Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Demande d’une fermeture commune de la pêche du sandre et du brochet à la fin janvier en Saône-et-Loire
Pétition

Demande d’une fermeture commune de la pêche du sandre et du brochet à la fin janvier en Saône-et-Loire

Demande d’une fermeture commune de la pêche du sandre et du brochet à la  fin janvier en Saône-et-Loire Pétition
3.572 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Fédération de Saône-et-Loire pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique
Destinataire(s) :
Monsieur le Préfet du département de Saône-et-Loire.
La pétition
De par ses missions de protection du milieu aquatique, notre Fédération de Saône-et-Loire pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique demande une fermeture commune de la pêche du sandre et du brochet fin janvier. Pour une meilleure protection de la ressource piscicole mais aussi pour le respect des actions qu’engagent nos structures associatives de la pêche de loisir en faveur de la réhabilitation des populations de brochets (frayère à brochet), il nous semble important aujourd’hui qu’il n’y ait plus d’activité de pêche professionnelle entre le dernier dimanche de janvier et le 2ème dimanche de mars, période de reproduction du brochet.

Dans le département de Saône-et-Loire, depuis 2006, la pêche du brochet ferme fin janvier alors que celle du sandre ferme mi-mars suite à des décisions de la Direction Départementale des Territoires de Saône-et-Loire en réponse à des demandes des pêcheurs professionnels.

Selon le principe d’équité entre pêcheurs amateurs et professionnels, l’administration a ouvert la pêche au sandre jusqu’au deuxième week-end du mois de mars pour les pêcheurs professionnels mais aussi pour les pêcheurs amateurs aux lignes. Mais alors que les pêcheurs amateurs ne peuvent plus pêcher avec les moyens permettant de capturer le sandre (pêche aux poissons morts ou vivants et pêche aux leurres interdites pendant la période de fermeture du brochet), les pêcheurs professionnels, eux, peuvent continuer à pêcher avec leurs engins de capture habituels et non spécifiques, les filets maillants. De plus, ils peuvent le faire au moment de la reproduction du brochet, période au cours de laquelle cette espèce effectue des migrations importantes vers ses zones de frayères, et où elle est donc la plus vulnérable par rapport aux filets maillants.

Le fait d’autoriser la pêche professionnelle aux filets jusqu’à mi-mars permet donc la capture de brochets dans les filets.

Certes, seuls les sandres peuvent être conservés et les brochets doivent être remis à l’eau. Mais on peut s’interroger sur le devenir des brochets piégés dans les mailles d’un filet en cette période de grande fragilité. Nous estimons que cette pratique peut porter atteinte au recrutement de l’espèce alors que cette dernière est menacée (inscrite sur la liste rouge des espèces menacées en France) et normalement protégée pendant sa période de reproduction.

Ce dernier point nous interroge tout particulièrement et nous parait non acceptable au regard des diverses politiques entreprises pour protéger le brochet et ses habitats. L’investissement important entrepris par les structures associatives de la pêche de loisir ne peut suffire s’il n’est pas accompagné d’un minimum de bon sens.

C'est pourquoi notre fédération a demandé une meilleure prise en compte de la gestion des ressources piscicoles en demandant la fermeture commune de la pêche du brochet et du sandre au dernier dimanche de janvier pour l’ensemble des pêcheurs (par souci d’équité).


Mais, la commission de bassin pour la pêche professionnelle réunie en DREAL Bourgogne (Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du logement) a rejeté notre demande.

Nous trouvons regrettable que la Direction Départementale des Territoires de Saône –et-Loire fasse appel à la commission de bassin pour la pêche professionnelle pour décider de dates de fermeture et d’ouverture qui ne concernent pas seulement une dizaine de pêcheurs professionnels mais bien les 35 000 pêcheurs du département. Pour rappel cette commission n’est pas paritaire et n’est pas sensée non plus défendre les intérêts des pêcheurs aux lignes (promotion du loisir pêche et protection des espèces et des milieux aquatiques)...
N’ayant malheureusement pas non plus la possibilité de nous exprimer via la consultation publique, résultant de l’article 7 de la charte de l’environnement, (notre arrêté préfectoral permanent pour la pêche n’y étant pas soumis pour cette année 2014), nous tenons tout de même vous faire part de notre désaccord quant à la méthode et à la décision qui en résulte.
Nous redemandons donc une fermeture commune de la pêche du brochet et du sandre à la fin janvier :


- pour une meilleure protection du brochet en période de reproduction,

- pour le respect de nos actions entreprises en faveur de la restauration des habitats de reproduction du brochet

- pour une meilleure préservation du sandre en période de grande mobilité

- pour que les souhaits de la pêche professionnelle ne soient pas prépondérants sur les demandes de préservation des ressources piscicoles des pêcheurs aux lignes.

Pour permettre à la Fédération de Saône-et-Loire pour la pêche et la Protection du Milieu Aquatique de faire entendre votre voix auprès de la préfecture de Saône-et-Loire, merci de signer cette pétition.
3.572 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
94 commentaires
Philippe - Le 06/12/2013 à 16:36:11
Stop aux passes droits des pêcheurs professionnels
0
Gaetan - Le 06/12/2013 à 19:19:16
vous êtes une honte pour la nature !!!
0
Geoffray - Le 06/12/2013 à 23:53:23
...........................................
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Demande d’une fermeture commune de la pêche du sandre et du brochet à la fin janvier en Saône-et-Loire