152 627 824 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Opposition à l'antenne Sigfox

Signez la pétition

Déjà 106 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

Opposition à l'antenne Sigfox

Auteur : Denis H.

Mise à jour

À l'attention : Madame Johanna Rolland, Maire de Nantes

Non à l'installation d'une antenne "Sigfox", opérateur télécom de l'internet des objts dans le quartier du Croissant et face à la maison de retraite de La Marrière.


Un permis de construire a été déposé aux 155/157/159 rue du Croissant, pour l’installation d’une antenne par la société TDF. Aucune information, aucune communication n'ont été faites auprès des locataires de la Samo, ni des copropriétaires de la Marrière et des résidents du quartier du Croissant.


Nous, propriétaires, locataires, résidents, nous insurgeons contre l’installation d’une antenne sur l’immeuble (157 rue du Croissant). Nous sommes choqués par l’absence de concertation et d’information des riverains, et par la proximité de cette antenne d’une résidence pour personnes âgées, et au-dessus des habitations. Nous sommes entourés d’antennes. Par exemple, rue du Port Boyer, rue de la Bottière. Ça suffit, nous n’en voulons plus.


Bien sûr, il va nous être opposé que les radiations émises sont inférieures aux seuils tolérés en France. Des questions doivent être posées et des réponses doivent nous être apportées.


- Qui assure actuellement ces mesures d’ondes ?
- Où les résultats de ces mesures sont-ils consultables ?
- En France, la valeur limite d’exposition la plus faible fixée par le décret du 3 mai 2002 est de 28 V/m. Que penser des seuils règlementaires en France quand on sait que dans de nombreux pays voisins, tels que l’Autriche, la Grèce, la Belgique, le Luxembourg, ils sont de 3 V/m, voire plus bas encore en Toscane.


En mai 2011, le Conseil de l’Europe a recommandé d’abaisser les seuils d’exposition des antennes à 0,6 V/m dans un premier temps puis à 0,2 V/m à moyen terme, sur « le danger potentiel des champs électromagnétiques et leur effet sur l’environnement ».


La même année, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé les ondes (classification en 2B) comme « potentiellement cancérigènes ». Cependant, les opérateurs continuent de faire prévaloir l’avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), datant de 2009, pour écarter tout danger.


Nous tenons à rappeler que les ondes de ces antennes ont un impact certain sur nous tous. De nombreuses études démontrent leur nocivité sur nos organismes : perturbation du sommeil, altération des capacités cognitives, augmentation de la pression artérielle, perturbations du système immunitaire, augmentation des risques de tumeurs et de cancers.


Face à ces risques, le principe de précaution nous impose de refuser l’installation de cette antenne au-dessus de nos têtes et à côté d’une maison de retraite afin de ne pas mettre en danger la santé des personnes âgées, des personnels soignants et des riverains.


Riverains, directeur de l’établissement, syndicats, élus, nous avons besoin de votre aide pour protéger notre santé à tous, et également notre cadre de vie.


Nous vous invitons à signer cette pétition, ce qui nous permettra collectivement de demander à Madame le Maire, à la SAMO, et au nom du principe de précaution, de ne pas engager de travaux pour l’installation de l’antenne au 157 rue du Croissant et de faire effectuer et rendre publiques toutes les mesures nécessaires chez les riverains, et la maison de retraite avoisinante.


Aidons-nous en signant cette pétition.