Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Habitat Alternatif : laissez nous vivre en harmonie avec la nature
Pétition

Habitat Alternatif : laissez nous vivre en harmonie avec la nature

Habitat Alternatif : laissez nous vivre en harmonie avec la nature Pétition
18.220 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Franck Hamon
Destinataire(s) :
Barbara Pompili (Ministre de la Transition écologique )
Ministre de l'environnement et de l'habitat - Préfet de la Dordogne - Intercommunalité Vallée de l'Homme - Tribunal Judiciaire Bergerac
La pétition

Vivre proche de la nature tout en la respectant, dans un habitat léger, pose encore et toujours le même problème : les administrations arrivent avec leurs règlements et vous somment de remettre les lieux en l'état et de les quitter...



Franck demeure à Audrix depuis 1994, Josiane aussi. C'est un joli petit village de moins de 300 habitants. Ils sont bien intégrés dans la commune et le milieu associatif. Josiane a même fait un mandat en tant que conseillère municipale à la mairie d'Audrix jusqu'en mars 2020 et Franck a, pendant de nombreuses années, participé à l'animation des marchés de producteurs de l'été, emmenant les enfants faire le tour du village dans sa calèche tirée par son âne Lutin. Il a également œuvré, lors de ces marchés, à l'opération « Zéro déchet », faisant d'Audrix une commune pionnière.


Franck a toujours eu conscience de la fragilité de la nature et a toujours défendu le vivant. Josiane est très sensible à l'environnement, depuis plusieurs années.

Aussi, ils adhèrent complètement au droit de vivre dans la nature, de répondre aux enjeux écologiques en adaptant pleinement leur mode de vie. C'est leur projet de vie pour les prochaines années à venir.


Ils habitent ensemble depuis 2 ans et quelques mois une roulotte installée sur un terrain appartenant à Franck. Ce n'est pas une habitation de loisirs mais bien une habitation principale (Superficie de l'habitation : 17,50 m²).


Cette habitation mobile est complètement autonome vis à vis des réseaux publics (réserves d'eau de pluie et eau du puits, panneaux photovoltaïques) et assainissement (bassins plantés).


L'emplacement de la roulotte a été choisi en fonction de la topographie, terrain plat à cet endroit donc sans aucune fondation, dalle, etc ; d'une possibilité d'autonomie en eau du puits (le puits plus haut que la roulotte permet d'avoir de la pression aux robinets par gravité) ; de la discrétion dans le paysage (à 200 m de la route communale - pas de visibilité -, tout en n'étant pas très loin d'autres habitations situées à 100 m environs ; la roulotte est perçue seulement du chemin communal) ; de l'accessibilité de l'endroit en cas d'urgence (pompiers, SAMU).


Ils ne pensaient pas s'être installés sur une zone dite « classée ». Convoqué à la gendarmerie, Franck a dû s'expliquer, pendant plus de 2 heures, sur 2 délits : infraction aux dispositions du plan local de l'urbanisme et infraction due à l'installation d'une résidence mobile de loisirs en dehors des emplacements autorisés. Il a dû subir le protocole des photos, empreintes...


Bref, le Parquet demande à ce que le terrain soit remis en l'état dans le délai de 4 mois à compter de ce jour. Donc, d'ici le 20 avril 2022, Franck et Josiane doivent trouver une solution pour la roulotte, leur maison principale (et non de loisirs).


« Quoi que nous décidions pour notre habitation, pour nous le combat est légitime et nous espérons pouvoir compter sur un maximum de monde pour soutenir ce défi sociétal, environnemental et économique qui concerne toute génération. Nous ne sommes pas les seuls en France à devoir subir les lois floues, la tolérance ou non de quelques Maires et d'avoir toujours une épée de Damoclès au-dessus de la tête quand nous choisissons ce mode d'habitation alternative.


Nul n'est au-dessus ni contre les lois mais il est urgent de trouver des solutions aux problématiques existantes et nous attendons des actes et engagements politiques forts. »


Dans les années qui viennent il faudra répondre à l'augmentation de la population et à la crise du logement. Autant dire qu'il va falloir multiplier les solutions pour répondre à ce défi. L'habitat alternatif est une réponse, parmi d'autres, permettant de réduire son empreinte écologique.


Ce mode de vie respectueux de l'environnement représente une alternative sérieuse et une véritable réponse face aux enjeux écologiques, sociétaux et économiques.


Pour voir le reportage FR3 sur la roulotte de Josiane et Franck : Cliquez ICI pour ouvrir la vidéo

18.220 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
324 commentaires
Ana maria - Le 12/01/2022 à 10:46:57
et dire que j'y avais pensée de vivre ainsi
23 0
Marie-claude - Le 13/01/2022 à 13:44:01
Vu le manque d'habitats, la hausse permanente des loyers, des coûts immobiliers parce qu'un étranger soit-il anglais, hollandais ou autre achète une maison de campagne ce qui comme par magie augmente tout le patrimoine immobilier d'une région et entraîne à la longue une impossibilité aux jeunes du coin de pouvoir acheter à leur tour un bien près de leur famille, c'est une grande honte pour la France, d'autant plus qu'il n'y a pas suffisamment d'emplois même dans les grandes villes ! Sans compter les employés européens du bâtiment n'ayant pas focément un CAP dans ce domaine, faisant un travail au noir, mal payés laissant les futurs propriétaires dans l'insécurité des maisons avec plein de mal-façons ayant pour résultat l'augmentation des coûts de restauration de leur bien, il n'y a plus rien qui marche dans notre pays ! Tout va à l'endettement vu que les Français consomment et ne fabriquent plus les produits finis à la Chine ou autre ! Le cercle vertueux de production et consommation est brisé ce qui n'améliore pas du tout le sort des concitoyens de notre pays pour l'éducation, la santé et les nouveaux retraités plus les futurs ! Nous sommes déjà dans le quart monde ! Il n'y a plus de rêve à sortir de notre Pays !
53 0
Véronique - Le 13/01/2022 à 15:29:24
Je veux bien que ce soit un site classée mais si un promoteur arrivé avec un lotissement en prévision de plusieurs maisons ( ce qui rapporterait beaucoup en terme financier à la commune et donc à l'état), est-ce que le discours serait le même ?
Ces personnes sont "peut-être" dans l'inégalité mais j'apporte mon soutien car, que l'on soit sans un sou, emploi, sans maisons, pour l'amour de la nature dans ce type de logement, aujourd'hui il est fort difficile que les autorités acceptent ce genre d'habitat. Trop de contraintes pour ces demeures avec des lois qui n'ont pas souvent de sens dont personne n'en connait vraiment les tenants et les aboutissants. Chacun dit la sienne.
On a vu dans plusieurs communes des maisons surgir dans des zones inondables sans que cela puisse géner qui que ce soit sans parler des antennes et autres....
D'un côté on nous parle d'écologie, d'économie mais dès lors qu'on se substitut à ce genre d'habitation même dans les règles de l'art, cela ne plaît pas. De toute façon, au vu de l'avenir morose qui se prépare avec des logements qui ne cessent d'augmenter d'une part, de l'alimentation, du coût de la vie en général et des gens qui essaient de vivre plus écologiquement, et bien ce genre d'habitation va vouloir évoluer malheureusement avec des refus permanents car économiquement parlant cela ne rapport pas grand chose à l'état de vivre modestement. La tiny house n'est pas prête de faire son apparition en France !!!
53 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Habitat Alternatif : laissez nous vivre en harmonie avec la nature