Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Nous accusons le Ministre de l'Intérieur M. Castaner!

Pétition : Nous accusons le Ministre de l'Intérieur M. Castaner! Pétition

Nous accusons le Ministre de l'Intérieur M. Castaner!

4.743 signatures
Auteur
Auteur(s) :
J'ose le gilet jaune
Destinataire(s) :
M. Castaner
La pétition
Actualité(s)

Nous accusons le Ministre de l'Intérieur M. Castaner!


Samedi 16 novembre la police a tendu une souricière aux manifestants place d'Italie malgré l'autorisation délivrée par la Préfecture de Police de Paris.


Aux alentours de 13h, les forces de répression encerclent les gilets jaunes et les bloquent sur la place sans possibilité de se dégager de cette nasse, de ce traquenard tendu pour empêcher la manifestation prévue à 14h.


Les organisateurs ne seront informés de l'interdiction qu'au moment du départ, ne pouvant prévenir les participants de cette décision surprenante.


Dès ce moment, nous assistons au déchaînement des violences policières: tirs de LBD, pluie de grenades lacrymogènes, nuages de gaz asphyxiants, coups de matraques, utilisation des canons à eau.


Par centaines, les manifestants subissent cette répression inédite. Beaucoup seront blessés. Étonnamment, celles et ceux qui essaient de s'extraire de ce piège sont bousculés et interdits de quitter la nasse.


Chaque jour qui passe nous éclaire sur les brutalités et les sévices subis. Les vidéos témoignent de la violente répression aveugle qui s'est développée durant près de quatre heures.


Les principes républicains ont été piétinés: tabassages sans discernement, tirs à l'aveugle et tirs ciblés.


Le Préfet Lallement prétexte des exactions commises par des groupes d'individus étrangers aux manifestants gilets jaunes pour justifier la répression sauvage qui s'est abattue toute la journée dans différents points de la capitale.


Il est évident que la gestion du maintien de l'ordre a failli.


La chaîne de commandement est responsable de ce désordre. Ceux qui ont donné les ordres doivent assumer leurs responsabilités et non pas se défausser sur les forces policières.


Personne ne nous fera croire que le Préfet a donné les ordres sans l'aval du Ministre de l'Intérieur. Le fonctionnement républicain de nos institutions implique la responsabilité du politique sur l'administration.


En conséquence, nous demandons la démission du Ministre de l'Intérieur.


Nous exigeons l'arrêt de l'utilisation des LBD, des grenades de dés-encerclement et des flash-ball pendant les manifestations et rassemblements.


Faire baisser la tension, renouer les fils de l'action républicaine, assurer le bon fonctionnement de la vie démocratique doit être la tâche essentielle du Gouvernement et de la Présidence du pays.


Cela passe par le rétablissement des libertés fondamentales, notamment le respect du droit de manifester et par la protection des manifestants, droits qui sont malmenés depuis quelques mois.


Nous demandons la mise en place d'une commission parlementaire pour enquêter, informer, éclairer la vérité.


 Les gilets jaunes premiers signataires :


Ghislaine Avan (75)


Valérie Boumerad (92)


Alain Boumerad (92)


Philippe Brua (75)


Maho Djouad ( 45/75)


Michael Dieudonné (31)


José Espinosa (93)


Alexandre Fernandes (78)


Emily Gomis (94)


Claudia Ibanez (75)


Laurent Klajnbaum (93)


Georges Lahiani (78)


Daniel Lartichaux (75)


Stephan Mandron (75)


Paloma Maquet (44)


Rémy Massaud (94)


Carl Pfeiffer (75)


Alain Richou (93)


Julien Rodrigues (91)


Salvador Soldevila (30)


Robert Such (03)


Mirella Ugolini (93)


Guillaume Szcezpans (83)


Nous mettrons en ligne sous forme de pétition ce texte pour que les gilets jaunes et ceux qui ne le sont pas puissent le signer.

Le 04/01/2020

Le mouvement social prend une nouvelle dimension avec la grève exceptionnelle et les manifestations contre la réforme des retraites imposée par Macron. Des millions de gens refusent la disparition de leurs conquêtes sociales et luttent pour les améliorer.

Le pouvoir choisit la division et la répression.

