Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Non à une redevance pour randonner dans le Néouvielle

Pétition : Non à une redevance pour randonner dans le Néouvielle Pétition

Non à une redevance pour randonner dans le Néouvielle

Victoire de la pétition
25.430 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
Auteur(s) :
Eric Castaings
Destinataire(s) :
Président du Conseil départemental des Hautes-Pyrénées et Président du SIVU Aure-Neouvielle
Victoire
La pétition
Mises à jour

Le projet d'installation d'un péage pour accéder à la Réserve du Néouvielle est abandonné. Du moins pour cette année. Nous restons vigilants sur la suite que prendra cette idée du SIVU Aure-Néouvielle. Nous restons également mobilisés pour tout autre projet similaire qui pourrait voir le jour dans les Hautes-Pyrénées. 

Après de nombreuses rencontres avec les élus, la presse locale et régionnale, ce projet est abandonné.

Mais nous n'imaginons pas les responsables locaux en rester là et surveillons donc avec beaucoup d'attention la suite.

De cette pétition qui a rencontré un large succès en a découlé la création d'une association : l'ALIPY (Association Libres Pyrnées). Vous pouvez nous suivre sur notre page Facebook ALIPY pour rester informé de nos prochaines actions.

Merci à tous d'avoir signé cette pétition. 


Changements :
Le projet d'installation d'un péage pour accéder à la Réserve du Néouvielle est abandonné. Du moins pour cette année. Nous restons vigilants sur la suite que prendra cette idée du SIVU Aure-Néouvielle. Nous restons également mobilisés pour tout autre projet similaire qui pourrait voir le jour dans les Hautes-Pyrénées

Les institutions territoriales des Hautes-Pyrénées (Conseil départemantal et SIVU Aure-Néouvielle) envisagent de déplacer le péage déjà présent pour accéder à la réserve du Néouvielle plus bas dans la vallée, au-dessus du village d’Aragnouet, rendant de ce fait payant l’accès à l’intégralité de la Réserve du Néouvielle. Ce projet devrait voir normalement le jour en avril prochain, après installation du fameux péage. Une délibération a déjà été signée en date du 18 janvier 2018 (arrêté n° 2018/01) : 
" Portant réglementation provisoire de la circulation sur la route départementale n° 929 et instaurant un droit d’entrée sur le territoire de la commune d’Aragnouet »
" Considérant qu’il y a lieu de satisfaire aux objectifs de protection du site naturel remarquable du Néouvielle » [...] « Article 1er : Afin de participer à la préservation de la réserve du Néouvielle, un droit d’entrée est instauré sur la route départementale n° 929 au point de repère 79 +310, sur le territoire de la commune d’Aragnouet. Pour franchir ce point repère, tout automobiliste devra s’acquitter de ce droit d’entrée ».

Il semble évident de préserver l’accès libre et gratuit de nos milieux naturels.

Il existe déjà une redevance pour accéder au Cirque de Troumouse en période estivale, tout comme l’accès à Gavarnie. 
Si nous continuons sur cette lancée, bientôt on nous demandera une redevance pour marcher et se ressourcer au lac de Payolle ou bien encore sur le site du Hautacam.

Nous ne souhaitons pas une nouvelle fois mettre la main à la poche pour profiter de nos montagnes l’été. Ce plaisir doit rester gratuit !


Les signatures seront envoyées au Président du Conseil départemantal, au président d’Espaces Cauterets et au Président du SIVU Aure-Néouvielle.

Nous ne souhaitons pas une nouvelle fois mettre la main à la poche pour profiter de nos montagnes l'été. Ce plaisir doit rester gratuit !


 

Le 26/04/2018 :


*** RAPPEL ***
CONVOCATION ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

L'association ALIPY a le plaisir de vous inviter à son assemblée générale statutaire qui aura lieu le mercredi 2 mai 2018 à 19h30 au CAF de Tarbes (46 boulevard du Martinet).

Nous comptons sur la présence et la participation du plus grand nombre afin de peser dans les futures décisions.



Le 15/04/2018 :

>> CONVOCATION AG STATUTAIRE

Notre association ALIPY vous invite à sa première assemblée générale statutaire qui aura lieu le mercredi 2 mai 2018 à 19h30 au CAF de Tarbes (46 boulevard du Martinet).

Pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin dans la protection d'un accès libre et gratuit à nos montagnes, merci de nous rejoindre à cette assemblée.

Pour celles et ceux qui ne pourront pas se déplacer, nous vous proposerons les bulletins d'adhésion après cette réunion.

Cdt



Le 04/04/2018 :

Bonsoir.

Il y a du nouveau !

D'abord l'association ALIPY (Association libres Pyrénées) a été créée il y a une dizaine de jours. D'ailleurs nous allons organiser une réunion publique début mai à tarbes (65). Je vous tiendrai informés de la date et du lieu. 

Ceux qui souhaiteront adhérer pourront alors le faire.

La seconde bonne nouvelle c'est l'abandon du projet de péage pour accéder au Néouvielle. Le CD et le SIVU ont publié récemment un arrété annulant le précédent arrété, le jugeant non adapté.

Il va de soit que nous surveillons que ces 2 institutions ne ressortent pas un nouvel arrété, légalement recevable, ce qui n'était pas le cas de l'ancien. 

C'est donc une demie-victoire !  



Le 19/03/2018 : 

Certains d'entre vous nous ont informé d'une information mal comprise dans notre précédente communication : 

"Elle aura pour but de défendre tous les projets de péages dans les hautes-Pyrénées."

Bien évidement, nous sommes farouchement opposés à l'installation d'un péage dans le Néouvielle (comme partout ailleurs en montagne).

Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour cette phrase qui a pu prêter à confusion.

Crdt 

Le 16/03/2018 : 


L'association ALIPY (Association Libres Pyrénées) est née !

Elle aura pour but de défendre tous les projets de péages dans les hautes-Pyrénées.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook.

De plus, une réunion sera prochainement organisée pour vous parler de cette association, son but, ses projets. Chacun pourra y adhérer.



Le 08/03/2018 : 

Bonjour à toutes et à tous.

Le collectif qui s'est créé à la suite de cet arrêté est sur le point de se transformer en association.

Cela n'est pas encore acté car nous souhaiterions être le plus nombreux possible pour que cette association ait plus de pouvoirs face à ces nouvelles règlementations.

Ainsi, je vous propose de nous envoyer un mail à l'adresse suivante : 
librespyrenees65@gmail.com afin de savoir si vous seriez potentiellement intéréssés de nous rejoindre.

Ce mail ne sera pas engageant mais nous récolterons les adresses de celles et ceux qui souhaiteraient s'investir un peu plus avec nous dans notre démarche commune.

Je vous remercie.

Eric 



Le 06/03/2018 :


Déclaration du collectif Pyrénées Libres
Jeudi 1er mars s’est réuni un collectif haut-pyrénéen pratiquant notamment diverses activités randonnées,


Escalade, raquettes dans les Hautes Pyrénées, composé :


%uF0B7 de membres de l’association Cauterets Devenir


%uF0B7 d’élus du groupe Cauterets à Venir


%uF0B7 et de citoyens, non affiliés, signataires des pétitions: « Non à une redevance pour randonner dans le Néouvielle », « Non au nouveau péage d’accès au massif du Néouvielle » et « Pour un accès libre et gratuit à la vallée du Marcadau ».

Notre collectif constate :


- qu’il n’est fait aucune référence à un quelconque texte relatif à la protection de l’environnement alors que l’arrêté est pris pour « satisfaire aux objectifs de protection du site naturel remarquable de Néouvielle »,


- aucune référence à une étude d’impact ou à un projet d’aménagement afin de mieux protéger le site


- que la période d’application, « de mi-avril à fin novembre » est totalement disproportionnée pour régler un problème survenant « en période estivale »


- qu’une atteinte tout aussi sérieuse à la législation relative aux conditions d’accès aux espaces naturels se produit également sur la commune de Cauterets, dans la vallée du Marcadau


Notre collectif s’interroge donc sur :


- la légalité d’un péage sur une RD


- le pouvoir des Présidents du SIVU et du Conseil Départemental d’en instaurer un


Et se demande en quoi l’instauration d’un péage peut réduire « les cas de stationnements sauvages ».
Nous sommes attachés à un accès libre et gratuit aux espaces naturels, et tout aussi soucieux de leur
protection face aux impacts d’une éventuelle surfréquentation. Mais nous ne pensons pas que les mesures adoptées soient très adéquates.


