Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Non aux 3 éoliennes industrielles à Naast (Soignies) et Braine le Comte.
Pétition

Non aux 3 éoliennes industrielles à Naast (Soignies) et Braine le Comte.

Non aux 3 éoliennes industrielles à Naast (Soignies) et  Braine le Comte. Pétition
13.426 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Éoliennes Soignies, Braine le Comte : infos citoyennes
Destinataire(s) :
Collège communal de Soignies, Collège communal de Braine Le Comte, Collège communal d'Ecaussinnes, Collège communal de Le Roeulx, la société Perpetum Energy sprl, Sagrex, Région Wallonne
La pétition

De nombreux habitants de la région sont opposés au projet développé par les sociétés Sagrex et Perpetum Energy sprl consistant à installer 3 éoliennes d'une hauteur de 120 à 180 mètres et d'une puissance allant de 2,5 à 4,5 MW du côté de la rue de la Maladrie à Naast, Soignies et Braine le Comte (Belgique) mais attention leur emplacement fait qu'elles impacteront et impliqueront également les communes très proches suivantes : Ecaussinnes et Le Roeulx.


Ce projet détruirait de manière irréversible le panorama de notre belle campagne et présente sur le plan sociétal un bilan nettement négatif, soit beaucoup plus de nuisances que d'avantages.En plus de ce projet, nous subissons l'énorme extension de la Carrière Sagrex site Tellier des Prés ( 3 concasseurs, criblage, cabine HT, ....) qui QUADRUPLE sa production de granulats ! Elle passera de 150 000 tonnes par an à 600 000 tonnes par an voire même 700 000 tonnes par an ! Cela induit donc une augmentation considérable du charroi.


INCONVÉNIENTS 


1. Destruction irréversible de notre ruralité et perturbation profonde de la biodiversité locale.


2. Atteinte au bien-être et à la santé des habitants de Naast, Braine le Comte et ses environs mais aussi aux exploitations agricoles.


a. Il est incontestable que la vue de paysages est apaisante, et réduit de ce fait le stress et ses manifestations somatiques. Ce n'est pas pour rien que notre région accueille tant de cyclistes et promeneurs de marches Adeps en quête de calme et de beauté paysagère. La destruction de ces paysages par les éoliennes affecterait négativement la santé des personnes  sensibles à la beauté du paysage et son caractère apaisant.


b. Certaines habitations et fermes sont à moins de 1km des éoliennes en projet. Par vent dominant, le bruit généré par la rotation des pâles sera entendu bien au-delà de 2 kms. Il est incontestable que le bruit est une des principales causes de stress et des complications qui en découlent pour la santé. 


Infra-sons : les infra-sons sont des sons très graves, à très basses fréquences (entre 1 et 20 Hz), quasiment inaudible à l'oreille humaine, mais qui se propagent très loin (plus de 10 kms), et peuvent causer des troubles de santé tels que : fatigue, stress, irritation, maux de tête, dépression, vertiges, nausées tant chez l'adulte que  chez l'enfant. Les éoliennes de part la vitesse de rotation des pales, génèrent beaucoup d'infra-sons.


Quid de la santé des habitants qui seraient continuellement soumis à ces infra-sons ?

Ce projet met en péril également la santé animale tel que le relèvent un nombre croissant d'études scientifiques et de cas empiriques inquiétants au plan international. Des cas de malformations, dysfonctionnements,  décès et baisses de productivité inquiétants chez de nombreuses espèces d'animaux d'élevage ont été rapportés partout en Europe (bovins, chevaux, ....)


c. Selon l'orientation du champ éolien, l'effet stroboscopique dû à la projection tournante des pales en rotation pourrait être particulièrement intense pour certains habitants. Il est médicalement prouvé qu'un stimulus stroboscopique est néfaste pour la santé, et peut même déclencher chez certains des crises d'épilepsie.

d. Fortes nuisances du balisage lumineux des éoliennes : lampes clignotantes blanches et rouges (de nuit) au vu de leur distance fort proche des maisons ! 


Nous estimons que le bien-être et la santé des habitants doivent passer avant tout autre considération. 


3. Dépréciation de la valeur des biens immobiliers de la région 


Il est incontestable que la destruction du panorama induira une perte de valeur significative jusqu'à 40 % des biens immobiliers et fermes situés à proximité. 


4. Atteintes sérieuses à la faune et la flore


Depuis la création du parc Pairi Daiza à Cambron, l'écosystème de notre région est riche et rare. De nombreux oiseaux migrateurs transitent par notre région (cigognes noires, cigognes blanches, oies sauvages,  hérons cendres, hérons blancs , ...) .Une population de rapaces, batraciens, chauve-souris,  insectes polinisateurs seront affectées. 

La zone est aussi très riche en gibier.
Un jardin pédagogique expérimental créé pour la biodiversité est menacé ! Des zones de nidification ont été plantées avec le plan de la Région Wallonne et réduirait à néant tous les efforts faits par cette asbl pour l'avifaune.


Tous ces animaux faisant partie de notre biotope habituel seraient menacés.


5. Impact négatif sur le tourisme


L'appauvrissement du paysage nuit au tourisme (gîtes,  ...)


6. Mauvaise implantation


Par rapport à d'autres pays en Europe, exemple l'Allemagne, la distance minimum d'une éolienne par rapport à la plus proche habitation est fixée à  10 fois la hauteur maximum, la Wallonie est plus laxiste et exige seulement 4 x la hauteur. En Allemagne, ce projet pourrait donc être interdit au vu des distances et hauteurs.


A qui profitent de tels projets ?


Pas aux riverains, mais principalement aux opérateurs du projet . Les riverains ne feront que subir les nuisances et désagréments. Nous estimons que la vraie écologie n'est pas qu'une affaire d'argent. 
La majeure partie de l'investissement est liée à des équipements produits hors de Belgique.

Pour toutes ces raisons, nous nous opposons au projet. Mais aussi et surtout parce que ces derniers temps, nous subissons une accumulation de projets  (énorme extension de la Carrière Sagrex site Tellier des Prés qui devient une méga carrière, ce nouveau projet de 3 éoliennes industrielles ainsi que le projet de la Boucle du Hainaut toujours en attente de réponse au moment d'écriture de cette petition) . Trop c'est trop !!!!!

Nous ne sommes pas opposés aux projets de réduction des émissions de CO2 .

Battons nous ensemble contre ce projet ! Privilégions notre environnement et notre santé,  et non le profit financier des promoteurs......

NON AU SACCAGE DE NOTRE RURALITÉ !


13.426 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
155 commentaires
Christophe - Le 17/09/2021 à 10:35:30
Proposer de construire une éolienne aussi proche des habitations (éolienne industrielle de 180 a 500m des maisons) est une folie.
Je ne m oppose pas a l éolien, bien que favorable a d'autres sources d'énergie plus intelligentes vis à vis de l'être humain et la nature, mais ce projet doit être revu de manière professionnelle et raisonnable
4
Étienne - Le 17/09/2021 à 10:57:00
Projet détruisant notre vie familiale, avec la nouvelle usine, les éoliennes, et la boucle du Hainaut, c'est encore un beau coin de campagne et de nature sacrifié au nom de sociétés avides d'argent. Reveil à 6h30 du matin par les travaux, un manque total de respect pour les riverains alors que notre société est en train de mourir, avons nous besoin de polluer le sol avec 1500 tonnes de beton et tuer les oiseaux? C'est cela l'avenir que nous allons laisser à nos enfants?
7
Benoit - Le 17/09/2021 à 11:02:26
manque de clarté sur ce projet et impact sur les riverains.
7
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Non aux 3 éoliennes industrielles à Naast (Soignies) et Braine le Comte.