Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

Non à l'implantation d'une Marina devant les Terres « UPARU, ARUTAI, MOROI, TEVAIUTEUTE » sises à TEVAITOA

Pétition : Non à l'implantation d'une Marina devant les Terres « UPARU, ARUTAI, MOROI, TEVAIUTEUTE » sises à TEVAITOA Pétition

Non à l'implantation d'une Marina devant les Terres « UPARU, ARUTAI, MOROI, TEVAIUTEUTE » sises à TEVAITOA

Victoire de la pétition
1.114 signatures
Auteur(s) :
Habitants de Tevaitoa
Destinataire(s) :
Monsieur Cyril Tetuanui, Maire de Tumaraa
Victoire
La pétition
Mises à jour

Bonjour à tous, 

Aujourd'hui est un TRÈS GRAND JOUR car nous avons réussi à sauver notre lagon !

C'est grâce à vous, à nos amis, aux associations de Polynésie que nous avons pu sauver notre lagon, garde manger de notre population de UPARU.

MERCI A TOUS

Article 1er : L’arrêté n° 1469 CM du 6 août 2018 portant déclaration d’utilité publique de la construction de la marina de Tevaitoa sise sur l’île de Raiatea et cessibilité des parcelles nécessaires à cette opération est annulé. Article 2 : La Polynésie française versera aux requérants une somme de 200 000 F CFP au titre de l’article L. 761-1 du code de justice administrative.

NOUS SOUSSIGNÉS, habitants de la Commune de TUMARAA-TEVAITOA ET NOTAMMENT CEUX DES TERRES « UPARU, ARUTAI, MOROI, TEVAIUTEUTE » NOUS OPPOSONS UN FERME REFUS AU PROJET D’INSTALLATION D’UNE IMMENSE MARINA DEVANT NOS TERRES POUR LES RAISONS CI-DESSOUS EXPOSÉES :



  • OPPOSITION A TOUTE EXTRACTION DU CORAIL DU PLATIER,


Celle-ci étant une réserve naturelle de pêche de poissons, crabes, squilles (varo), d’oursins, de bénitiers pour la plupart de nos riverains et autres habitants de la commune. Les plus jeunes ignorent s’ils pourront continuer à vivre de leur activité́ qui, en Polynésie, fait office de régulateur social, quand l’argent manque.


 



  • L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DE CES EXTRACTIONS SERA DESASTREUX


ENVIRONNEMENTAL Les particules issues des dragages ont une capacité de colmatage accrue des polypes coralliens. Cette turbidité associée aux travaux de dragage a été constatée plusieurs années après les phases d’exploitation. Le paysage sous-marin est également modifié très profondément avec la présence des souilles sur les récifs. L’aspect des souilles, dépourvues de vie et recouvertes de fines particules, bouleverse totalement le paysage sous-marin du récif frangeant



  • LES PASSES LES PLUS PROCHES SONT SITUÉES A PLUS DE CINQ KILOMETRES EMPECHANT LE RENOUVELLEMENT DES EAUX DU LAGON ET L’ÉVACUATION RAPIDE DES RÉSIDUS POLLUANTS.

  • LA POLLUTION NATURELLE QUE GÉNERERA UNE TELLE INSTALLATION DANS NOTRE ENVIRONNEMENT TELS QUE REJETS D’HUILE, D’EXCRÉMENTS HUMAINS, EAUX VICIÉES REJETÉES DANS LA MER ETC…) sachant que les eaux ne sont renouvelées que par la houle du récif et que les courants renvoient les déchets vers les plages des riverains de cette zone.

  • LE COMMERCE ILLICITE DE LA DROGUE TEL QUE LA MARIJUANA (PAKA), ICE ET DÉRIVES EN PROVENANCE DE YACHTS A USAGE TOURISTIQUE, LE TOUT AYANT DÉFRAYÉ LA CHRONIQUE JUDICIAIRE LES TEMPS DERNIERS PAR LA CAPTURE DE DROGUE DURE A BORD DE CES BATIMENTS.

  • LA TENTATION DE FAVORISER LE COMMERCE DU PAKA DANS LE DISTRICT TANT LES PLANTEURS SONT NOMBREUX.

  • UN LEURRE POUR DIRE QUE CELA FAVORISERAIT LE COMMERCE LOCAL QUAND ON SAIT QUE CES SOCIETES POUR DES RAISONS PRATIQUES S’ADRESSENT AUX PRINCIPAUX LIBRES SERVICES DE LA VILLE D’UTUROA POUR APPROVISIONNER LEURS CLIENTS DURANT LEUR SEJOUR.

  • LEURRE POUR AFFIRMER QUE CELA AIDERAIT A L’EMPLOI QUAND ON CONNAIT QUE CES SOCIETES N’EMPLOIENT QUE PEU DE PERSONNES QUI N’AURONT EN CHARGE QUE DES TÄCHES SULBATERNES COMME ANGENTS D’ENTRETIEN


La zone qu’ils veulent occuper nourrit gratuitement plus de personnes et ce, depuis des années et pour des années encore.



  • QUE CES SOCIETES S’ENRICHERONT TOUJOURS AU DETRIMENT DE LA POPULATION LOCALE.

  • QUE LA FRANCE EST CO-SIGNATAIRE DES ACCORDS DE PARIS SUR LA COPE 21 S’ENGAGEANT DANS LE PROCESSUS DE LA PROTECTION DE LA NATURE QUI ENGAGE EGALEMENT LES AUTORITES LOCALES 

  • DONC, OPPOSITION TOTALE A TOUTE EXTRACTION PRÉVUE DANS CE PROJET CAR IL Y A RISQUE DE CIGUATERA CERTAIN DANS UN MILIEU MARIN RÉPUTE SAIN.


CONTRE-PROPOSITION


LE TERRITOIRE ET LA COMMUNE DE TUMARAA DISPOSENT D’UN TERRAIN SIS A VAIAAU AU LIEU DIT VAIHUTI ET CONNU SOUS LE NOM DE « DOMAINE ARNAUD » EN FACE DUQUEL LE SERVICE DE L’ÉQUIPEMENT DU TERRITOIRE AVAIT PROCÉDE A DES EXTRACTIONS SAUVAGES DE CORAIL. QUE CE LIEU DONT ON PEUT VOIR LES TRACES DE CE DÉSASTRE EXISTANT PEUT RECEVOIR IMMEDIATEMENT LE PROJET CI-DESSUS ÉVOQUÉ SANS QU’IL PUISSE ETRE CONTESTÉ TANT L’ASSISE FONCIERE EST ACQUISE AUSSI BIEN AU TERRITOIRE ET Á LA COMMUNE.



  • IDÉALEMENT PRÊT A RECEVOIR UN TEL PROJET PUISQUE LES EXTRACTIONS ONT DEJA ÉTÉ RÉALISÉES SOUS LE GOUVERNEMENT FLOSSE AYANT MR FRITCH POUR MINISTRE DE L’ÉQUIPEMENT.

  • QUE LA PASSE DE PUNAEROA SE TROUVE FACE DU LIEU FAVORISANT AINSI LES SORTIES ET RENTRÉES DES YACHTS EN PLUS D’UN RENOUVELLEMENT RÉGULIER DES EAUX DU LAGON.

  • DISPOSANT AINSI DE PLUS D’ASSISES FONCIERES POUR RECEVOIR L’AMPLEUR DU PROJET ET LA CRÉATION DES ACTIVITÉS ANNEXES.

  • CRÉANT AINSI UNE STIMULATION ÉCONOMIQUE IDÉALE POUR CETTE ZONE OUBLIÉE DES ÉLUS UNE FOIS LES ÉLECTIONS TERMINÉES ET DÉSENCLAVANT AINSI TEVAITOA D’UN ENCOMBREMENT POLLUANT INUTILE.

Le 22/10/2018

Bonjour à tous, 

Nous sommes en voie d’être expulsés du lieu que nous occupons par les forces de l’ordre, car nous bloquons les travaux qui dégraderont irréversiblement notre platier vivrier.

Aidez-nous, car nous avons besoin de 20 000 signatures pour bloquer le projet 

Merci de diffuser le plus largement possible notre pétition, car NOUS AVONS BESOIN DE VOUS et de TOUS VOS AMIS pour que notre président de la Polynésie Édouard FRITCH arrête enfin le projet des époux TETUANUI : Marina de Tevaitoa 

MERCI DE VOTRE AIDE ET DE VOTRE FIDELITE

Les habitants de UPARU Tevaitoa dans l'île de RAIATEA

Le 22/08/2018 : 

Bonjour à tous,

La décision ministérielle est tombée le 1er août 2018, le conseil des ministres a déclaré d'utilité publique la construction de la marina de Tevaitoa sise sur l'île de Raiatea.

