Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Stop à l'envasement de l'estuaire de la Rance

Pétition : Stop à l'envasement de l'estuaire de la Rance Pétition

Stop à l'envasement de l'estuaire de la Rance

74 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Mr Roty Damien
Destinataire(s) :
EDF
La pétition
Actualité(s)
Demandons à EDF de ne plus faire d'étal. EDF refuse d'exploiter l'usine marémotrice de façon durable.

En effet, la retenue d'eau de 2 heures entre chaque marée permet aux alluvions de se déposer dans le fond. Hors, une exploitation plus pérenne est possible, en laissant aller le courant, l'envasement serait limité, ce milieu naturel plus respecté et la faune et la flore subirait moins cette exploitation.

Soit, la production de courant électrique serait légèrement moindre mais rappelons que le barrage ne produit d'énergie que pour une ville de la taille de Rennes (production de 500 GWh/an soit un vingtième de la consommation bretonne mais près de la moitié de sa production).

Depuis sa création, nous avons vu disparaître les plages de sables blancs et la Rance s'envaser, de nombreuses espèces disparaître de ce milieu pourtant riche. Le remplacement du barrage n'étant pas à l'ordre du jour par des hydroliennes produisant plus et respectant l'estuaire, limitons les dégâts en demandant à EDF de ne plus faire d'étal et d'exploiter le courant naturel. Avec l'inscription de l’estuaire aux sites Natura 2000 et la création du Parc National Régional de la Rance.

La mise en place d'une gestion durable est aujourd'hui possible. Avant que demain, ne disparaisse l'estuaire tel que nous le connaissons.
Bonjour, Je vous adresse ce message suites aux révélations faites lors de la conférence sur l'envasement de l'estuaire. Tout porte à croire que l'association Rance-environnement est très proche d'un accord avec EDF qui engagerait sa responsabilité en finançant le désenvasement, point de départ d'une réhabilitation de l'estuaire. Dix ans de travail, d'études, de propositions et de débats vont enfin aboutir. L'accord se veut conciliant en se basant sur un taux d'envasement amoindris, la fourchette allant de 2 à 5 Millions de mètres cubes de sédiments marins déposés, le principe de précaution voudrait que l'on se base sur 5 Millions, ce qui ne sera pas le cas. Difficile de croire que l'estuaire retrouvera une richesse aussi importante qu'avant, mais c'est déjà un grand pas. L'accord devrait être conclus dans les prochaines semaines tandis qu'il faudra attendre la rentrée pour un accord signé et concret. Continuons d'avancer ce sens encore un moment. Mais le combat ne s'arrête pas là, restons alerte, le hachoir à poissons est toujours là. Divers problèmes n'ont pas encore de solutions, notamment, l'état des écotones des bords de Rance qui ont été affectés par cet envasement reconnu. C'est pourquoi, j'engage un autre combat important, celui de les restaurer. La responsabilité est partagé entre EDF (Coté maritime) et la gestion faites du territoire par la M.S.A., pour l'agriculture, le conservatoire du littoral et les collectivités territoriales (côté terre). Ce processus se déroulera devant les tribunaux afin d'obtenir des résultats rapidement. L'objectif de cette plainte sera l'obtention d'un budget alloué à ce projet de la part d'E.D.F. pour la création d'une association ou organisme chargé de réhabiliter ses milieux naturels sensibles, d'une part, avec un budget à hauteur de la tache. D'autres part, les collectivités, l'O.N.F., la M.S.A. et l'ensemble des acteurs responsables devront aider à cette restauration par la mise à disposition, par exemples, de matériels, de temps de personnels qualifiés, diffuser l'information ou également, financer le projet. Ce projet sera aussi générateur d'emplois dont la région a besoin. Il pourra aussi aider à l'insertion. A la remise en état de site remarquable tels que le moulin du Prat par exemple, le rénover et l'exploiter afin de produire de l'électricité aux communes avoisines, pourquoi pas... Beaucoup de choses restent à faire!! Ne nous prélassons pas... Damien Roty, 22/05/2015
74 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
9 commentaires
Maurice - Le 22/04/2015 à 10:26:12
SNUIPPFSU50
0
Le 05/05/2015 à 08:11:51
Pour réapprendre à apprécier les balades en bords de rance
0
Olivier - Le 05/05/2015 à 19:50:43
EDF a créé le problème du surenvasement et tant que ce barrage sera en place, il faut absolument préserver cette zone naturelle menacée!
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs