115 966 194 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Non au projet de Chamrousse d'un télésiège sur Les Vans

Signez la pétition

Déjà 4.773 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

Non au projet de Chamrousse d'un télésiège sur Les Vans

Auteur : Laurence Duthu

À l'attention : Préfet de l'Isère

La montagne nommée « Les Vans » est un sommet très connu des randonneurs grenoblois, de toutes saisons. Les Vans, par son caractère particulier, est classé réseau Natura 2000 sous l’appellation «Cembraie, pelouses, lacs et tourbières de Belledonne, de Chamrousse au Grand Colon » et fait également partie du site classé du « Lac Achard et balcons de Chamrousse », instauré par un décret du 26 décembre 2000.


Par sa proximité avec la station de Chamrousse (célèbre en 1968 pour avoir été le lieu des épreuves de ski alpin des Jeux Olympiques), celle-ci lorgne depuis de longues années sur Les Vans afin de relier cette montagne au domaine de Chamrousse via un télésiège. Un premier projet avait vu le jour en 2005 avant d’être abandonné.


Le maire actuel de Chamrousse a décidé tout bonnement de le relancer, car selon lui cela inscrit le projet dans une « logique de transition énergétique, économique et écologique, dans l’esprit de la COP 21 ». Quand on sait qui ce que représente la COP21 et qui en est à sa tête...


Une nouvelle fois, c'est une histoire de gros sous, afin d’augmenter encore et toujours un chiffre d’affaires, au dépend de l’environnement, de ressources irremplaçables, de la beauté même de la nature originelle.


L’aménagement à tout va par les stations de ski n’est qu’une course perdue face au réchauffement climatique qui menace la pérennité des stations de moyenne montagne dont Chamrousse fait partie.


Que restera-t-il dans quelques années ? Des remontées mécaniques à l’abandon, des territoires  façonnés par la main de l’Homme, un écosystème irremplaçable détruit pour des intérêts mercantiles.


Chamrousse, sur son site internet, se dit soucieuse de la faune et de la flore du massif de Belledonne. Ne serait-ce pas purement du greenwashing ? En tout cas, cela en a tout l’air !


Disons NON ! à ce projet d’aménagement afin de laisser les amoureux de la nature et les générations futures profiter des Vans vierges de toute trace humaine.