Nous souhaitons donc réaffirmer collectivement notre volonté d’exercer notre vigilance contre toute tentative de mise à mal de l’accès libre et gratuit à la montagne et aux espaces naturels pour des raisons autres qu’environnementales.


Aussi, nous souhaitons interpeller les décideurs politiques et Mme La Préfète sur la nécessité de retirer cet arrêté et d’entamer la concertation la plus large possible afin d’aborder sereinement les problèmes générés par la saturation des parkings l’été ou le maintien d’un accès libre et gratuit aux espaces naturels (vallée du Marcadau à Cauterets). Et nous souhaitons être associés à d’éventuelles études sur les impacts environnementaux de la fréquentation des sites du Néouvielle.


Enfin, nous invitons les hauts pyrénéens qui souhaitent prendre une part active à notre démarche, à signer les pétitions en ligne et à nous contacter à l’adresse mail suivante : librespyrenees65@gmail.com


Liens des pétitions : https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/redevance-randonnerneouvielle-vallee-marcadau/39160 (22602 signatures)


https://www.change.org/p/jean-paul-souvigny-non-au-nouveau-peage-d-acces-au-massif-du-neouvielle(2632 signatures)


https://www.change.org/p/monsieur-le-pr%C3%A9sident-d-espaces-cauterets-pour-un-acc%C3%A8s-libreet-gratuit-%C3%A0-la-vall%C3%A9e-du-marcadau (2139 signatures)



Le 01/03/2018 :


Ce soir avait lieu une rencontre à Tarbes entre différents représentants d'associations oeuvrant dans les milieux montagnards.


Nous avons pu parler de l'avancée de notre mobilisation.


Il a été décidé pour le moment de ne pas créer une association de défense, mais de rédiger un texte commun adressé à la préfète des HP, au président du SIVU et au président du Conseil départemental des HP.


De ce texte découlera une lettre ouverte à paraitre dans la presse afin de faire réagir la Préfecture sur l'illégalité d'un tel projet.


Nous espérons la rencontrer très prochainement puisque nos différents courriers, mails, appels téléphoniques envers le SIVU et le CD sont restés sans réponse.


Forts de nos 25.000 signatures (sur les différentes plateformes en ligne), du poids de certaines associations représentées ce soir, nous espérons aboutir à notre requête afin de faire annuler simplement cet arrêté.


Je vous communiquerai ce texte très prochainement.



Le 21/02/2018 :


21/02 : Nous approchons les 22.000 signatures.


Nous avons rencontré hier une élue au Conseil départemental. Elle va nous servir de relai avec les autres élus.


Toujours pas de réponse du CD ou du SIVU qui ont reçu la pétition papier.


Nous avons pris contact avec plusieurs associations pour préparer la suite et nous avons évoqué l'idée de créer un collectif ou une association pour pouvoir porter le recours.


Bien entendu, si cette association voit le jour, nous aurons besoin de vous afin de nous soutenir.


Une réunion sera organisée certainement la semaine prochaine avec les associations qui souhaitent nous soutenir, nous reparlerons de nos futures démarches et reviendrons vers vous. 



Le 14/02/2018 :


J 9 : 18.133 signatures et toujours aucune réaction des institutions que sont le SIVU Aure-Néouvielle et le Conseil départemental des Hautes-Pyrénées. 


Aucune réponse également des signatures que j'ai envoyé en recommandé aux intéressés. 


Aujourd'hui, si aucune association ne reprend ce combat, tout cela n'aura servi à rien. Nous avons eu quelques réponses négtives de certaines associations et attendons encore d'autres réponses.


Mais le temps presse. Dans un peu plus d'un mois, aucun recours ne pourra plus être fait devant le tribunal de Pau et nous devrons donc payer pour accéder à la Réserve du Néouvielle.


Si vous connaissez une associations qui pourrait mener ce combat, merci de me contacter par mail : loucastin65@gmail.com



Le 10/02/2018 :

4 jours après son lancement, la pétition comptait déjà plus de 6.000 signatures. 


Espaces Cauterets est semble-t-il revenu sur sa décision de faire payer un accès piéton pour la vallée du Marcadau. En effet ce matin, les banderoles "piétons payants" ont été enlevées et l'accès est de nouveau gratuit pour les piétons. 


Pour les personnes en raquettes, il faudra tout de même payer.  


C'est donc une première victoire mais nous gardons un oeil sur ce projet à l'approche des vacances. 


Il y a eu également un fort écho des médias (France 3 midi-Pyrénées, France bleu Béarn et le groupe La Dépeche) qui ont relayé hier ou aujourd'hui ces 2 projets.


La mobilisation est donc maintenant axée sur le projet d'installation du péage du Néouvielle 4kms avant le barrage du Cap de Long. 


Il a été stipulé par le président du SIVU « Il s‘agit de protéger ce site naturel remarquable en réalisant des aménagements pour améliorer la circulation et le stationnement. C’est une décision collective et unanime. Nous allons réétudier l’aménagement de cette vallée. Mais il ne s’agit pas de faire du fric. Il suffit de voir tous les déchets générés. Comme pour le péage du lac d’Orédon, l’argent sera réinvesti dans la vallée.


En instaurant un péage plus bas mais à un prix plus modique que celui d’Oredon (8 € maximum), ça concernera désormais tous les usagers de la montagne. On ne peut pas recevoir autant de monde dans un site sensible sans s’organiser et s’équiper pour offrir un minimum de confort et d’équipement. C’est à ça que sera destiné l’argent. On veut aussi créer un sentier autour d’Orédon, accessible à tous. Tout ça en bénéficiant des crédits européens, puisque ce programme est inscrit dans le cadre du Poctefa. »


Nous maintenons que l'environnement à bon dos ! A-t-on vraiment besoin d'installer des tables de pique-nique ? Est-ce utile ? Le cout de ces installations pérennes oblige-t-il à faire payer tous les usagers ?  Combien va rapporter la redevance sur la saison estivale ? Doit-on payer pour accéder simplement à la nature ?


Nous craignons que dans quelques années, ces même péages soient installés à Payolle ou à Hautacam ou même dans les Pyrénées-Atlantiques pour accéder aux lacs d'Ayous (pour ne citer qu'eux). Les "raisons environnementales" ont-elles moins d'intéret dans ces secteurs ?

Le 8 février, le Conseil départemental des Hautes-Pyrénées a semble-t-il pris connaissance de cette pétition. Ils communiquent sur leur page Facebook : 
"Le Département des Hautes-Pyrénées prend acte que l’arrêté 03380 du 16 janvier 2018 prête à confusion en laissant croire qu’il créé un péage sur la RD929 dans le territoire de la commune d’Aragnouet.
Outre qu’il ne correspond en aucun cas à la volonté du Département, ce péage sur une voie publique serait de toute façon illégal.


Le Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU) Aure-Néouvielle souhaite créer sur cet espace une aire d’accueil touristique à haute qualité environnementale. 
Il est le seul compétent pour déterminer le montant du droit d’entrée au parking dont il assume la gestion et pour percevoir les recettes qui y sont liées, sans aucune quote-part pour le Département."


Sur l’arrêté est stipulé : "un droit d'entrée est instauré sur la RD929 [...] Pour franchir ce point repère, tout automobiliste devra s'acquitter de ce droit d'entrée". Comment s’appelle cela si ce n'est pas un "péage" ?


Aujourd'hui, petite précision : il n'est pas question de faire payer les randonneurs l'été pour la vallée du Marcadau.

La demande de modification a été faite auprès de Mes Opinions mais au vu du très grand nombre de signataires (plus de 12.000), les modifications ne sont plus acceptées (à priori). Donc je souhaitais rectifier cela auprès de vous.

Victoire de la pétition
25.430 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
5.261 commentaires
Jean-françois - Le 03/03/2018 à 08:55:40
solidaire
8
Didier - Le 03/03/2018 à 11:07:48
Essayer de garder gratuit l'accès aux différents sites. Il existe des méthodes efficaces pour préserver les sites remarquables entre autre de faire payer ceux qui les dégrades. Mais cela nécessite de mettre des moyens en face. Le respect de la nature, c'est une question d'éducation, comme pour le reste d'ailleurs. Tous les prétextes sont bon pour faire de l'argent car je ne suis pas sûr que l'environnement y trouve son compte.
8
Pierre - Le 03/03/2018 à 22:48:43
Il ne faut "pas pousser " , ou la 'fuite " des vacanciers ' et tant pis pour 'vous ' les responsables . adios les 'euros ' ...pour les Hautes - Pyrénées .....
7
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs