Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Non à l'épandage des boues de Caen dans le Calvados

Pétition : Non à l'épandage des boues de Caen dans le Calvados Pétition

Non à l'épandage des boues de Caen dans le Calvados

64 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Laizon Environnement 12, chemin de la Croix-Nicolas 14190 Maizières laizonenvironnement@nordnet.fr
Destinataire(s) :
Monsieur le préfet de Basse-Normandie et de Monsieur le préfet du Calvados,
La pétition
Monsieur le préfet de Basse-Normandie,
Monsieur le préfet du Calvados,

Comme en 2007, les soussignés s’opposent catégoriquement à l’épandage des boues de la station de traitement des eaux usées provenant de la communauté d’agglomération de Caen sur les 191 communes du Calvados visées par l’enquête publique (30 mai-30 juin 2011) pour les raisons suivantes :

1. LA POLLUTION PAR LES MÉTAUX LOURDS EST IRRÉVERSIBLE

Dans les boues des stations d’épuration subsistent des « métaux lourds », qui, selon les types de sols, s’accumulent dans les terres, passent dans les plantes ou dans les nappes phréatiques. Et comme le montre la carte établie par l’Institut de l’Environnement de « l’indice d’acceptabilité des sols à l’épandage des boues de station d’épuration », il y a très peu de surfaces compatibles avec ce type d’épandage en Basse-Normandie.
Dans les terres, même si les résidus de métaux lourds sont supposés être inférieurs aux normes, ils ne peuvent pas disparaître ; d’ailleurs il est prévu de les contrôler au bout de 10 ans et de cesser l’épandage sur la parcelle si la dose est supérieure aux normes.
Dans les plantes, ils sont toxiques pour les organismes vivants à partir d’une certaine dose.
Dans les nappes phréatiques et les cours d’eau, ils s’ajouteront aux nitrates qui les polluent déjà dans le Calvados.
Cette pollution par les métaux lourds est irréversible.

2. LES EFFETS À LONG TERME POUR L’HOMME ET L’ANIMAL NE SONT PAS CONNUS

On sait que, dans presque tous les départements français, des coopératives agricoles et des industries agro-alimentaires interdisent aux agriculteurs d’épandre des boues de station d’épuration sur les parcelles dont elles collectent les productions. Ce sont par exemple la Fédération nationale des producteurs de pommes de terre et certains organismes de gestion des AOC viticoles. L’Institut de l’Élevage et le Centre national interprofessionnel de l’économie laitière ont été obligés d’émettre des recommandations techniques « pour éviter la contamination des animaux et un risque de dégradation de la qualité du lait » lors de l’épandage de ce type de boues sur les prairies, ces risques ayant été démontrés par l’INRA. Les centrales d’achat d’Auchan et de Carrefour ainsi la société Mac Cain ont défini pour leurs fournisseurs des conditions d’utilisation de ces boues extrêmement restrictives.

3. AUCUN CONTRÔLE N’EST INFAILLIBLE

Le « suivi et l’auto-surveillance » des épandages sont très complexes, même si l’on s’en tient aux principales opérations. Il s’agit d’une auto-surveillance, pour les responsables de la station d’épuration, l’entreprise qui transporte les boues et les épand et les agriculteurs.
Tout repose sur « la fiabilité des partenaires de la filière et des contrôles » :
« Mais un tel choix suppose de mettre en place un système de contrôle infaillible. Les crises récentes montrent qu'aucun contrôle n'est infaillible », comme le souligne le rapport du Sénat.
Cette année, la communauté d’agglomération de Caen, ne sachant à nouveau comment se débarrasser de ses boues, espère les répandre dans 191 communes rurales, dont 34 ont catégoriquement dit NON il y a 4 ans !

En conséquence, NOUS DEMANDONS L'ABANDON DE CE PROJET D'ÉPANDAGE des boues d’épuration de l’agglomération de Caen dans les 191 communes du Calvados visées par l’enquête publique.
64 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
13 commentaires
Robert - Le 17/08/2019 à 12:31:55
Sommes empoisonnés par les odeurs et le cultivateur ne laboure pas sous les 48 heures..comme l'impose la réglementation ..Les maires et le Préfet autorisent sans connaître l'incidence sur la santé !!
0
Le 16/06/2011 à 09:11:28
que les citadins gardent leurs me..de!!!
0
Le 02/07/2011 à 22:30:05
des controles independants et transparents, des normes strictes, et on la prend votre m...
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs