Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Stop à l'abattage des arbres au Bout des Landes à Nantes

Pétition : Stop à l'abattage des arbres au Bout des Landes à Nantes Mise à jour de la pétition

Stop à l'abattage des arbres au Bout des Landes à Nantes

39.286 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Sophie Tiger
19/01/2021

Nouvelles...

Bonjour,

Quelques mots pour vous tenir informés. Il y a quelque temps de cela, j’ai eu au téléphone un membre d’une association contactée pour avoir de l’aide. Il connaît bien les services des espaces verts de la ville de Nantes m’a-t-il dit, sa réponse : « ne pas m’inquiéter » ! Je ne crois pas pouvoir compter sur eux pour préserver ce qui devrait l’être, le nouveau propriétaire ne va pas avoir d’état d’âme pour construire l’immeuble qu’il a prévu de faire, en détruisant tout ce petit écosystème préservé et si important.

J’avoue être très fatiguée de voir que la préservation de la nature n’est pas importante, que l'économie est primordiale, que l'argent prévaut sur le vivant. Comment faire comprendre que l'argent ne servira plus à rien quand tout sera détruit. On dit que la nature se venge, mais non, pas du tout, elle ne peut tout simplement plus fonctionner harmonieusement, car elle est trop mutilée, maltraitée, amputée, etc.… Elle ne se venge pas elle est en complet dysfonctionnement, c’est tout !

Je viens de lire que plus de la moitié des oiseaux sauvages sont en mauvais état de conservation dans l'Union Européenne. “Cette évaluation est le bilan de santé de l’UE le plus complet jamais réalisé, a souligné le commissaire européen à l’environnement, Virginijus Sinkevicius. Cela montre encore une fois, très clairement, que nous sommes en train de perdre le système qui garantit notre survie.” Cela démonte bien la folie de ceux qui devraient réagir et faire cesser la destruction du vivant !

“On sait exactement ce dont la nature a besoin, mais on va totalement dans la mauvaise direction.” selon  Pauline Rattez, chargée de mission agriculture à la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). Les États membres ont aussi transmis des informations sur les causes principales de ces atteintes à la biodiversité : il en ressort que les pressions liées à l’agriculture sont les plus fréquemment signalées à la fois pour les habitats et les espèces, avant la modification des régimes hydrologiques, l’urbanisation et la pollution.

« Cette évaluation fait apparaître la nécessité d’opérer un changement radical si nous voulons avoir une chance réelle de faire en sorte que la biodiversité de l’Europe soit sur la voie du rétablissement d’ici à 2030, insiste la Commission. Si nous n’y parvenons pas, non seulement notre patrimoine naturel commun, mais aussi les services vitaux qu’il fournit, qui sont en fin de compte les fondements de la santé et de la prospérité humaines, continueront de s’effriter. »

De même : « L’exploitation des ressources renouvelables à un rythme bien trop rapide pour qu’elles puissent se régénérer ; épuisement sans aucune limite des ressources non renouvelables ; pollution – chimique, plastique, sonore – totale (de la terre, de l’eau, de l’air, de l’espace) ; changement d’affectation et appauvrissement dramatique des sols ; déforestation ultra massive ; artificialisation et urbanisation galopante ; acidification accélérée des océans ; disparition progressive du phytoplancton ; désertification rampante ; épuisement des réserves d’eau douce et stress hydrique de plus en plus inquiétant ; destruction ignoble des habitats naturels ; massacre des animaux sauvages (chasse, braconnage) ; agriculture formidablement destructrice et élevage intensif complètement délirant ; surpêche mortifère ; anéantissement radical de la biodiversité ; dérégulation incontrôlée des écosystèmes aux effets incontrôlables ; perturbation des grands cycles géochimiques de l’azote et du phosphore… Pensez-vous sérieusement que notre planète puisse rester longtemps habitable en subissant de telles dégradations ? » (Jean Christophe Anna)

Nous seront bientôt 8 milliards d’individus sur la terre, mais personne ne semble se dire que notre terre n’est pas extensible, que ses ressources sont limitées, et qu’elles s’épuisent de plus en plus vite chaque année.

Bon nombre d’humains se réfugient dans les mondes virtuels, au sens propre comme au figuré, s’illusionnant pour ne pas voir ce qui est en train de se passer. Bob Marley disait quelque chose d’on ne peut plus juste « To every little action, there is a reaction », et oui tous nos actes ont des conséquences !!!

Quelques bonnes nouvelles, à cause du confinement la nature et les animaux vont mieux, cela devrait nous faire réfléchir !

J’ai aussi rencontré une personne propriétaire d’un logement dans un immeuble construit près de cette propriété, ils sont plusieurs comme lui à ne pas vouloir que ce « petit paradis » soit détruit. La lutte continue.

Si quelqu’un d’entre vous a une idée ou connaît un moyen pour pouvoir faire évoluer les choses dans le bon sens, qu’il ou elle se manifeste.

En attendant, bonne année à toutes et à tous.

39.286 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités