Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Les parcs nationaux français sont en danger

Pétition : Les parcs nationaux français sont en danger Pétition

Les parcs nationaux français sont en danger

10.896 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Syndicat national de l'Environnement FSU
Destinataire(s) :
Madame la Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie
La pétition
Actualité(s)
Les parcs nationaux français sont en danger : d'un côté la mission fondatrice des parcs nationaux, la protection des zones cœurs, est remise en cause par la baisse constante des moyens comme par les réorganisations et les nouveaux objectifs des établissements qui assurent cette protection. De l'autre, les personnels des parcs nationaux sont de plus en plus sous tension, et de moins en moins à même d'effectuer correctement leur travail.

La réforme des parcs nationaux par la loi de 2006 avait la volonté d'associer les communes volontaires à la protection des cœurs de parc, en les accompagnants dans une démarche de développement durable. Aussi nécessaire qu’elle ait pu être, cette réforme a ouvert la boite de pandore et aujourd’hui tout semble à nouveau négociable : en 3 ans les parcs ont vu leur légitimité, acquise après plus de 40 années de travail, remise en cause.

La charte de développement durable imposée par la nouvelle loi est au départ une bonne idée. Mais elle est devenue un prétexte à la contestation locale. Plus grave, son approbation est un objet de chantage pour certains acteurs des territoires. Et la pression va toujours dans le sens d'une moindre protection des cœurs de parc.

La Révision générale des politiques publiques du gouvernement précédent comme les options prises par le gouvernement actuel sacrifient les services publics. En matière d'environnement, cela veut dire que les grandes ambitions affichées (grenelle, conférence environnementale) ne seront pas mises en œuvre faute de moyens.

Dans les parcs nationaux, cette baisse de moyens conjuguée aux nouvelles missions de développement durable imposent la réorganisation des établissements. Même si elle est acceptable sur le principe, cette transformation se fait parfois brutalement, et avec une finalité en contradiction avec les principes fondateurs des Parcs nationaux.
Pour les personnels des parcs nationaux, l’injonction paradoxale du Ministère est de plus en plus insoutenable : comment faire toujours plus avec moins de moyens humains et financiers ?

Dans chaque parc les conflits internes se multiplient, et les rapports avec les populations locales se tendent : Vanoise, Mercantour, Cévennes, Calanques, Réunion, les exemples ne manquent pas et tout porte à croire que les choses ne vont pas en rester là.

C’est pourquoi en signant cette pétition, je soutiens les actions entreprises dans les parcs nationaux par les personnels :

- pour conserver le niveau de protection et de conservation de l’environnement reconnu à ce jour par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN),
- pour conserver la légitimité acquise par ces établissements publics en matière de protection de l’environnement,
- pour rétablir un dialogue social normal entre personnels et administration,
- pour apaiser les relations avec nos partenaires locaux.
10.896 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
330 commentaires
Jean-pierre - Le 09/11/2012 à 13:57:22
surtout pour lutter contre l'implantation de parcs éoliens au sein des parcs comme c'est le cas ds le parc des volcans d'Auvergne!! ce qui est scandaleux
2
Delphine - Le 10/11/2012 à 16:47:09
la nature est un bien précieux et unique. Les politiques doivent agirent pour la protéger.
2
Sébastien - Le 07/11/2012 à 11:48:45
Cette réforme, voulue par quelques élus locaux dont on connait les dérives et les les véleités de développement à outrance, fut-il qualifié abusivement de durable (On va tous raser, mais rassurez-vous, les bulldozer rouleront au biodiésel!), n'a fait que contribuer à la mise en danger de ces espaces naturels sensibles. Déjà largement surfréquentés, ces espaces deviennent un défouloir pour le citadin qui vient consommer de la nature, du "loisir vert" et ou la faune n'a plus de répit, même l'hiver. L'augmentation de la fréquentation, encouragée par ces mêmes élus, devient l'obsession des équipes dirigeantes, soumises aux pressions des élus locaux, qui souvent d'ailleurs président les Parc Nationaux, et les personnels de terrain voient des années d'efforts de conservation remis en cause, et leur expérience bafouée. Mêmes si quelques rares initiatives de recensement de la biodiversité sont plutôt encourageantes... Mais l'érosion de cette biodiversité est telle, et ses conséquences irréversibles, qu'il y a urgence à édicter des mesures réelles, avec bien sûr les moyens nécessaires qui permettront leur mise en oeuvre...
L'abrogation de cette loi dangereuse s'avère indispensable... Déjà à l'époque, des voix s'élevaient contre cette réforme, et alertait sur les dangers auxquels on est confrontés aujourd'hui. iL FAUT QUE LA PROTECTION DE CES ESPACES RESTE LA PRIORITE... Quand aux habitants, ils doivent bien entendu être consultés, mais doivent se rappeller à quoi ressemblait la montagne lorsqu'ils étaient enfants, et à quoi elle resemblera lorsque leurs petits enfants seront grands, en se méfiant des démagogues qui les ont déjà abusés (même s'il ont pu aussi parfois les enrichir, il y ont perdu une partie d'eux même). Quand à ceux qui prétendent aimer la montagne, mais la détruisent (ou l'aménagent!) méditer cette phrase de Paul Fournier "Détruire ce que l'on aime est une assez mauvaise façon d'aimer".
1
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs