64 894 711 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Nature et environnement

Signez la pétition

Déjà 41 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Non au projet de logements à la Manda , Colomars, en zone inondable.

Non au projet de logements à la Manda , Colomars, en zone inondable.

Auteur : Fédération des Quartiers de Colomars en Transition

Créé le 29/08/2017  

À l'attention : de la Métropole Nice cote d'Azur, Préfecture des Alpes Maritimes, Mairie de Colomars

Pétition contre un permis de construire à Colomars – la maison provençale avec demande de suspension du permis de construire et demande de révision du PPRI.

Madame le Maire de Colomars, Monsieur le Président de la Métropole, Monsieur le Préfet


C’est lors de la réunion publique du 30/08/2016 pour la commercialisation de nouveaux appartements à la Manda, projet la Vallade, que les administrés ont appris qu'il y avait un permis de construire, et que ce permis de construire comprenait,  deux immeubles de trois étages plus rez-de-chaussée :


1 immeuble de 24 appartements à la vente


1 immeuble de 16 appartements en location (logements sociaux)


1 commerce de 250 m2 au rez-de-chaussée de l’immeuble social. 

programme les vallades


Soit en tout 40 logements et donc de 120 à 150 personnes supplémentaires à la Manda.Cela fait une augmentation de 35 à 40% de la population actuelle et 80 véhicules supplémentaires minimum.Il y aura au minimum 40 enfants de plus dans la petite école qui comprend actuellement deux classes.


Tout ceci sans enquête préalable publique, ni concertation,  ni information de vos administrés.
En réponse, vos administrés vous font parvenir une pétition contre ce permis de construire, vous adressant ainsi leurs préoccupations :


 PROBLÉMATIQUE DE L’EAU :
 — INONDATIONS


Les terrains dévolus à ces constructions sont  régulièrement inondés.


En 1992 — 1,60 m d’eau sur le terrain n° 334,
En 2001 — 1,20 m d’eau sur le terrain n° 334


Cette zone était officiellement inondable il y a une dizaine d’année.


Il semblerait que les études précédant le changement de zonage du PPRI Basse Vallée du Var et les aménagements (digues) le succédant  ne furent en aucun cas mises en place pour  protéger la population et le milieu naturel, mais plutôt pour rendre constructibles certaines parcelles: Cela relève d'un détournement d'usage.


La directive européenne cadre sur l'eau de 2008 et ses retranscriptions en droit français stipulent clairement que les études scientifiques et géotechniques doivent être prises en compte.

Or, dans le règlement du PPRI: « http://www.alpesmaritimes.equipement.gouv.fr/plan-de-prevention-des-risques-a385.html »  il n’y a  aucune référence aux trois études hydrogéologiques et géotechniques.


Les scientifiques sont unanimes sur la non-résistance au temps des ouvrages d'aménagement.


La Manda a subi des inondations très graves en 1981 (classée Catastrophe Naturelle), Le 26 septembre 1981, l’ensemble de la Manda était inondée, les parcelles les plus dévastées se situent sur le trajet originel du vallon (Chemin des Sources)
Des tonnes de bois, sable et galets sont descendus de la colline, transportés par les eaux :Des arbres déracinés, des clôtures, murets et portails arrachés.


Les pompiers sont restés plusieurs jours pour aider la population, puis l’armée a pris le relais pour déblayer avec des engins les voies d’accès aux habitations : la contre-allée du Train des Pignes ainsi que le vallon (Chemin des Sources). Tous les véhicules des habitants du secteur ont été transportés par les eaux et mis hors d’usage.


les tristes évènements de Mandelieu en 2015 lors des épisodes orageux sont à prendre en exemple!

1/ la problématique de l’eau n’est absolument pas prise en considération


2/ Nous nous étonnons des changements successifs de PLU concernant cette zone.


3/ Le quartier n’a pas les infrastructures suffisantes pour accueillir une telle augmentation de population :



  • Pas de crèche, et peu de place dans l’école

  • pas de jardin d’enfant, ni de jardin partagé

  • pas de centre de sport et loisirs,

  • pas de salle communale,

  • pas de bibliothèque,

  • plus de permanence de mairie,

  • très peu de trottoir,

  • pas de passage piéton

  • insuffisance de parkings.

  • Pas de tableau d’affichage légal protégé

  • Pas de présence de police municipale

  • Pas d’agence postale



Avec ces constructions disproportionnées par rapport au hameau actuel, la population concernée est très inquiète pour son cadre de vie : les règles environnementales, si elles ont leur autonomie et leur spécificité, innervent désormais toutes les branches de notre droit et elles régulent l’ensemble des activités qui ont  ou peuvent avoir une incidence sur l’environnement, c’est-à-dire en réalité pratiquement toute activité humaine

Nous tenons par ailleurs à signaler que les infractions à la législation française et européenne seront soulignées et attaquables,  et qu’un recours contre le permis de construire a déjà été déposé dans les temps.


La Fédération des Quartiers de Colomars en Transition rajoute au texte de la pétition que le PADD est en cours d’élaboration et qu’il serait utile de concerter les habitants de la Manda.
Nous vous rappelons les points abordés dans le conseil municipal référent :


Sujets qui les concernent :

• Évolution des transports en commun qui sont en augmentation de 12%, avec poursuite afin de rendre plus fluide les liaisons entres différents mode de transports pour faciliter les déplacements entre Colomars et Nice mais aussi vers les autres Communes du littoral et du moyen et haut pays (autocars, train des Pignes, zone covoiturage par exemple…).
• Logement, habitat, cadre de vie…
• Économie et innovations
• Préservation de l’environnement, écologie et biodiversité…
• Maintien et développement des entreprises
• Développement des activités touristiques
• Développement de l’agriculture locale et solidaire
• Développement des zones d’activité et poursuite de l’aménagement numérique
• Transition énergétique

 Ceci concernant toutes les classifications de cette zone.


Nous demandons la suspension du ‘Permis de Construire’ en objet, le réexamen du P.P.R.I. et la réévaluation de ce projet.


Nous vous remercions par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à notre courrier, déja plus de 60 pétitionnaires sur Colomars. 


Dans l’attente de vous lire, veuillez agréer, Madame le Maire, Monsieur le Président de la Métropole, l’expression de nos sentiments les meilleurs.


 Article complet sur : https://fqct.wordpress.com/contestation-a-la-manda/