132 344 451 signatures sur MesOpinions.com

Les lâchers de ballons tuent : renoncez-y pour la fête de Chaintréauville

Sauvegarde en cours...
Pétition : Les lâchers de ballons tuent : renoncez-y pour la fête de Chaintréauville
Auteur : AT ZANGELMI

Destinataire(s) : Mairie de St-Pierre-lès-Nemours

Mise à jour
Agissons : Un lâcher de ballons est prévu à la fête de Chaintréauville (77) qui a lieu le 14 septembre 2019. C'est une aberration dans le contexte actuel, où la problématique des déchets plastiques dans l'environnement et ses impacts sont connus !


Les ballons ne disparaissent pas dans la nature :

Les débris de ballons et lanternes ne s’évaporent pas dans l’atmosphère pas mais finissent toujours par retomber sur terre ou en mer, souvent loin de leur point de départ (et de nos yeux). Ils polluent, que ce soit des zones protégées et fragiles ou non, et sont un danger pour tous les animaux entrant en contact avec. Selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement les ballons sont dans le top 10 des déchets récréatifs retrouvés sur le littoral.


Parce qu’il faut bien s’en rendre compte : cela revient à jeter ses déchets dans la nature, la plupart d’entre nous ne le ferait pas. Ce n’est pas parce qu’ils s’envolent qu’ils disparaissent miraculeusement. Il ne nous viendrait pas à l’esprit de jeter nos déchets par terre, ne le faisons pas avec des ballons !


Plus d’un million de ballons seraient lâchés en France chaque année, soit plusieurs millions de fragments de plastique (ou latex) qui se retrouvent ainsi dispersés puis éventuellement ingérés par les animaux, causant leur mort. Sans compter les ficelles dans lesquelles ils viennent s’emmêler, ce qui entrave leurs mouvements, les épuisent, et les tuent.

Parfois on voit la mention « 100 % biodégradable », sauf que ça ne veut rien dire (ça ne correspond à aucune norme ou réglementation). Au bout de combien de temps ? Dans quelles conditions ? Les ballons en latex naturel sont en effet biodégradables, contrairement à ceux en latex synthétique (qui sont juste un déchet plastique supplémentaire). Cependant, pour cela il faut les traiter chimiquement en compostage : c’est un processus industriel. Et c’est justement tout le problème : personne ne s’amuse à aller récupérer les ballons pour les traiter comme il se doit. Dans la nature, ils mettront jusqu’à 5 ans à disparaître.

C'est un délit :


Pour rappel, les ballons entrent dans le cadre de l’Art. L.541-46 et de l’Art L.216-6 du Code de l’environnement. Selon ces deux articles, l’abandon dans la nature de déchets en grande quantité est un délit puni de 2 ans d’emprisonnement. Et de 75 000 € d’amende. La même peine est prévue si les milieux aquatiques sont atteints.

37.809 signatures

Pétition soutenue par un Super contributeur

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition