61 280 744 personnes agissent sur MesOpinions.com

Signez la pétition

Déjà 66.033 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Signez la pétition
Sauvegarde en cours...

Refusons les ravages de l'huile de palme

Auteur : Le CCFD Terre Solidaire

Créé le 17/07/2017  

« Sans la forêt, pas de Dayaks ; sans les Dayaks pas de forêt. » Ce dicton en dit long sur le lien fort qui unit la forêt aux Dayaks, ce peuple indigène de l’ile de Bornéo en Indonésie.


Depuis que l’Indonésie s’est lancée dans la production d’huile de palme, notamment pour satisfaire la demande européenne d’agrocarburants, la forêt est littéralement ravagée, brûlée, les sols et les rivières contaminés par les désherbants et les engrais chimiques...


À tel point qu’avec la forêt qui disparaît, c’est le peuple Dayak qui risque de mourir.


Depuis 2016, cette exportation est en légère baisse grâce au nouveau président Jokowi qui a reconduit un moratoire sur l’agrandissement des plantations jusqu’à lors souvent détourné par les industriels. Mais l’Indonésie reste l’un des deux grands exportateurs mondiaux d’huile de Palme avec la Malaisie.


Face à la monoculture intensive de la palme, le CCFD Terre solidaire et son partenaire local, l’Institut de Dayakologie,  relancent les Dahas, ces jardins potagers où l’on cultive fruits, légumes, plantes médicinales, où l’on élève des poules, des canards... Grâce à cette diversité, les Dayaks renforcent leur sécurité alimentaire, consolident leur lien avec la forêt et s’engagent à nouveau à la protéger.


Pour donner les moyens aux villageois de rester, l’Institut les forme notamment à l’agroforesterie, cette méthode d’exploitation forestière basée sur des savoir-faire locaux associe plusieurs productions vivrières et l’élevage sur des surfaces réduites, sans utilisation d’engrais polluants et sans détruire la forêt.


En signant notre pétition, vous vous opposez au système destructeur des vastes plantations de palmiers à huile. Soutenir l’agroforesterie c’est soutenir une agriculture basée sur la biodiversité, bien plus performante pour améliorer les conditions de vie des populations locales. 


Merci pour votre soutien !