64 926 228 personnes agissent sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition - Nature et environnement

Pétition : Projet d'implantation d'une centrale d'enrobage à Lexy (54720)

Signez la pétition

Déjà 61 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Signez la pétition
Sauvegarde en cours...

Projet d'implantation d'une centrale d'enrobage à Lexy (54720)

Auteur : Collectif des riverains opposés à l'installation de la centrale d'enrobage de Lexy (54720)

Créé le 10/06/2008 - Fin le 10/06/2009

À l'attention : Monsieur le Préfet de Meurthe et Moselle

Malgré l’opposition de la majorité des habitants, et celle des trois communes limitrophes concernées, le conseil municipal de Lexy, réuni le 21 mai 2008, s’est prononcé en faveur de l’implantation d’une unité d’enrobage qui serait construite par l’entreprise EUROVIA au lieu-dit « Les Quémènes », dans cette même commune.

Un collectif de riverains s’est créé, opposé à ce projet pour les raisons suivantes :
• Le site choisi, aux confins de Lexy, Cosnes-et-Romains, Villers-la-Chèvre très exposé aux vents, serait une source de pollution certaine pour les riverains de ces trois communes, au niveau des fumées, des odeurs et des poussières engendrées, malgré les filtres prévus par l’entreprise.
• Il est situé dans un secteur qui n’était pas pollué, avec une vue dégagée, à proximité des zones résidentielles des trois communes précitées, près de cultures vivrières et de zones de captage d’eau potable alimentant 6 villages et environ 8000 habitants.
• Outre la pollution visuelle engendrée par cette unité de production d’enrobés, avec sa cheminée de 29 mètres, s’ajoutera la pollution sonore due au concassage et au va-et-vient de très nombreux poids lourds apportant les grèves et le bitume et remportant les enrobés produits. Cela aggravera également les conditions d’un trafic routier déjà saturé et donc les risques d’accidents.

A aucun moment, la population de Lexy n’a été consultée ni même prévenue par le conseil municipal, mise à part l’enquête d’utilité publique légale, affichée très discrètement sur la porte de la mairie.

Le collectif constate que ce projet n’a jamais été évoqué au moment des élections locales, dans aucune publication municipale, et nous ne nous considérons donc aucunement engagé par un vote dans la décision qui vient d’être prise par les élus.

Le collectif n’a aucune envie de voir les enfants des habitants être atteints de troubles respiratoires voire de maladies beaucoup plus graves consécutives à cette installation.

Le collectif considère aussi que les personnes âgées du village, ayant déjà subi de nombreuses nuisances industrielles au cours de leur activité dans la sidérurgie et en portant les séquelles, méritent de jouir enfin de la tranquillité et d’un environnement sain à Lexy, et certainement pas d’être replongées dans une pollution nuisible à leur santé.

Enfin, les membres du collectif ne désirent en aucun cas, pour eux-mêmes et leurs proches, prendre le risque de contracter un cancer, à court ou à moyen terme, en échange d’un léger allègement éventuel de nos impôts locaux.

C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir appliquer le principe de précaution et de veiller à ce que cette unité de production d’enrobés bitumeux soit installée dans un site plus adapté à ce type d’installations industrielles hautement polluantes.

En espérant que vous serez sensibles à nos arguments, qui sont aussi ceux de la très grande majorité des populations concernées, nous vous prions de bien vouloir agréer, monsieur le Préfet, l’expression de nos respectueuses salutations.