Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Année 2013 - Résistons contre l'obscurantisme !

Pétition : Année 2013 - Résistons contre l'obscurantisme ! Pétition

Année 2013 - Résistons contre l'obscurantisme !

11 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Résistons Obscurantisme
Destinataire(s) :
tous
La pétition
Peut-on construire une véritable ambition politique commune nationale et durable selon des règles établies, obscures et généralisées ?
S’agit-il d’une leçon de morale valable qu’il faut transmettre à la jeunesse ?
Piquer dans la poche des gens car ils ont de l’argent, amener l’homme français à émigrer dans un pays concurrent par risque de prédation financière, voici un résumé de ce qui semble se passer en France durant l’automne 2012 !

1 : Partie fiscale - Augmenter, maintenir, diminuer
Sens et rôle de l’impôt ?
- Progrès économique
Le prélèvement et l’augmentation des impôts sont justifiés par des règles dites de partage de la réussite.
L’offre populaire est supérieure à la demande politique ; en règle générale les actions politiques sont acceptées par le peuple.

- Maintien économique
L’impôt est maintenu auprès des citoyens sans augmentation, afin de conserver les acquis et les alliés (les ressources politiques productives sont exclues des populations faibles mais il convient de valoriser la réussite).
L’offre populaire est quasi-identique à la demande politique ; en règle générale les actions politiques sont acceptées ou bien rejetées par le peuple.

- Déclin économique
L’impôt est diminué et de nouveaux alliés sont recrutés.
L’offre populaire est inférieure à la demande politique ; en règle générale les actions politiques sont rejetées ou bien réfléchies par le peuple en direction de ces premiers.

2 : Partie sociale – Progresser, stabiliser, décliner
Sens et rôle des cotisations sociales ?
- Progrès social
Le prélèvement et l’augmentation des cotisations sociales sont justifiés par une augmentation du niveau de vie global, qui se doit de rester intègre et comparable à la dimension d’un pays. Une solidarité intergénérationnelle de type retraites ou sécurité sociale peut être mise en œuvre.

- Maintien social
Les cotisations sociales sont maintenues sans augmentation, afin de pouvoir conserver les acquis sociaux et se prémunir de tout déclin.

- Déclin social
Face à l’échec d’une politique, il existe un risque de rejet total, c'est-à-dire une fin du paiement des cotisations sociales par certains contribuables.

3 : Démystifions les recettes et les dépenses de la sécurité sociale
Durant l’automne 2012, les prélèvement sociaux et fiscaux français ont provoqué la ruine ou bien la mise à mort économique de certains êtres physiques ou moraux.
Il convient d’en évaluer les tenants et les aboutissants ou bien de faire la lumière face à un certain obscurantisme.

Communiquer auprès des allocataires de la politique dite « sociale » :
Les retraités et les malades sont-ils informés de la situation ?
Dans un souci de Justice, conviendrait-il de distribuer des notices d’information dans les maisons de retraite + auprès de l’ensemble des allocataires sociaux, afin de faire un constat de la situation ?
Certains entrepreneurs français se trouvent en 2012 dans la configuration suivante : lutter contre une mort économique plus ou moins probable.

Communiquer auprès des cotisants de la politique dite « sociale » :
Les cotisants de la politique dite « sociale » sont-ils correctement informés de leur contribution et des redistributions de leur richesse ?
- 418 milliards d’euros de recettes collectés par la sécurité sociale en 2011.
- 16 millions de retraités en 2010.
- paiement obligatoire de prestations et options médicales non approuvées par l’ensemble des cotisants (cf. IVG, RSA pour les citoyens naturalisés depuis moins de 10 ans, etc…).

4 : Objet de ce manifeste
Dans un esprit de compromis « forces de progrès » / « forces de déclin », ce manifeste a été rédigé, dans le but suivant :
1. Rationaliser la pensée et les décisions politiques ; rendre ces dernières favorables aux forces de progrès et non exclusivement aux forces de déclin économique ; la solidarité est possible sous condition d’être acceptée, non pas d’être rendue obligatoire.
2. Diminuer de 5 points les prélèvements fiscaux ponctionnés auprès de l’ensemble des entrepreneurs français.
3. Diminuer de 5 points les cotisations sociales prélevées auprès de l’ensemble des entrepreneurs français.
11 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs