Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

ABOLITION DES PRIVILÈGES ET DES AVANTAGES DES DÉPUTES, FONCTIONNAIRES ET ANCIENS PRÉSIDENTS DE LA RÉPUBLIQUE

ABOLITION DES PRIVILÈGES ET DES AVANTAGES DES DÉPUTES, FONCTIONNAIRES ET ANCIENS PRÉSIDENTS DE LA RÉPUBLIQUE Pétition

ABOLITION DES PRIVILÈGES ET DES AVANTAGES DES DÉPUTES, FONCTIONNAIRES ET ANCIENS PRÉSIDENTS DE LA RÉPUBLIQUE

3 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Citoyen Français
Destinataire(s) :
GOUVERNEMENT
La pétition
Reforme du statut des députés et fonctionnaires de l'Assemblée nationale sur le droit commun en matière de cotisations retraites et d'allocations-chômage
au même titre qu'un statut d'un indépendant au service de l'état. Encore un peu plus dans les dépenses : un million d'euros sur l'année 2017,
puis 10 millions en 2018, et 15 millions par an durant le reste du mandat.
<>
payés par l'État (rémunération des personnels mis à disposition, prise en charge des loyers des bureaux, véhicules....etc.
soit plusieurs millions €/an aux frais du contribuable. Suppression de la gratuité de transport à vie dont bénéficiaient les anciens députés.
Réforme de la rémunération des retraites des parlementaires ou les avantages des anciens présidents.
Aujourd'hui « le budget de l'Assemblée est équivaut à celui d'une ville comme Nice», En 2016, elle a coûté 524 millions d'euros.
Une somme allouée par l'Etat, mais gérée par la chambre basse, son autonomie financière et budgétaire étant reconnu par le Conseil constitutionnel,
séparation des pouvoirs oblige. Les partisans du régime sec au Palais-Bourbon rappellent souvent, à titre de comparaison,
que le Sénat coûte 320 millions d'euros et l'Élysée coûte 100, les charges parlementaires (les indemnités des élus, leurs frais de représentations
ou encore les salaires des collaborateurs), ont coûté 300 millions d'euros. Des primes indécentes parmis lesquelles une prime de nuit qui
« s'applique à tous les fonctionnaires, qu'ils soient en train de dormir ou effectivement à l'Assemblée a travailler »,
à hauteur de 64 % de leur rémunération brute, selon un rapport remis en avril 2018 au Président de l'Assemblée nationale.
Rajoutez à cela des avantages sans précédent : une retraite calculée sur 154,8 % de leur salaire, un logement de fonction,
25 jours de RTT en plus de cinq semaines de congés payés… Toujours plus ! Ces privilèges dépassent l'entendement,
surtout lorsqu'on sait qu'ils sont 1 132 en profité ! Un véritable scandale, financé par nos impôts…Il y a 577 députés, 348 sénateurs.
Leurs excès, il faut les corriger, exemple Valéry Giscard d'Estaing, à la retraite depuis 38 ans, coût pour la France 6.849 euros par jour !
Ce montant est une insulte à ce que touchent nos paysans et les plus modestes de nos retraités ? Et si, par bonheur,
Emmanuel Macron n'est pas réélu en 2022, il sera le plus jeune retraité de France puisqu'il n'aura que 44 ans…
Faudra-t-il que la République lui verse une pension pendant une cinquantaine d'années ? Mais jusqu'où va-t-on y aller?
Alors, mobilisons-nous contre ce pillage publics.
Il faut qu'on soit centaines de milliers de personnes à signer cette pétition pour que les choses changent.
Faisons pression tous ensemble pour abolir les privilèges et exiger une révision de leurs salaires, généreusement financés par nos impôts !
D'avance, je vous remercie de partager cette pétition et d'en parler autour de vous.
3 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs