102 900 941 signatures sur MesOpinions.com

Sauvons les palmiers

Sauvegarde en cours...
Pétition : Sauvons les palmiers
Par Collectif méditerranéen pour la sauvegarde des palmiers et fous de palmiers - présidents

Pétition adressée à Ministère de l'agriculture

Mise à jour

Pour mettre fin au massacre des palmiers !


Un parasite originaire d'Asie, le Charançon Rouge, est responsable dans le sud de la France de l'hécatombe de palmiers, monuments du patrimoine vivant, qui disparaissent par milliers.


La solution existe pour mettre fin à cette mise à mort.


Autorisée depuis mars 2014 par le Ministère de l'agriculture, cette solution est la seule qui, selon l'INRA ( Institut National de la Recherche Agronomique), la FREDON ( organisme chargé par l'Etat de la lutte contre les organismes nuisibles) et la FNE (Fédération Française des associations de protection de la nature et de l'Environnement), puisse permettre de contrôler rapidement ce parasite.


Mais sa mise en œuvre à grande échelle,garante de son succès, est bloquée par une multinationale qui a imposé un monopole sur le traitement à appliquer. Ce monopole n'a aucune justification ni technique ni légale. Il a pour seul objet de permettre à la multinationale d'imposer des tarifs exorbitants. Il conduit à une lutte marginale, dispersée, réservée aux plus fortunés et totalement inéfficace. C'est d'autant plus inadmissible que l'Etat a décidé que la lutte pour sauvegarder les palmiers est obligatoire.


Au nom de l'intérêt général, nous prions le ministre de l'agriculture d'intervenir pour que soit mis fin à ce monopole dont les conséquences sont catastrophiques. Il faut que les traitements soient accessibles à tous les professionnels agréés, dans le cadre d'une stratégie collective de lutte fixée et supervisée par le Ministère de l'agriculture.

7.872 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition