Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

7 Questions au gouvernement concernant la gestion de la crise sanitaire

Pétition : 7 Questions au gouvernement concernant la gestion de la crise sanitaire Pétition

7 Questions au gouvernement concernant la gestion de la crise sanitaire

976 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Mike et Romain
Destinataire(s) :
Premier Ministre , Ministre de la Santé , Ministre de la Culture , Ministre de l'éducation nationale, Ministre du travail.
La pétition
Vous pouvez retrouver l'intégralité de cette lettre sur le lien suivant :

https://e.pcloud.link/publink/show?code=XZcE8XZm4Mj8KE6aWz0sb2mzghFfHe6wotV

(Téléchargé en lien direct svp)

Depuis plus d'un an la population Française subit les mesures gouvernementales visant à lutter contre cette « Pandémie ». Aujourd'hui nos dirigeants nous proposent les mêmes mesures liberticides et parfois incohérentes que par le passé, sans entrevoir d'évolution positive ni débattre d’alternatives.


En tant que citoyens nous avons le devoir de nous poser des questions... Demander des réponses claires et circonstanciées sur ces prises de décisions ayant des effets collatéraux économique , sociaux et culturels majeurs sur l'ensemble de la population. Le mandat confié aux élus par les citoyens exige en contrepartie de la transparence. C'est ce que nous demandons par le biais de sept questions qui nous apparaissent comme les plus importantes. Ces questions sont argumentées et sourcées. Le but de cette pétition est bien sûr d’obtenir une réponse du gouvernement , mais d’engendrer également un débat public entre toutes les forces médicales en présence ayant des avis divergents et le gouvernement afin d'apporter des solutions pérennes et cohérentes.





Nous voulons des réponses !!!
7 questions au gouvernement sur la gestion de la crise sanitaire


Cher gouvernement,


Nous nous permettons de vous écrire aujourd’hui car nous avons besoin de réponses, de transparence, de visibilité.


Nos concitoyens se posent beaucoup de questions concernant les décisions prises dans le cadre de la crise sanitaire et nous vous proposons aujourd’hui de vous expliquer plutôt que de laisser la situation générale se dégrader.


En effet la situation de notre pays depuis l’arrivée de la crise sanitaire causée par la Covid 19 est assez catastrophique à divers niveaux : économique, sanitaire, cohésion nationale, …


On le voit bien sur tout un tas de sujets les informations ne convergent pas, bien au contraire, et nous sommes persuadés que cela est l’une des raisons les plus importantes de la tension dans notre pays et l’incompréhension.


Nous n’avons pas de parti pris ou de convictions absolues sur ces sujets. Nous pensons en revanche qu’il est nécessaire d’avoir de la transparence et des explications sur les mesures qui sont prises car beaucoup de personnes s’expriment sur ces sujets et leurs arguments ne vont pas toujours dans le sens des mesures prises.


Un éclaircissement s’impose.


En tant que personnes élues par le peuple, vous devez dans le cadre de vos fonctions de la transparence, vous êtes d’ailleurs le gouvernement qui a fait voter la loi de moralisation.



« Le mandat confié par les citoyens aux élus exige en contrepartie de la transparence »



Il est évident que lorsque situation aussi exceptionnelle que nouvelle comme celle que nous avons connue se présente, il est impossible de ne pas faire d’erreurs.


Nous pensons cependant qu’il est absolument nécessaire d’apaiser la population et de communiquer sur certains sujets qui entrainent de nombreux débats et pas de consensus.


Trop de fausses informations sont diffusées et nous pensons qu’il est légitime de vous demander quelles sont vos positions et sur quelles bases vous vous appuyez pour prendre des décisions avec un impact sociétale important.


Toute la population s’en portera mieux.


Voici donc les sept questions sur lesquels nous aimerions une réponse de votre part pour comprendre et justifier vos prises de décisions :


Question n°1 : Pourquoi continuer d’imposer le port du masque en extérieur et pour les enfants de moins de 10 ans ?



