Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Implantation de l'usine Knauf à Illange dans une zone du plan priorité air

Pétition : Implantation de l'usine Knauf à Illange dans une zone du plan priorité air Mise à jour de la pétition

Implantation de l'usine Knauf à Illange dans une zone du plan priorité air

5.832 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Pour que nos enfants respirent
05/07/2021

Pouces, bonbons et particules fines à l'école

Cible courtisée, les scolaires constituent un public privilégié et une priorité pour le marketing.

Ce pouce levé en plastique blanc portant le sigle Knauf insulation 2019 est une stratégie publicitaire pour que les jeunes mémorisent l’événement historique, date de l’installation de Knauf à Illange, l’inauguration s’étant faite en grande pompe, le 22 octobre de cette année-là. La marque doit rivaliser d’imagination et c’est ce qu’elle s’efforce de faire pour paraître branchée aux yeux du jeune public et séduire ainsi les parents. Knauf est un adepte du « street marketing », qui consiste à aller au devant des jeunes et descendre – non pas dans la rue – mais directement à s’infiltrer dans l’école publique.

L’objectif de cette campagne publicitaire est avant tout de créer une image positive de l’entreprise. L’association Stop Knauf Illange l’a assez critiquée, Knauf doit donc redorer son blason. Il est original, sympathique ce pouce levé, non ? On pourrait s’interroger sur le message véhiculé par cet objet. Aujourd’hui le pictogramme mondialement connu est utilisé dans les réseaux sociaux, surtout FB, je « like » pour dire que je suis d’accord avec le commentaire posté.

En distribuant son logo dans ou aux alentours des écoles, Knauf espère que la sauce prenne, que ces écoliers seront ses futurs clients, n’oublions pas qu’au Moyen Âge, on levait déjà le pouce pour signifier que la transaction commerciale était réussie et qu’elle scellait l’accord. Voilà qui est chose faite, pense Knauf, il suffirait de quelques objets en plastique et de quelques bonbons pour clouer le bec à la population ?

Knauf habitué pourtant aux procès et aux tribunaux, semble toutefois ignorer la loi sur la publicité : nous nous permettons de la lui rappeler :

Conformément à l'article L. 511-2 du code de l'éducation, le principe de neutralité, doit être respecté dans l'enceinte des établissements scolaires. C'est pourquoi la distribution de tracts et les opérations de propagande, que leur objet soit politique, commercial ou religieux, y sont interdites. Cependant, ces règles ne sont pas applicables à l'extérieur de l'établissement, la voie publique étant sous le contrôle du maire, en vertu de ses pouvoirs généraux de police. Il n'y a pas de texte précisant le périmètre de sécurité à respecter aux abords des établissements scolaires pour la distribution de tracts ou d'objets publicitaires. Toutefois, si ces distributions gênent la circulation aux entrées et sorties des établissements, il convient de le signaler au maire qui pourra prendre les mesures qu'exigent le maintien de la tranquillité et de l'ordre public. Question adressée au ministère de l'éducation

Sa propagande mensongère est déplacée, S.K.I le prie donc gentiment de ne pas la diffuser dans nos cours d’école où il empoisonne l’air et empêche nos enfants de respirer un air sain ou mieux, de ne pas la diffuser du tout ! Les distributeurs complaisants qui se font les complices de Knauf feraient mieux de réfléchir, car eux-aussi, depuis l’implantation de cette usine polluante, respirent davantage de particules fines, elles n’entrent pas que dans les seuls poumons des petits Illangeois…

Knauf agit de la même façon que Patrick Le Lay, PDG de TF1 en 2004, qui s’était vanté de vendre « des parts de cerveau disponible » aux annonceurs. Chez les enfants dont on dit que ce sont des éponges qui captent beaucoup, cette part de cerveau disponible est à la fois plus grande et plus accessible. Knauf veut naïvement, (ou pas), se faire accepter dans le tissu local. Ce groupe familial et ses équipes parlent de façon récurrente, de leur « intégration ». En s’attaquant aux jeunes enfants, ils vont plus loin : ils conditionnent les jeunes esprits du terroir à l’acceptation de l’usine qui fera partie de leur paysage pendant toute leur jeunesse, mais peut-être aussi avec l’arrière-pensée de préparer une main d’œuvre locale déjà conditionnée, fidèle  et servile.

C’est un vieux schéma que nous Lorrains, nous connaissons bien sur ces terres où des générations se sont succédées dans les écoles, les apprentissages, les usines, les hôpitaux, les logements,  les cinémas, les colos, les cimetières.., le tout sous la houlette des maîtres de forge…

Cubilot, hauts fourneaux, mêmes outils, mêmes pratiques !

Pour terminer voici un lien vers un reportage France 3

France 3 Lorraine : « Knauf : victoire des opposants »

https://youtu.be/2JXR7FOj__E

 

https://stopknauf.fr/

https://stopknauf.fr/soutenez-laction-de-lassociation/

 

 

5.832 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités