Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Var : Préservons notre environnement et notre quiétude à La CRAU, HYERES, CARQUEIRANNE, LE PRADET en limitant l'extension de la ZAC de Gavary, ses nuisances environnementales.
Pétition

Var : Préservons notre environnement et notre quiétude à La CRAU, HYERES, CARQUEIRANNE, LE PRADET en limitant l'extension de la ZAC de Gavary, ses nuisances environnementales.

Var : Préservons notre environnement et notre quiétude à La CRAU, HYERES, CARQUEIRANNE, LE PRADET en limitant l'extension de la ZAC de Gavary, ses nuisances environnementales. Pétition
Victoire de la pétition
547 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
Auteur
Auteur(s) :
collectif anti-nuisances environnementales de La Crau Hyères Carqueiranne Le Pradet
Destinataire(s) :
Messieurs les Maires de LA CRAU (83260), HYERES (83400), CARQUEIRANNE (83320), LE PRADET (83220)
Victoire
La pétition
Actualité(s)

Bonjour à tous,

Grâce à votre mobilisation, une expertise indépendante a été demandée par la DREAL à l'entreprise la plus concernée et le résultat de celle-ci est accablant et conforme à nos attentes. Les nuisances sonores sont confirmées et bien au dessus du seuil autorisé par la réglementation.

Même si le jour de l'expertise, vous avez tous pu constater que le niveau n'était pas aussi élevé que certains jours où il s'avère impossible de rester dans son jardin, les mesures étaient au dessus du seuil toléré et nécessitent de la part de l'entreprise des travaux d'insonorisation immédiat.

Ce premier combat est donc un premier succès, et il est vraiment dommage que ni la municipalité ni la métropole (le maire est aussi VP de la métropole) ni l'ARS, ni les autres destinataires (de nos recommandés avec AR) de notre pétition n'aient pas souhaité prendre part à notre lutte pour l'environnement, ni même répondu à nos courriers et relances.

Seule la préfecture a dépêché le gendarme de l'environnement, la DREAL qui a bien constaté les nuisances sonores et va maintenant demander une mise en conformité de l'installation classée. Il faut donc poursuivre notre action, pour vérifier que des travaux seront bien réalisés (mettre le broyeur dans un hangar insonorisé? construire des murs anti bruit autour de la casse ?)

Enfin, concernant les poussières et particules fines soulevées par la broyeuse, il conviendra de vérifier ces nuisances à l'environnement par une expertise complémentaire quand le premier combat sera terminé. Car une solution ou la broyeuse serait dans un hangar adapté permettrait de faire d'une pierre deux coups.

Merci encore de votre mobilisation à tous, et dans toute la France pour que notre environnement soit préservé. Il faut que cela change!

Conservez bien le mail pour nous envoyer toutes les photos temoignages vidéos que vous pourriez réaliser sur ce combat : une seule adresse : collectifantinuisances@gmail.com

 

Collectif des habitants ou propriétaires de la zone


cadastrée AO de la commune 83047 INSEE (LA CRAU)


Veillants à la Défense de l’environnement naturel,


et à la protection du patrimoine naturel et agricole


82360 LA CRAU


 


                                                                                       Messieurs les maires de LA CRAU, HYERES, CARQUEIRANNE, LE PRADET


                                               

Copies :



  • Le Préfet du Var
  • Le Président de la Métropole Toulon Provence Méditerranée
  • Le délégué départemental du Var de l’ARS
  • Le chef de service départemental de l’agence Française pour la Biodiversité
  • Le président du Syndicat de gestion de l’Eygoutier,
  • Le président de la SAFER
  • Chef du service Santé Bruit D.D.A.S.S Var


Objet : Respect des dispositions environnementales et des riverains par une entreprise classée ICPE


Objet complémentaire : autorisation d’exploiter des broyeurs par l'ICPE, modification du PLU de la commune de LA CRAU en cours, extension de la ZAC de Gavary, reclassification de terrains agricoles en espaces artificialisés.


 


Messieurs les Maires,


L’article L. 511-1 du Code de l’environnement définit l’installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE), comme étant une exploitation susceptible de présenter des dangers ou des inconvénients pour l’homme, son environnement ou la nature.


Depuis 20 ans, l'installation d'activités industrielles sur la ZAC de Gavary n'a cessé d'augmenter et de fait les nuisances environnementales et désagréments aux riverains installés pour certains bien avant la création de la ZAC. 


Depuis 2019, ces nuisances à la fois sonores, visuelles, odorantes, de pollutions de l’air (par des poussières et particules plus ou moins fines), de l’eau et des terres agricoles ont atteint leur paroxysme nous poussant à réagir.



  • Malgré des écarts à la réglementation constatés dans les rapport de la DREAL et non corrigés, l’agrément de la société ICPE  de destruction de VHU a été renouvelée compter du 9 janvier 2019 pour une durée de 6 ans, faisant abstraction des nuisances causées aux riverains par l’extension de l’activité, et en particulier la mise en service en plein confinement en mars 2020 de broyeurs.


  • Le 23 Aout 2019, un incendie qui aurait pu certainement être évité suite aux inspections des services de la DREAL constatant des défauts sur l’installation (en particulier l’écart numéro 4 du rapport du 5/7/2017 : « Les pièces grasses extraites des véhicules (boites de vitesses, moteurs, …) ne sont pas entreposées dans des conteneurs étanches, à l’abri des intempéries » a nécessité plus de 600 M3 d’eau pour l’éteindre, remplissant complètement le bassin d’orage et polluant les terrains agricole à la périphérie de celui-ci.

Ou sont passées les 600 M3 d’eau polluées nécessaires pour éteindre l'incendie ? Le Béal et le réseau de l'Eygoutier ont certainement alimentés de nombreux agriculteurs en aval (La Crau, Hyères, Carqueiranne) et polluées leurs sols. Ne parlons pas des fumées respirées pendant l'incendie par tous les riverains (La Crau, Hyères, Carqueiranne, Le Pradet)


  • En complément de l’écart numéro 3 sur le rapport du 13 janvier 2020, il faut noter que l'ICPE entrepose aussi dans des bennes à ciel ouvert une quantité impressionnante de pneus sur un terrain agricole adjacent (Zone A) Non seulement ce terrain se situe à proximité immédiate d’habitations (moins de 30 mètres) et constitue un risque d’incendie très élevé, mais aussi un risque phyto sanitaire important de prolifération de moustiques par l’accumulation de points d’eau dans les pneumatiques à chaque orage. En cela, l’article R.543-164 du code de l’environnement est clair :

    • Alinéa 10 – 2 : les emplacements affectés à l’entreposage des véhicules hors d’usage non dépolluées sont revêtus de surfaces imperméables avec dispositifs de collecte des fuites, etc…s’agissant de terrains agricoles qui sont utilisés pour entreposer divers véhicules, cet alinéa semble très difficilement réalisable. (Parcelles 612 et 687 cadastrées zone AO)
    • Alinéa 10 – 6 : les pneumatiques usagés sont entreposés dans des conditions propres à prévenir le risque d’incendie, … et à prévenir le risque de prolifération des moustiques. Parcelle 712 cadastrée zone AO)




  • Atteintes visuelles et environnementales : Le stockage de déchets métalliques sur l’ICPE n’a cessé de progresser toutes ces années jusqu’à arriver à un amoncellement de 2 tas de ferrailles de plus de 12 mètres de haut dans un environnement quasiment exclusivement agricole. Les poussières remuées par les machines affectent de façon insupportable les propriétaires des résidences les plus proches et n’ont jamais fait l’objet de mesures, ni en termes d’odeurs, ni en termes de particules fines.


  • D'autres types de déchets (béton et gravats) traités sur la ZAC polluent aussi les terrains agricoles adjacents. Protéger les tas traités afin que le vent de puisse pas emporter les plastiques et autres déchets dans les parcelles agricoles, qui deviennent impossibles à exploiter serait nécessaire. Conserver ces quelques parcelles agricoles en état de produire nous semble obligatoire car la grave crise que nous connaissons a montré notre trop forte dépendance extra-territoriale en approvisionnement maraicher.


Nous ne souhaitons pas voir d'autres terrains agricoles disparaitre au profit d'activités industrielles avec une extension de la ZAC sur les parcelles agricoles avoisinantes, et demandons la confirmation à la SAFER qu'aucune modification du PLU de LA CRAU sur les zones adjacentes à la zone UZ (Zac de Gavary) ne sera autorisée.



  • Cette situation conduit aujourd’hui évidemment à une dépréciation des biens des riverains, certains propriétaires devant ces nuisances vendent et partent, et enfin, force est de constater une taxe foncière qui augmente malgré tous ces désagréments. 

En signant cette pétition, vous nous aiderez à demander aux maires d'intervenir pour :

- bloquer toute extension de la ZAC de Gavary sur les terrains agricoles adjacents.
- faire respecter la réglementation en vigueur sur les ICPE, et en particulier protéger l'environnement et les riverains des nuisances diverses.
- interdire la circulation des non-riverains, sur la traverse des Goys Fourniers, qui demeure une voie privée qui n'a pas vocation à alimenter la ZAC.
- ouvrir une concertation avec les industriels de la ZAC de Gavary pour s'assurer que les intérêts des voisins à la ZAC sont préservés, tout en leur garantissant une activité raisonnée.



Victoire de la pétition
547 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
- Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités
46 commentaires
Edouard - Le 22/04/2021 à 13:03:23
Impossible de profiter de son jardin.
2 0
Rachel - Le 20/04/2021 à 15:52:02
Respect de l’environnement et des Riverains
2 0
Edouard - Le 22/04/2021 à 12:57:37
Protéger l'environnement, le bruit ça suffit
2 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Var : Préservons notre environnement et notre quiétude à La CRAU, HYERES, CARQUEIRANNE, LE PRADET en limitant l'extension de la ZAC de Gavary, ses nuisances environnementales.