L’Autriche vient de prendre une décision drastique soutenant qu’il n’est pas normal de masquer des enfantsi. L’institut pasteur a conclu une étude disant qu’il n’y a pas de transmission importante du virus entre enfants ou vers les enseignants.ii Enfin l’OMS dit que le masque n’est recommandé pour les nouveaux variants que si vous êtes dans un espace clos avec une personne positive. iii



On peut également parler du port du masque en crèche qui ne sont pas des lieux de propagation du virus. Pour autant l’impact du port du masque pour le personnel accompagnant sur les enfants se révèle plus important que prévu selon une étude révélée par le nouvel Obsiv.



Question n°2 : N’est-il pas risqué de vacciner des personnes de plus de 75 ans avec des vaccins pour lesquelles les données sont apparemment insuffisantes ?


Source Vidal v


Qu’en est-il pour le vaccin d’AstraZeneca alors que la Haute Autorité de santé ne recommande pas aux plus de 65 ansvi ?


L’agence Européenne du médicament a basé son autorisation de mise sur le marché sur les informations transmises par les laboratoires. Or certains d’entre eux comme Pfizer ont été condamnés pour pratiques commerciales abusives et mis en causes pour pratiques commerciales frauduleuses. viiIl s'agit "de la plus grosse amende jamais infligée par la justice américaine dans le secteur de la santé" selon le ministère de la justice. Est-ce donc normal de donner notre confiance aveuglement aux laboratoires condamnés pour des pratiques illicites justement pour cacher des effets secondaires inquiétants de leur médicament ?


Question n° 3 : Pourquoi ne pas investir plus sur une stratégie de prévention ou de traitement ?



Aujourd’hui le ministère de la santé met en avant que seule la vaccination nous permette un retour à la normal. Or selon de nombreux médias reprenant des sources médicales, il est possible que certains variants actuels ou futurs soient résistants aux vaccins.viii Dès lors ne serait-il pas plus important d’investir dans des études pour trouver des molécules efficaces en prévention ou soin ?


Pourquoi dès lors une piste de traitement proposée par l’institut pasteur de Lille se voit refusée une autorisation d’utilisation d’une molécule éconduite pour des questions de redimensionnement de l’essai ix alors que beaucoup d’autres l’ont étéx mais pas celles qui ont eu un écho important tels que Zinc, Vitamine C et D, Ivermectine, …


M. Véran dans une allocution à l’Assemblée nationale a reproché à Mme WONNER, collègue médecin et députée de créer le trouble en mettant en avant des traitements dont il est prouvé qu’ils ne marchent pas. Pourtant des études ont été réalisées également montrant un effet favorable de diverses molécules qui n’ont pas d’impact nocif sur la santé. Elles ne sont pourtant pas étudiées par l’inserm alors que des médecins leur reconnaissent des effets positifs.


Il serait opportun de communiquer sur les raisons de leur absence dans la liste de l’Inserm.


Savez-vous qu'un collectif de 30000 Médecins dont la député Martine WONNER, a été créé ?
Prenez-vous en compte l'avis de ces médecins de terrain qui n'ont aucun conflit d'intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques ?


Voici ce qu'ils préconisent :


Comment est-il possible de ne pas prendre en compte l'avis de milliers de Docteurs, chercheurs réputés et publiés internationalement et qui par ailleurs agissent sur le terrain ?



Question n°4 : Pourquoi continuer à fermer des lits d’hôpitaux ?





  • Promesses vs réalité : Le ministre de la Santé avait annoncé dans en Mars 2020 un objectif de 14 000 à 14 500 lits de réanimations pour pallier l’afflux de patients.




Selon la Direction générale de l’offre de soins nous sommes passés de 5 433 à 6733 du 31 Décembre 2019 au 15 Janvier 2021. De plus ce ne sont pas de réels lits de réanimation mais bien des lits réaménagésxi. Quelle est donc la stratégie aujourd’hui ? Ou en sommes-nous puisque les mesures sociales qui sont prises le sont généralement sur la justification de la saturation des services de réanimation.





  • Stratégie de fermeture de lits : Bien que l’on puisse comprendre qu’il est nécessaire d’optimiser les coûts et que certains lits d’hôpitaux ne sont pas utilisés, nous avons besoin de transparence. En effet les mesures sociales que sont les confinements, couvre-feu, et fermetures administratives de restaurants ont un coût stratosphérique (4 à 16 milliards d’euros par semainexii). Vu la situation concernant les mutations nous pouvons envisager que ce virus respiratoire pourra être présent pour un moment. De plus après les alertes H1N1 et SRAS en moins de 10 ans 3 menaces réelles mondiales sont apparues dont celle actuelle qui a eu un effet dévastateur sur l’économie mondiale. Ne serait-il pas judicieux aujourd’hui d’avoir une réflexion de fond sur la stratégie de fermeture tant sur l’impact économique que qualité sur la qualité des soins ? Les lits continuant de fermer pendant la pandémie, ne serait-il pas mieux de mettre en pause le processus pour prendre du recul sur le sujet ?





Question n°5 : Les tests PCR ont-ils des cycles CT trop important entrainant beaucoup de faux positifs ?



Plusieurs études ont démontré que les CT étaient trop élevés afin de déterminer les vrais positifs des faux, ce qui pose un problème éthique des chiffres proposés à la populationxiii. En effet la société de microbiologie SFM a rendu un avis le 25/09/20 xiv « A ce jour, aucune recommandation n'a été émise quant à l'interprétation des valeurs de CT et des résultats faiblement positifs. Cependant, la distinction entre les situations à fort ou faible risque infectieux est importante pour prioriser les efforts et les précautions à mettre en place ». Qu'en est-il aujourd'hui ? N’y a-t-il pas trop de faux positifs ? Ne serait-il pas plus judicieux de se baser sur les personnes ayant été diagnostiqués positifs à la maladie et symptomatiques plutôt que positifs au Virus ? En termes de gestion du patient, effectuer une distinction entre les patients positifs ayant une forte charge virale et ceux dont la charge virale est très faible ne pourrait-il pas éviter l'isolement des patients étant peu ou pas contaminants ?



Question n°6 : Quelles études justifient confinements et couvre-feux ?



Ces mesures sociales que sont le confinement et le couvre-feu sont apparemment décidés à cause de la saturation des services de réanimation, et non sur la mortalité.


Pour autant quand on regarde dans le détail on peut s’interroger sur les chiffres et les mettre en rapport avec la population générale.


Exemple pour les Alpes Maritimesxv :




  • Date de prise de décision du confinement les week end : 22/02/2021




  • Nombre de personnes habitants dans le 06 en 2021 : 1 079 396 habitants




  • Nombre de personnes en soins intensifs : 80 soit 0,00007412% de la population des Alpes Maritimes




  • Nombre de décès quotidien du Coronavirus sur la semaine du 16/02 au 22/02 en moyenne : 7 soit 0,00000649 % de la population des alpes maritimesxvi.




  • Taux d’incidencexvii : 522.79 soit +/- 5230 pour tout le département contaminations sur la semaine du 23/02 au 02/03/2021 soit 0,005 % d’habitants




  • Mortalité sur la semaine du 16/02/2021 au 22/02/2021 : 0,13 % des contaminés




Donc le confinement est décidé pour une maladie qui a contaminé 0,005 % des personnes du département dont 99,87 % des gens ont survécu.


En contrepartie on commence à avoir de véritables retours sur les impacts négatifs du confinement et couvre-feuxviii sur le moralxix et le physique des Français.


Est-ce que le surpoids entrainé par le manque de sport, le stress de la situation facteur de déclenchement de maladies, l’augmentation de la consommation d’alcool et de tabac ainsi que les dépressions n’auront il pas un impact plus grave sur la population à moyen/long terme ? Surtout quand on voit l’impact sur la jeunessexx, qui est le futur de la nationxxi ?



Question n°7 : Quelles études justifient le maintien de la fermeture des restaurants et lieux de culture ?


Sur la fermeture des restaurants et lieux de culture : nous voudrions savoir sur quelles études vous vous basez pour imposer leurs fermetures ? Beaucoup de personnes s’interrogent car il n’y a apparemment aucune étude menée en France avec les établissements qui ont fait de nombreux investissements pour se mettre en accord avec les recommandations sanitaires.


Ce qui n’apparait pas comme logique c’est que les restaurants ont été ouverts tout l’été et qu’il n’y a pas eu de flambée. Dès lors il convient de s’interroger sur la réalité du danger.


Pourquoi ne pas faire une étude contrôlée et encadrée comme le propose Renaud Muselier ?


Cela ne présenterait pas de risques majeurs puisque tous les participant seraient suivis de près et traités en conséquence. Et dans le cas où l’étude démontrerait qu’il n’y a pas de risque à aller au restaurant lorsque les gestes barrières sont respectés, ne serait-ce pas important de permettre aux plus d’1 millions d’employés de ce secteur de retravailler ? L’économie ne s’en porterait elle pas mieux ? Le coût du chômage partiel n’est-il pas suffisamment important pour la France et donc les Français pour au moins faire un test ? Quitte à ne pas mettre de population à risque dans le cadre du test, avoir un suivi quotidien...


Pour ce qui concernent les musées et lieux de culture, le Figaro, peu reconnu pour être complotiste nous dit qu’une étude allemande montre que le musée est moins dangereux qu'un supermarchéxxii. Dès lors notre interrogation se porte sur les raisons qui font que vous obligiez leur fermeture. Encore une fois initialement sans informations nous pouvons comprendre la mesure de précaution. Mais plus d’un an après le début de l’épidémie avez-vous entrepris des études afin de vérifier la pertinence de la fermeture des musées, cinémas, théâtres, … ? Si c’est le cas nous aimerions que vous communiquiez dessus et expliquiez le fondement des mesures restrictives.








Conclusion



Nous vous remercions sincèrement de la considération que vous porterez à notre démarche.
Nous tenons vraiment à vous assurer que notre démarche est la plus sincère qui soit.


Nous vous assurons également que nous, et la France en général, ne tiendrons pas rigueur des erreurs qui auront pu être commises, qui plus est au moment ou les décisions ont été prises on ne pouvait savoir qu’une décision prise soit bonne ou mauvaise.


Ce qui serait regrettable c’est de prendre une décision qui s’avère mauvaise a posteriori mais de ne pas revenir en arrière lorsque l’on s’en aperçoit. C’est de la responsabilisation et du courage que de pouvoir dire : « nous nous sommes trompés ».



Des citoyens qui veulent des réponses


ihttps://www.20minutes.fr/monde/2938679-20201223-autriche-cour-supreme-juge-masque-obligatoire-ecole-cours-alternance-illegaux



iihttps://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/covid-19-ecoles-primaires-pas-transmission-importante-du-virus-entre-enfants-ou-enseignants



iiihttps://www.youtube.com/watch?fbclid=IwAR1PIPakO2bCuKrSOoAMgvtE9jn9BHrbsLy2VI6aunwlfEIO03TLsUXeOt0&v=Ded_AxFfJoQ&feature=youtu.be&ab_channel=WorldHealthOrganization%28WHO%29



ivhttps://www.nouvelobs.com/rue89/20210306.OBS41033/moins-de-sourires-et-de-babillages-une-etude-devoile-les-effets-inquietants-du-port-du-masque-en-creche.html?fbclid=IwAR0zBV695Vjg6tO_iIvaCMVWN9RVoZAR4u8S_YRguMb2dbJzqWEcrbFjONs



vhttps://www.vidal.fr/actualites/26337-vaccin-pfizer-biontech-contre-la-covid-19-enfin-des-donnees-a-analyser.html



vihttps://www.lemonde.fr/planete/article/2021/02/02/la-haute-autorite-de-sante-recommande-le-vaccin-d-astrazeneca-aux-moins-de-65-ans_6068532_3244.html



