Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement NON à l'entrepôt de la honte à Vaires !
Pétition

NON à l'entrepôt de la honte à Vaires !

NON à l'entrepôt de la honte à Vaires ! Pétition
1.579 signatures
Quand elle atteindra 5 000 signatures, celle pétition sera plus susceptible d’atteindre son destinataire.
Auteur :
Auteur(s) :
Association Vaires Ecologiste et Citoyenne (AVEC)
Destinataire(s) :
avecvaires77@gmail.com
La pétition
Bientôt près de chez vous, idéalement situé dans la ZAC du Gué de Launay, à 200 m du collège Goscinny et de ses 720 élèves, des cuves de fioul de la centrale EDF et des premières habitations, un entrepôt de 25.000 m2 vaste comme 5 terrains de football, permettant le stockage de 500 TONNES DE PRODUITS COMBUSTIBLES ! Il sera alimenté par 45 camions chaque jour !

Vous n’en croyez pas vos yeux ? C’est pourtant ce que les 300 pages du dossier d’enquête dite publique, habilement mise en place du 4 juillet au 1er août (!) en mairie de Vaires, nous apprenaient.

Derrière ce fantastique et juteux projet, on trouve l’entreprise JMG Partners, spécialiste en immobilier d’entreprise, qui prétend développer “une offre innovante sur le lot B” de la ZAC du Gué de Launay. Et comment ! “Nous proposons à la location des locaux industriels neufs de 6 000 m² à 12 000 m² livrés au 2e semestre 2023”, lit-on sur le site d’Aménagement 77, chargé par la Communauté d’agglomération de l’aménagement de la ZAC.

Pourtant, nous rappelons que dans cette zone d’aménagement concerté, dont les élus se plaisaient à vanter l’atout environnemental lors de son inauguration en juillet 2021, jamais il n’a été question d’accueillir autre chose que des entreprises “productives, artisanales et de service”, comme le confirme encore le site de la Communauté d’agglomération, à l’exclusion des activités de logistique, génératrices de trafic routier, de nuisances sonores et de pollution, et encore moins à des activités présentant un risque pour l’environnement et la population !

Pour l’Association vairoise écologiste et citoyenne (AVEC), il n’est pas question d’accepter l’installation d’une telle bombe à retardement sous nos fenêtres. Nous appelons les Vairoises et les Vairois à s’élever contre ce projet, à signer cette pétition et à se rassembler le samedi 3 septembre à 11 heures sur le parvis de l’hôtel de ville pour exiger l’abandon sans condition du projet.

Réaffirmons qu’il y a beaucoup mieux à faire pour valoriser ce site aux atouts écologiques rares, bénéficiant au nord d’un embranchement fer et au sud du canal de navigation autorisant les transports de marchandises par train et batellerie. Nous exigeons donc que la vocation de la ZAC soit rigoureusement respectée et réclamons le développement d’activités pourvoyeuses d’emplois pérennes et qualifiés, dans l’absolu respect de notre environnement.

Aussi, nous vous invitons à signer cette pétition et à un rassemblement citoyen samedi 3 septembre à 11 h sur le parvis de l’hôtel de ville pour exiger le retrait du projet d’entrepôt.
1.579 signatures
Signez avec votre email
Quand elle atteindra 5 000 signatures, celle pétition sera plus susceptible d’atteindre son destinataire.
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
16 commentaires
Pierre - Le 06/08/2022 à 15:22:07
Cela parait assez malhonnête...
3 0
Le 06/08/2022 à 18:58:08
Je signe en soutien à votre action contre cet entrepôt. Trop de surconsommation, trop de trafic routier et de toutes les nuisances que ces structures engendre.
Il faut plutôt créer des espaces verts et planter plein d'arbres pour le bien être de tous.
3 0
Christiane - Le 06/08/2022 à 16:31:36
Tous de sales menteurs!!!
3 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement NON à l'entrepôt de la honte à Vaires !