119 856 290 signatures sur MesOpinions.com

Réhabilitons le ruisseau Molson !

Sauvegarde en cours...
Pétition : Réhabilitons le ruisseau Molson !
Par Julien Bourbeau, un citoyen

Pétition adressée à la Mairie de l'arrondissement Mercier Hochelaga Maisonneuve

Mise à jour

Réhabilitons le ruisseau Molson ! Nous croyons nécessaire et demandons une étude de faisabilité pour la réhabilitation du ruisseau Molson, non seulement afin de l’incorporer dans un système de gestion des eaux pluviales sur le terrain vacant de l’ancienne fonderie (CSF) ou dans tout autre projet d’aménagement paysager accessible au public, mais aussi afin de l’intégrer dans une forêt urbaine qui agirait comme zone tampon écologique entre le secteur industriel et résidentiel. Cette zone s’insérerait dans un réseau vert et bleu plus vaste; un corridor identitaire aux limites de nos quartiers et qui se poursuivrait vers d’autres corridors.


Le reverdissement (reboisement) de ce secteur contribuerait positivement à son développement et constituerait en quelque sorte un pas vers l’acceptabilité sociale. Il y aurait là une occasion de mettre en valeur le patrimoine industriel passé et portuaire, de même que la faune, la flore et le réseau hydrographique de ce site.


Réhabilitons le ruisseau Molson !


Terrain vacant de l’ancienne fonderie secteur L’Assomption Sud

Considérant que le terrain vacant de l’ancienne fonderie CSF est sur le site d’un ancien ruisseau d'importance et de boisé
Considérant que les activités industrielles passées ont affaibli la valeur écologique du site (boisé et ruisseau)
Considérant que le niveau de contamination actuel des eaux souterraines et du bassin du ruisseau Molson sont réversibles (selon l'étude environnementale de Sanexen)
Considérant que l’un des bassins du ruisseau Molson est encore visible sur le site au printemps 2016
Considérant que le site est à proximité de zones résidentielles dites sensibles (selon le PIIA)
Considérant que 82 % des milieux humides de Montréal ont disparu au cours des décennies passées
(Selon Valérie Mahaut)
Considérant que le verdissement du quartier Mercier Hochelaga-Maisonneuve est déficitaire
Considérant que plusieurs citoyens occupent déjà les lieux

Travaux projetés sur le terrain vacant

Considérant que des projets d’aménagement sont envisagés sur le terrain vacant de l’ancienne fonderie (tracé routier) avec le projet de la future cité de la logistique
Considérant que tout projet d’aménagement «industriel» sur le terrain vacant nécessite non seulement l’acceptabilité sociale, mais aussi la création d’une zone dite «tampon», souhaitée «écologique», pour protéger les zones sensibles des activités industrielles lourdes, source de nuisances déjà très importantes
Considérant que tout aménagement d’un tracé routier sur le terrain vacant nécessite un déploiement logistique important qui, du même coup, pourra servir à l’aménagement du boisé urbain et du système de gestion des eaux pluviales du ruisseau
Considérant que la constitution d’une zone tampon sera nécessaire, voire obligatoire
Considérant que les infrastructures de transport en cours de planification (réf.: prolongement du boulevard L’Assomption et modernisation de la rue Notre-Dame) offrent une opportunité historique de mettre en œuvre des approches de gestion des eaux de ruissellement qui font la part belles aux caractéristiques géomorphologiques de la coulée du ruisseau Molson. Dans un contexte où le cadre normatif évolue rapidement et que les normes de rejet au milieu récepteur sont appelées à être plus contraignantes, et puisque des sommes importantes doivent de toute façon être réservées à la gestion des eaux de surface de ce grand projet urbain, de nombreuses parties prenantes croient que le ruisseau Molson est un atout plutôt qu’un exutoire d’un bassin versant à canaliser.

Études et projets


Considérant que des projets de réhabilitation de rivières urbaines ont cours à Montréal (Bleue Montréal)
Considérant que le ruisseau Molson a connu des projets d’aménagement récents en amont du secteur de l’Assomption Sud (Boisé des Pères, Escarpement Dickson de même que le marais Molson au parc du boisé Jean-Milot) et qu’il serait donc cohérent de poursuivre sur cette voie
Considérant que, depuis 2003, des études d’urbanisme, projets, mémoires citoyens ont chacun proposé d’envisager des études de faisabilité pour la réhabilitation du ruisseau Molson, soit depuis le démantèlement de l’ancienne Fonderie
Considérant le décret gouvernemental (1130-2002) concernant «la délivrance d’un certificat d’autorisation en faveur du ministre des Transports pour la réalisation du projet de modernisation de la rue Notre-Dame, entre la rue Amherst et l'échangeur de l’autoroute 25, sur le territoire de la Ville de Montréal», lequel stipule entre autres conditions (7,13 et 18), l’aménagement de parcs et espaces publics, Aménagement paysager et gestion des Eaux de surface
Considérant que monsieur Réjean Boisvert (urbaniste de la ville de Montréal) a lui-même intégré dans les éléments d’analyse en marge du PIIA sur la «future cité de la logistique» la possibilité de réhabiliter le ruisseau Molson, lors de la consultation publique du 31 mai 2017;


Nous croyons nécessaire et demandons plus que jamais une étude de faisabilité pour la réhabilitation du ruisseau Molson.


Réhabilitons le ruisseau Molson !


Signataires, signatures !

603 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition