Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

NON au gaspillage de 800 000 € d’argent public pour contrer un projet de Réserve de Vie Sauvage® !

Pétition : NON au gaspillage de 800 000 € d’argent public pour contrer un projet de Réserve de Vie Sauvage® ! Pétition

NON au gaspillage de 800 000 € d’argent public pour contrer un projet de Réserve de Vie Sauvage® !

55.634 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur(s) :
ASPAS - Association pour la protection des animaux sauvages
Destinataire(s) :
Ensemble des élus du Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes, du Conseil Départemental de la Drôme, de la Communauté de Communes de Bourdeaux-Dieulefit et de la Commune de Vesc
La pétition
Mises à jour

L’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) était engagée depuis plusieurs mois avec le propriétaire de la montagne de Miélandre à Vesc, dans la Drôme, en vue de son rachat. Le projet était d’en faire une Réserve de Vie Sauvage® (RVS) ouverte au public avec un accès aux chemins de randonnée, comme le sont les quatre autres RVS que gère déjà l’association. Soucieuse de s’intégrer au tissu local, l’ASPAS avait évidemment consenti à maintenir le pastoralisme là où il se pratique déjà.


L’achat étant entièrement financé par la fondation hollandaise Stiching Nature Sauvage et soutenu par les élus locaux, le Maire de Vesc, le Président de la Communauté de communes Dieulefit Bourdeaux et la Conseillère départementale terminaient leur communiqué commun, le 11 avril dernier, par un encouragement à la réussite du projet de l’association :


« Le Conseil communautaire, considérant que les intérêts économiques, sociaux et environnementaux du territoire sont préservés a rapporté la délibération du 21 mars abandonnant ainsi son projet d’acquisition. Cette nouvelle, donne la possibilité au vendeur et à l’ASPAS de déployer un projet dont la dimension environnementale méritera d’être intégrée au projet territorial. Une Réserve de Vie Sauvage® (RVS) devrait ainsi prochainement voir le jour à Miélandre, ce qui permettra de protéger et mettre en valeur sur le long terme cette montagne emblématique de la Drôme. »


Hélas, suite à des complications financières, la fondation a dû renoncer à l’achat, mais l’ASPAS n’a pas abandonné le projet, et avait proposé au propriétaire de reprendre à son compte l’acquisition.


C’était sans compter sur la SAFER qui, en parallèle, n’a cessé de multiplier les courriers, y compris par le biais d’avocats, pour empêcher la vente ! Après un mois de discussions, le propriétaire a finalement cédé à la pression, et a signé cet automne une promesse de vente avec la SAFER.


Il nous est rapporté que l’acheteur final serait à terme la commune de Vesc, qui préfère s’endetter à hauteur de « 161 000 € (20% du coût total) soit l’équivalent d’une année de budget de fonctionnement communal » (voir Le Dauphiné du 16/11/2019). Le reste du financement étant apporté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le département de la Drôme. 


Dépenser plus de 800 000 € de fonds publics pour contrer une initiative de protection de la nature qui ne coûte rien à la collectivité et qui respecte l’intérêt général afin d’en faire un projet de protection bas de gamme, voilà ce que proposent aujourd’hui la SAFER et les collectivités qui s’engagent dans ce projet. En effet, les conditions de la vente sont beaucoup moins protectrices pour cet espace naturel, puisqu’il est prévu d’y autoriser l’exploitation forestière… et la chasse (dans 20 ans).


L’ASPAS a écrit à chacun des élus amenés à se positionner sur cet achat subventionné afin qu’ils disposent des informations utiles pour un vote éclairé. Nul doute que certains seront sensibles à ces arguments en partie financiers, mais votre soutien est plus que nécessaire pour montrer que ce site mérite une vraie protection de notre patrimoine naturel sur du très long terme.


Allions l’écologie à l’économie !


Le 06/12/2019

Il y a tout juste 1 mois grâce à la mobilisation de plus de 20 000 donateurs, l’ASPAS a pu boucler le budget de 2 350 000€ et acheter 500 hectares dans le Vercors pour transformer un enclos de chasse privé en Réserve de Vie Sauvage® (Réserve Naturelle). Le 27 novembre elle signait l’acte d’achat. Elle menait en parallèle un autre projet de réserve de 275 ha : la montagne de Miélandre (Drôme).

Vous avez découvert les oppositions autour du projet de Miélandre et avez d’ores-et-déjà signé la pétition. Nous vous en remercions vivement !

Aujourd'hui l'ASPAS a encore besoin de votre mobilisation pour contrecarrer la pression des lobbies qui ont convaincu les collectivités locales (Commune, Département, Région) de dépenser plus de 800 000 € d'argent public pour acheter ce terrain et y faire une pseudo-réserve naturelle (l'exploitation forestière autorisée immédiatement et la chasse d'ici 20 ans au plus tard car il est déjà prévu que cet accord soit révisable…).

Pour résumer le dossier, il y a donc à ce jour, deux projets concurrents :

  • L’un portée par une association, l’ASPAS, financé par des fonds privés, qui ne va donc rien coûter au contribuable et permettre une protection intégrale de la nature, en restant libre d’accès aux visiteurs qui pourront se promener en sécurité sans chasse.
  • L'autre porté par la commune qui va s’endetter et qui va coûter plus de 800 000 € d'argent public pour une protection bas de gamme.

La motivation est plus idéologique qu’écologique : sous la pression des lobbies, empêcher, coûte que coûte, l’ASPAS de créer une autre Réserve sans chasse en Drôme.

Le choix entre ces deux projets sera décidé le 06/12/19 par la SAFER (Société d'aménagement foncier et d'établissement rural qui a pour mission de protéger les intérêts du monde agricole). La presse locale s’est fait l'écho de ce gaspillage. Aucun des élus locaux interrogés n'a voulu réagir... Le Canard enchaîné a publié un article mercredi 04/12 et le journal de France 3 également.

On peut encore inverser le cours des choses !

En plus de la pétition, que vous avez déjà signée, vous pouvez écrire à la SAFER et aux élus pour faire entendre votre voix. On compte sur vous !

Vous pouvez copier-coller ce texte, l’adapter et l’envoyer à :

laurent.wauquiez@auvergnerhonealpes.fr ; mpmouton@ladrome.fr ; comoulin@ladrome.fr ; mairievesc@yahoo.fr ; c.vesc@orange.fr ; d.bertrand@safer-aura.fr ; e.palayer@safer-aura.fr

Mesdames, Messieurs les élu.e.s,

Nous venons d’apprendre que vous comptez utiliser plus de 800 000€ d’argent public pour un projet qui aurait pu être porté par l’ASPAS et qui n’aurait pas coûté 1 seul centime au contribuable. De plus son projet avait une réelle portée en matière de protection de la biodiversité et avait reçu en avril dernier, votre entier soutien. Nous tenons à vous faire part de notre désaccord quant à l’utilisation de nos deniers pour contrecarrer ce projet déjà bien engagé.

Plus d’infos sur cette page : ICI

 

55.634 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez cette pétition avec vos amis
Je signe avec un autre email
1.153 commentaires
François - Le 06/12/2019 à 08:37:58
Je connais trop bien les méthodes et intérêts de la SAFER
0
Jean claude - Le 24/11/2019 à 11:21:49
merci de soutenir egalement toutes les assos anti éoliennes partout en france pour l'abandon total de ces projets qui sont une catastrophe ecologique et economique....
0
Pascale - Le 24/11/2019 à 22:48:49
Soutien total à l’aspas
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs