Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Non à l’aide judicionnelle
Pétition

Non à l’aide judicionnelle

Non à l’aide judicionnelle Pétition
11 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Rena
Destinataire(s) :
Au président Macron
La pétition
L'INDIGNATION D'UNE MÈRE...
Non, ce n'est pas seulement INDÉCENT : c'est RÉVOLTANT !Comment peut-on être aussi CONS ?
Voilà un terroriste qui a reconnu les faits qui lui sont reprochés...
Sa participation aux massacres de la nuit du 13 novembre 2015 qui avaient fait 130 morts et 413 blessés dont 99 grièvement...
Après les exploits de la Police Belge, puis son extradition en France, ce Salah Abdeslam est traité comme un Prince à la prison de Fleury Mérogis où 4 cellules lui sont réservées, où il vit depuis le 27 avril 2016...
Qu'attend-t-on pour le juger ?
Quelques années sans doute !
Cet individu a choisi pour sa défense maître Franck BERTON, considéré comme un ténor du barreau dans ce genre d'affaires....
Et voila qu'on apprend aujourd'hui que ce terroriste va bénéficier de l'aide juridictionnelle, c'est à dire que les frais d'avocat seront à la charge de la société...donc des contribuables que nous sommes...donc des victimes de ce terroriste qui n'hésitera pas à reprendre ses activités jihadistes dès qu'il sera libéré...
Un vrai CAUCHEMAR, pas seulement pour les familles et amis des victimes mais pour tout homme équilibré !
Nous ne sommes plus dans un état de droit ,mais dans un état de "Cons". Non à l'aide juridictionnelle pour Salah Abdeslam !
On marche sur la tête.
Dans ce pays, on veut nous faire PAYER l'avocat d'un TERRORISTE !­­­
Non, ce n'est pas de l'humanisme, c'est tout le contraire !
De l'inhumanité doublée d'une incommensurable stupidité !
Non à l'aide juridictionnelle à Salah Abdeslam !
La Révolte d'une mère :
Emprisonné à Fleury-Mérogis, Salah Abdeslam sera défendu par l'avocat lillois Frank Berton.
Ce dernier sera payé via l'aide juridictionnelle, offerte à ceux qui ne peuvent pas se payer d'avocat.
Une situation qui révolte Babette Boissinot, la mère de Chloé Boissinot, 25 ans, tuée au Petit Cambodge le soir du 13 novembre, comme le note Le Parisien.
Si je récapitule dans ma petite cervelle : Chloé doit cette année payer ses impôts (même assassinée) pour aider à la défense de cet assassin", déplore-t-elle sur sa page Facebook.
"Quand on tue, on assume... ", poursuit-elle.
Elle interpelle le Président : "Je ne veux pas, et je le dis et je le
redirai, que mes impôts (parce que moi,monsieur le Président, je travaille !) servent à défendre celui qui a assassiné ma fille" assure-t-elle, avant de menacer :
"Alors, si vous ne faites rien, si personne ne bouge, si nous restons inertes face à cette flagrante injustice...
"Moi, monsieur le Président, je gèlerai mes impôts..."
Et vous, n'êtes-vous pas, vous aussi, révoltés de devoir payer l'Avocat de ce terroriste ?
Transférez sans limite ce message d'indignation...
11 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
4 commentaires
Jean-claude - Le 06/10/2021 à 11:31:45
La France commence a manquer d’autorités, si les politiques faisaient vraiment leur travaille il y aurais moins d’injustices.
0 0
Michel - Le 02/02/2022 à 09:24:01
Un pays de décervelés par les médias relais des mensonges d'état et du laxisme d'une partie de la population et de son corrolaire islamo gauchistes à la Garidot ainsi que des bisounours bien pensants comme Sandrine Rousseau.
0 0
Daniel - Le 21/09/2021 à 11:10:48
Honteux
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Non à l’aide judicionnelle