Nous déposons ce jour un référé pour contrer cette décision car plusieurs points des deux enquêtes publiques effectuées sont remplies d'incohérences et de mensonges

Nous vous tiendrons informés, chers sympatisants sur la suite donnée à notre action

Merci de votre soutien

Les habitants de Uparu et les membres de l'association A PARURU IA TEVAITOA


Le 26/09/2017 :

Bonjour à tous, Nous venons vous informer que nous avons créé une assocoation de défense contre ce projet polluant de la marina de Tevaitoa :

A Raiatea, la population dit non à la Marina de Tumaraa

Vendredi 22 Septembre 2017 à 07:49 | Lu 1914 fois

RAIATEA - C'est un projet qui soulève un tollé de protestation à Raiatea. La construction d’une marina dans l’une des baies du district de Tevaitoa, ne fait pas l’unanimité. Après avoir fait circuler une pétition sur le net, les quartiers de Uparu, Arutai, Moroi et Tevaiuteute se sont réunie en collectif et compte bien se faire entendre.C’est au cœur d'un havre de paix, face au quartier Uporu, que la Commune de Tumaraa projette d’y construire une marina d’une capacité d’accueil de 100 voiliers. Un projet démesuré selon les riverains du district. Et surtout un écosystème complètement bouleversé. 

"Tevaitoa est la commune la plus défigurée en ce qui concerne son lagon. Pourquoi vouloir tout détruire ? La France a signé une convention internationale pour la défense de l'environnement, et c'est cela le cadeau qu'on nous offre?" s'interroge Gérard Goltz, riverain. 
  
Du coté du Maire de Tumaraa, Cyril Tetuanui, on affirme respecter la réglementation. "J'ai demandé à ce qu'on respecte la réglementation en ce qui concerne l'extraction de la soupe de corail, et que ce projet de marina, soit écologique". 
  
Pour créer le bassin, 90 000 m3 de soupe de corail seront dragués directement dans ce vivier naturel. "Nous craignons pour l'avenir de nos enfants, il y a des poissons et des crabes ici, et c'est ce que nous voulons préserver de ce projet.", s'inquiète Cali Rota, autre riverain. 
  
Inquiétude à laquelle répond Cyril Tetuanui. "Les recherches que j'ai mené au niveau du service de la pêche, ne démontre pas que cet endroit-là peut nourrir la population de Tumaraa. Alors qu'en parallèle du projet de marina, le conseil municipal est en négociation avec des investisseurs, pour que l'on mette en place l'élevage de crabes, de varo et d'holothurie." 
  
Disparition d’une réserve naturelle, risque de pollution, les habitants craignent également que cette Marina ne soit une porte ouverte à l’écoulement de produit illicite et trafic d’arme. Crainte partagée par Stellio Holman. "Cela favorise tous ces trafiquants à venir chez nous." Ce que ne dément pas le maire. "C'est vrai, c'est un risque, mais selon moi, il est minime. C'est à nous d'être vigilants" 
  
Pour Cyril Tetuanui, ce projet de plus de 300 millions financés à 80% par l’État, et 20% par le Pays devrait désengorger la marina de Uturoa, et ainsi développer le tourisme sur sa commune et donc des emplois. La rencontre avec le Maire et son conseil n’aura fait que calmer l’inquiétude des riverains, mais ces derniers, méfiants, restent sur leur garde. 

Nous ne sommes pas dupes des paroles du Maire et restons vigilants. Nous comptons sur vous pour nous aider dans ce combat difficile. Merci de votre soutien

Victoire de la pétition
1.114 signatures
222 commentaires
Pea - Le 23/08/2017 à 01:54:59
Je suis d accord pour que le projet soit deplace a Vaiaau,
2
Virginie - Le 22/08/2017 à 22:17:28
Parce que c'est bien argumenté
2
Paulo - Le 20/08/2017 à 10:23:44
soutien total de la pétition 27895, la protection de la nature doit créer un lien collaboratif de tous ceux qui sont menacés
2
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs