57 496 799 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Nature et environnement

Signez la pétition

Déjà 15.465 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Pour la sauvegarde des 111 platanes de la Place du Foirail de Tarbes ! Non au projet d'abattage de ces arbres !

Pour la sauvegarde des 111 platanes de la Place du Foirail de Tarbes ! Non au projet d'abattage de ces arbres !

Auteur : Nathalie Toueille

Créé le 11/10/2016  

Mise à jour de la pétition

À l'attention : de Monsieur Gérard Trémège, Maire de Tarbes,et son équipe concernée

Les personnes signataires de cette pétition et moi-même, demandons à Monsieur Gérard Trémège, Maire de Tarbes (65000), et à son équipe concernée, de bien vouloir abandonner leur projet d'abattage des 111 platanes de la Place du Foirail de Tarbes.

Ces arbres plus que bicentenaires étaient là bien avant nous et si on ne les touche pas, ils seront toujours là bien après nous! Témoins silencieux de l'histoire de notre ville, ils font partie de notre patrimoine végétal.

Sans eux, cette place serait un endroit froid, triste et sans âme, comme c'est maintenant le cas de cinq autres lieux de Tarbes:

   - l'Avenue de la Marne, dont tous les arbres ont été abattus car leurs racines posaient problème. Ils ont été remplacés par des pots de fleurs suspendus et, bien que le maire qualifie le résultat de "magnifique entrée de ville, avec une vue dégagée sur la Place Marcadieu", le charme d'antan n'est plus. Ne restent que le froideur des bâtiments, le manque de verdure et l'absence d'ombre...

   -  la Rue Jean Mermoz, qui était bordée d'érables aux couleurs enchanteresses au fil des saisons et qui est maintenant vide de toute vie végétale car tous ces arbres ont eux aussi été abattus, ne laissant à présent au regard que des empiècements goudronnés à neuf sur le trottoir à chaque endroit où s'élevait l'un d'eux. Une vraie désolation!

   - la Rue Jean Rostand, où une vingtaine d'arbres ont été abattus pour la construction de 6 logements par l' OPH65. Cette zone était verte et désormais les passants n'ont pour spectacle que du béton, le nouvel édifice étant carrément collé au trottoir! Quant aux voisins les plus proches, en ouvrant leurs volets, maintenant ils voient ce bâtiment, au lieu de l'ancienne vue apaisante sur un beau groupe d'arbres... Révoltant!

   - la D215 à la sortie de Tarbes, qui rejoint la Rue du Moulin à l'entrée de Laloubère (65310). Elle était très verte, ombragée et agréable, car bordée de hauts acacias et autres arbres. Tous ont été abattus, de toute évidence à l'équarrissoir. Un véritable massacre! Là aussi, le résultat est déplorable: finis les chants d'oiseaux, la verdure, la fraîcheur et la beauté de ces bords de route! Un vide sidéral!

   - le Boulevard du Martinet, dont les érables au magnifique feuillage vert ont été abattus à partir du lundi 30 mai 2016 au matin. Or c'était au printemps, en pleine période de nidification et de reproduction des oiseaux!...

En ces temps de réchauffement climatique et de disparition des forêts primaires, dont tous les médias et spécialistes nous expliquent les effets néfastes et inquiétants, il y a lieu de se questionner sur le fait que de telles décisions d'abattages d'arbres soient encore prises par certains élus! En plus, ces destructions sont en totale contradiction avec la COP21 qui s'est tenue en France du 30 novembre au 12 décembre 2015.

Nous leur rappelons donc que les arbres nous sont indispensables, en ville, à la campagne, mais également en bordure de routes et d'autoroutes, ceci pour diverses raisons: pour leur contribution à la qualité de l'air que nous respirons (grâce à leur absorption de dioxyde de carbone et leur production d'oxygène), parce qu'ils sont un rempart contre le bruit, une protection contre le vent, parce qu'ils limitent l'érosion des sols et les inondations, parce qu'ils contribuent à la biodiversité, abritant chacun toute une faune (insectes, oiseaux, dont les chants sont si doux à nos oreilles comparés aux sons des moteurs de voitures et autres véhicules bruyants...), et bien sûr parce qu'ils nous apportent la beauté de leur verdure et l'ombre dont nous avons tant besoin quand il fait chaud! Ils ont également un effet apaisant de par leur présence et il est reconnu que les enfants sont plus calmes s'il y a des arbres dans la cour de leur école.

Au téléphone, lorsque j'avais évoqué à Monsieur le Maire les platanes qu'il voulait faire abattre, il m'avait répondu qu'ils attiraient les étourneaux et que les fientes de ceux-ci salissaient les voitures garées dessous. Est-ce une raison suffisante pour abattre des arbres si beaux et si anciens ? Cela ne paraît pas sérieux! Et puis c'est oublier qu'il y a un centre de lavage auto à 500m de là, dans la Rue du IV Septembre qui mène à la Place du Foirail!

D'après un plan montré à la réunion de quartier Ormeau-Figarol du 04 novembre 2015 et l'article "La Place du Foirail va être rénovée" paru dans "Tarbes le mag" de septembre 2016, la véritable raison de ce projet serait d'obtenir plus de places pour les voitures, en abattant tous ces grands arbres pour avoir au final un parking juste entouré de quelques chênes verts. Il est pourtant bien plus agréable de pouvoir garer son véhicule à l'ombre sous des arbres plutôt qu'en plein soleil, surtout par temps caniculaire!

Même si de jeunes arbres étaient plantés, jamais ils ne pourraient remplacer les vieux arbres et leurs apports positifs, sans compter que nous n'en connaîtrions pas les effets bénéfiques avant des dizaines d'années... Nous pouvons citer ici l'exemple de la Place de la Mairie d'Aureilhan (65800), dont tous les arbres centenaires ont été abattus et remplacés par de jeunes arbres. Résultat: l'endroit n'a plus le même effet accueillant qu'autrefois et n'offre plus d'abri ombragé!

Peut-être suffirait-il donc de garder le parking de la Place du Foirail tel quel, ou bien de remanier l'organisation des places de stationnement déjà existantes, ceci sans toucher à nos vénérables ancêtres végétaux? De plus, cela irait dans le sens de la qualification"Quatre fleurs" attribuée par le label "Villes et Villages Fleuris" à notre ville de Tarbes.

Une autre raison évoquée étant la maladie de certains arbres, la Mairie pourrait alors se tourner vers les méthodes 100% naturelles de Mme Rachel Gimenez, évoquées dans la pétition créée par Mr Guy Tourade le 23 février 2016 sur le site MesOpinions.com pour faire cesser l'abattage des platanes du Canal du Midi. Sachant que ces traitements réussissent à guérir les arbres dans plus de 90% des cas, pourquoi ne pas les essayer?!

Nous demandons donc à Monsieur Trémège et à son équipe d'étudier à nouveau la question du réaménagement de la Place du Foirail (parking et halle) avec cette fois-ci pour objectif la préservation des 111 platanes présents, non seulement parce que ces arbres font tout le charme de cet endroit, mais aussi et surtout par respect pour la Vie

Nous les remercions de tenir compte du ressenti de leurs administrés, ainsi que de celui de tous les amoureux des arbres ayant signé cette pétition, et les prions de recevoir nos meilleures salutations.