Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Urgence Climat : Pour un quota de temps dédié dans les médias
Pétition

Urgence Climat : Pour un quota de temps dédié dans les médias

Pétition
22.575 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Quota Climat
Destinataire(s) :
Journalistes, rédactions et politiques
La pétition
Actualité(s)
Les effets du changement climatique sont désormais tangibles et, pour beaucoup, irréversibles. L’inertie des phénomènes climatiques est telle, que nous vivrons dans quelques années les conséquences ravageuses de nos modes de vie incompatibles avec les limites planétaires. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a de nouveau sonné l’alarme le 4 avril dernier, de manière encore plus criante que lors de la publication de ses précédents rapports.

Pourtant, l’indifférence règne. Le murmure médiatique est imperceptible. Aucun expert du GIEC n’a été invité à parler des impacts climatiques vertigineux qui nous attendent, aucun journaliste spécialisé sur l’environnement n’a été invité en plateau télévisé. La faible place accordée au climat dans les médias est plus sidérante encore que nous nous apprêtons à voter pour l’élection présidentielle, qui constitue l’un des moments démocratiques les plus mobilisateurs en France. Plus que jamais, l’information et la sensibilisation doivent être au rendez-vous. Or, nous avoisinons le silence.

Certes, l’actualité médiatique est accaparée par une guerre déstabilisant de façon historique le continent européen. Mais la perspective de canicules mortelles en France à horizon 2050, dans un scénario +1,5°C de réchauffement mondial, de l’exposition de plus d'un tiers de la population européenne à des pénuries d'eau, ou encore de l’extinction définitive de presque 30% de la biodiversité avec 3°C de réchauffement, devraient engager au volontarisme sur cet enjeu. Il n’est pas question de faire de l’ombre à l’invasion russe en Ukraine et au désastre humanitaire qu’elle provoque, mais de mettre en lumière celui qui se prépare et qui est, pour 3,3 milliards d’individus sur Terre, déjà une réalité.

Pour sécuriser notre avenir et celui des prochaines générations, nous devons planifier sans attendre. Les médias doivent faire plus de place à la crise écologique afin d’alimenter le débat public sur le sujet. Actuellement, leur rôle doit être d’amener les candidats à la présidentielle à nous exposer, dans des programmes comportant objectifs chiffrés, ressources humaines, matérielles comme financières, échéances et modes de gouvernance, leurs solutions pour parvenir à respecter la stratégie que nous nous sommes fixée. Le Pacte Vert européen, la Stratégie nationale Bas Carbone, la Stratégie nationale Biodiversité, sont des feuilles de route déjà établies. Nous y conformer devrait être systématique, et les candidats nous sont redevables d’une exposition détaillée de la façon dont ils comptent y parvenir.

Nous devons parler du climat et de la biodiversité. La situation environnementale devrait être sur toutes les lèvres. 80% des Français sont préoccupés par le changement climatique (Ipsos, mars 2022). Un jeune sur deux déclare souffrir d’éco anxiété (pensées obsessives, pertes d’appétit, troubles du sommeil, perte de sens…). Dans ce contexte, des débats quotidiens devraient avoir lieu sur les différents plans d’action, la place des technologies et celle de la sobriété, nos stratégies d’adaptation, le rôle de la puissance publique, des entreprises et des individus, l’accompagnement social, la solidarité vis-à-vis des pays les plus impactés. Il y a tant à dire, tant à faire. Il y a surtout urgence : la fenêtre d’opportunité pour agir est brève. Bientôt, il sera trop tard, même pour s’adapter.

Nous ne formulons qu’une requête : que les journalistes et les rédactions prennent l’engagement volontaire de mettre l’accent sur le climat et la biodiversité à hauteur de 20% de l’espace audiovisuel disponible.

Sans cette exigence d’information sur les programmes climatiques et environnementaux, ces enjeux resteront toujours secondaires face à une actualité dense axée sur l’immédiateté. Le malheur de la catastrophe climatique réside bien dans son échelle de temps, en déconnexion avec un monde dicté par l’instantanéité.

Alors que le temps presse, après des décennies d’alertes, prenons enfin, tous ensemble, la mesure de l’urgence. Journalistes, informez-nous sans cesse. Responsables politiques, accompagnez-nous sans tarder vers un horizon vivable et désirable. Prescripteurs, scientifiques, artistes, influenceurs, personnalités publiques : faisons, enfin, du climat et de la biodiversité la priorité.
22.575 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
241 commentaires
Le 23/03/2022 à 21:10:43
Pour des politiques et des journalistes qui traitent des vrais problèmes !
25 6
Justine - Le 23/03/2022 à 16:34:53
Merci pour cette initiative :)
21 10
Zahra - Le 23/03/2022 à 16:43:07
ABSOLUMENT !!!
18 7
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Urgence Climat : Pour un quota de temps dédié dans les médias