La réponse de Macron est identique à celle apportée aux gilets jaunes il y a un an. Méprisant, le Président ignore volontairement les grévistes, réaffirme sa volonté d'imposer sa réforme quoiqu'il en coûte, ordonne au gouvernement de passer en force.

Ainsi, il crée les conditions d'un élargissement des sanctions. Nous vivons le plus long conflit social de la ve république et la répression la plus lourde. Jamais un gouvernement n'a fait preuve d'une telle arrogance, d'un tel zèle à matraquer, gazer, blesser, mutiler, éborgner. Nous devons y mettre un terme rapidement. C'est urgent pour notre démocratie, pour notre république.

Notre pétition y contribue pleinement. Nos quatre propositions demeurent d'actualité: 1)démission de Castaner et de Lallement, 2)mise en place d'une commission d'enquête parlementaire sur les violences, 3)rétablissement du droit de manifester en sécurité, 4)interdiction des grenades de désencerclement, des flash ball, des LBD et des autres armes non létales.

Ces 4 points peuvent réunir des millions de français quelles que soient leurs opinions politiques. Faut les faire connaître, discuter et signer. Nous comptons sur vous .Merci


Le 16/12/2019

Les amis, nous venons de franchir le seuil des 4 000 signatures.

Mesurons les efforts consentis et ceux qui restent à accomplir.

Nous pouvons atteindre les 8 000 signataires si chacune et chacun d'entre nous se fixe l'objectif de faire signer un voisin, un collègue, un parent, une connaissance.

Profitons des fêtes de Noêl pour en parler autour de nous. Vous savez que les médias ne nous aideront pas, ni les personnalités médiatiques ( artistes, journalistes, économistes, historiens, philosophes, politiques ). A l'exception d'une poignée de courageux ( Le Bolloch, Bigard, Gaccio,  Mme Sallenave, Maïsto, quelques avocats, Mathilde Larrère, Laurence Decock, Esther Benbassa, Asselineau, Mélenchon, Lassalle, Filoche, Besancenot, Roussel, et quelques autres)

Nous les remercions de leur soutien sans faille.

La démission de Delevoye nous fait espérer d'autres démissions et surtout la mise en place de la commission d'enquête parlementaire et l'interdiction des LBD, des grenades, des flash-ball.

Ne lâchons rien, accrochons-nous comme des morpions pour exiger des sanctions contre Castaner et Lallement. Courage, force et honneur à vous tous!


Le 06/12/2019

Chers signataires,

Nous venons de franchir la barre des 3000.
Nouvelle étape pour envisager un objectif plus conséquent. Pour mettre en difficultés le ministre et pour obtenir la commission d'enquête parlementaire, nous devons convaincre autour de nous nos amis, nos voisins, nos collègues, toutes celles et ceux qui sont indignés par les violences du pouvoir.

Les manifestations du 5 décembre ont été encore une fois maltraitées par les préfets de police directement sous les ordres du ministre de l'intérieur. Il leur faudra rendre des comptes.

Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes pour faire éclater la vérité. En proposant la signature de la pétition, nous obligeons les gens à se parler, à se prononcer, à s'engager. C'est aussi cela la démocratie.

Nous vous remercions de tous vos efforts.

Les "24" premiers anonymes.

Le 02/12/2019

Amies et amis, nous sommes 2300 à avoir signé cette pétition.

C'est un premier pas important, mais insuffisant, pour faire éclater la vérité et réussir notre objectif de chasser Castaner responsable de la répression.

Nous avons besoin de votre aide pour gagner plusieurs milliers de signatures et briser le mur du silence des médias, des syndicats, des personnalités médiatiques et politiques.

Ils en parleront quand la pétition atteindra les dizaines de milliers de signataires. 

Le succès est entre vos mains. Utilisez vos réseaux, vos mails, vos connaissances pour créer une vague dans le pays.

La cause est juste, les objectifs partagés, amplifions la campagne de signatures. Ça renforce le mouvement, ça mobilise davantage.

Nous vous remercions de votre confiance et de votre action. Force et Honneur!

Les 24 premiers signataires anonymes

4.743 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
426 commentaires
Lean claude - Le 28/11/2019 à 07:38:50
Démission immédiate et prison
0
Jean - Le 14/12/2019 à 15:32:57
cela me fait trop penser à une dictature
0
Le 11/12/2019 à 18:38:58
Celui_là c'est l'un des pire de la clique à Macron. Et c'est peu dire !!!
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs