120 559 429 signatures sur MesOpinions.com

Préservons notre bocage

Sauvegarde en cours...
Pétition : Préservons notre bocage
Par Collectif Bocage Sambre Avesnois en Danger

Pétition adressée à Collectif Bocage


  • Non à la destruction des Haies

  • Non aux pesticides

  • Non à la destruction des prairies permanentes

  • Non à la culture intensive

  • Pour une agriculture Paysanne

  • Pour la préservation du paysage bocager

  • Pour la préservation de la biodiversité

  • Pour  une nourriture saine

  • Pour préserver santé de nos enfants



La situation :
En manque de terre, Agriculteurs Belge et Néerlandais s’installent dans notre région (Sambre/ Avesnois) le but principal la production intensive de pommes de terre pour alimenter les usines de frites surgelées, la production de Chips ou la fabrication de sacs plastiques recyclable.
On nous signale des cas sur les communes d’Anor, Wallers en Fagne, Ohain, Trélon, Baives pour une seule famille d’agriculteurs Néerlandais. Ces communes sont toutes en zone Parc régional et avec des secteurs Natura 2000. Nous avons pu constater sur place le signalement des citoyens. Une société agricole belge sur Marpent

Cette agriculture intensive nécessite beaucoup de terre pour respecter la rotation des cultures, Rotation entre 3 et 6 ans pour la pomme de terre. Entre deux plantations de pommes de terre, production intensives de maïs, blé etc.

Les conséquences sont l’arrachage des haies, l’utilisation massive de pesticides et d’intrants chimiques mettant en danger la biodiversité, la pollution des nappes phréatiques, la destruction des paysages bocagers, des risques sur l’agriculture biologique dans la première région de production bio des hauts de France. A cela s’ajoute les conséquences sur la santé des habitants.

Les conséquences économiques sont une montée exponentielle du coût des surfaces agricoles. Les hollandais achetant des parcelles entre 15 000 € à 20 000 € l’hectare ou louant des terres entre 1500 € à 2000 € l’hectare bien au-delà des prix normaux ( 5000 à 7000 €/ Hectare).

L’ensemble de la production n’est pas destiné à la consommation locale mais est réexpédiée vers la Belgique et les Pays Bas. Les pesticides, carburants, plans de pommes de terre, sont eux importés du pays d’origine des agriculteurs. Ceci pour zéro emploi créé dans la région.
Vous, voulez signaler des cas près de chez vous, rejoindre le collectif citoyen contactez ( collectif.bsad@laposte.net)
16.087 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition