveur de la jeunesse et tous ceux qui éprouvent des difficultés aujourd’hui. C’est-à-dire qu’il ne reste pas dans l’inaction, qu’il mette en œuvre une politique pour éviter «le sacrifice» d’une génération désenchantée, qu’il soit réellement à l’écoute des problématiques de chacun et chacune…


Compte tenu de ces mois d’inaction, il ne répondra que si chacun se mobilise.
Cette pétition est donc en faveur de cette jeunesse oubliée et plus globalement pour tous ceux qui se sentent désespérés dans notre  société actuelle.
C’est pourquoi elle doit être signée et relayer le plus possible.


Ne restons pas les bras croisés ! Il est temps d’agir! On peut le faire ensemble.



« Etre jeune, c'est être spontané, rester proche des sources de la vie, pouvoir se dresser et secouer les chaînes d'une civilisation périmée, oser ce que d'autres n'ont pas eu le courage d'entreprendre ; en somme, se replonger dans l'élémentaire.»
Thomas Mann

13.655 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
172 commentaires
Le 28/01/2022 à 12:20:19
Arrêtons de nous plaindre. Agissons et virons MACRON démocratiquement. Tous aux urnes les dimanches 10 et 24 avril 2022.
58 3
Le 27/01/2022 à 20:10:26
Stoppé cette pression on ne peu plus vivre sereinement
29 1
Dominique - Le 27/01/2022 à 21:00:13
C'est toujours du Blabla !!!
18 4
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Appel d'une jeunesse désenchantée face à l'(in)action du gouvernement