viihttps://www.france24.com/fr/20090903-le-laboratoire-pfizer-ecope-dune-amende-23%C2%A0milliards-dollars-



viiihttps://www.maxisciences.com/sante/coronavirus-un-nouveau-variant-resistant-au-vaccin-circule-dans-plusieurs-pays-dont-la-france_art45330.html


https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20210124.OBS39273/covid-19-israel-redoute-un-nouveau-variant-resistant-aux-vaccins.html


https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-les-variants-peuvent-ils-remettre-en-cause-le-calendrier-vaccinal_4282561.html


https://www.lindependant.fr/2021/02/16/covid-19-decouverte-dune-nouvelle-mutation-le-variant-nigerian-plus-resistant-au-vaccin-inquiete-a-son-tour-les-scientifiques-9377096.php


https://fr.euronews.com/2021/02/05/coronavirus-des-futurs-variants-plus-resistants-face-aux-vaccins-actuels




ixhttps://www.20minutes.fr/lille/2974879-20210211-coronavirus-lille-ministere-retarde-essais-cliniques-medicament-anti-covid-prometteur



xhttps://reacting.inserm.fr/wp-content/uploads/2021/01/Molecules-priorisees_20210114_VF.pdf



xihttps://www.lavoixdunord.fr/933593/article/2021-02-10/reanimation-urgentistes-et-medecins-reanimateurs-reclament-plus-de-lits-et-d



xiihttps://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/cout-du-confinement-de-4-16-milliards-deurossemaine



xiiihttps://www.liberation.fr/checknews/2020/11/09/covid-19-le-nombre-de-cycles-retenus-en-allemagne-pour-les-tests-rt-pcr-est-il-moins-eleve-qu-en-fra_1804789/



xivhttps://www.sfm-microbiologie.org/wp-content/uploads/2021/01/Avis-SFM-valeur-Ct-excre%CC%81tion-virale-_-Version-def-14012021_V4.pdf



xvhttps://www.coronavirus-statistiques.com/stats-departement/coronavirus-nombre-de-cas-alpes-maritimes/



xvihttps://www.nicematin.com/sante/deces-hospitalisations-nombre-de-cas-detectes-le-point-sur-lepidemie-de-covid-19-dans-les-alpes-maritimes-635529



xviihttps://www.cascoronavirus.fr/indicateurs-suivi-epidemie/france/departement/alpes-maritimes




xviiihttps://www.inserm.fr/actualites-et-evenements/actualites/effets-negatifs-premier-confinement-sur-hygiene-vie-francais#:~:text=Impos%C3%A9%20pour%20lutter%20contre%20la,adulte%20ont%20fait%20moins%20d'



xixhttps://www.france24.com/fr/france/20210224-apr%C3%A8s-le-covid-19-le-spectre-d-une-%C3%A9pid%C3%A9mie-de-suicides-en-france



xxhttps://www.liberation.fr/debats/2020/11/30/avec-le-covid-19-un-deferlement-des-troubles-psychiques-chez-les-jeunes_1807198/



xxihttps://www.sudouest.fr/sante/covid-19-chez-les-jeunes-les-troubles-anxieux-et-depressifs-a-des-niveaux-alarmants-1567657.php



xxiihttps://www.lefigaro.fr/culture/covid-19-une-etude-allemande-montre-que-le-musee-est-moins-dangereux-qu-un-supermarche-20210305?fbclid=IwAR3vpBrkkxEHIe3wpWKjPqHLCXRow6RZ-LYtzumG7jv9gz_G9ytHjg_TW_Y










976 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
177 commentaires
Le 02/04/2021 à 22:08:17
Je signe car on nous dois la vérité
5
Sabine - Le 02/04/2021 à 22:54:49
J etouffe de voir ceux que j aime souffrir ma mère mes enfants et petites filles qui subissent comme nous tous.on en a marre .il faut trouver des réponses et des solutions rapides et efficaces sinon on fait tout péter.
5
Le 03/04/2021 à 10:29:35
Questions pertinentes auxquelles il serait intéressant d'avoir des réponses...
2
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs