138 948 515 signatures sur MesOpinions.com

Pour la défense du bois des Lens

Sauvegarde en cours...
Pétition : Pour la défense du bois des Lens

Auteur : Le Collectif d'associations pour la défense du bois des Lens

Destinataire(s) : Monsieur le Préfet du département du Gard

Mise à jour

Monsieur le Préfet du Gard


Le bois des Lens est un espace naturel encore très bien conservé de 8400 ha situé au nord de Sommières (Gard) et partagé par 19 communes limitrophes.


Actuellement, la mairie de Moulézan projette sur ce massif un parc éolien comprenant six machines. Or deux projets similaires, dont l’un déjà sur Moulézan, ont fait l’objet d’un refus de permis de construire par la préfecture du Gard en 2009, en raison du caractère très élevé du risque incendie sur cette zone. Les opérateurs éoliens ont fait appel de la décision préfectorale, mais ils ont dû renoncer à leur projet en raison d’une décision du Conseil d’État de décembre 2016 statuant que ces projets éoliens étaient de nature à augmenter le risque incendie dans un espace déjà très exposé au feu, et à mettre ainsi en péril la sécurité publique.


D’un point de vue environnemental, le bois des Lens est entièrement classé en ZNIEFF 2, est défini comme un important couloir écologique entre le Gardon et le Vidourle dans le dispositif de la Trame Verte et Bleue et il constitue un poumon vert entre les agglomérations de Nîmes et d’Alès.


Mais, malgré cela, ce nouveau projet éolien à Moulézan est mis à l’étude, ce qui est inacceptable, car :


— comme pour les projets précédents, écartés par la justice, le risque incendie sera fortement augmenté en raison de la création d’une zone d’exclusion aérienne d’un rayon de 600 m autour des éoliennes de très grande hauteur, ce qui rendra aléatoire l’intervention des avions ;


le bois des Lens est un espace naturel d’un seul tenant et riche d’une grande biodiversité. Les éoliennes projetées vont introduire une rupture dans ce couloir écologique et constituer un risque de mortalité accru pour de nombreuses espèces d’oiseaux, particulièrement les rapaces, pour qui le bois des Lens est un territoire de nidification, de chasse ou de migration, mais aussi pour les chauves-souris, dont on a décompté 18 espèces sur ce massif, des animaux particulièrement mis en danger par les éoliennes. Il n’est pas justifiable de sacrifier le bois des Lens, sa biodiversité et ses qualités environnementales exceptionnelles pour un projet éolien.


— plusieurs villages, soit au total environ 15 000 personnes, sont devenus ces dernières années dépendants de forages faits sur ce massif karstique pour leur ressource en eau potable. La nappe phréatique est uniquement alimentée par les eaux d’infiltration qui dépendent de la couverture végétale. La présence des éoliennes introduirait un risque de pollution de la nappe, en conséquence d’éventuelles fuites d’huile ou de l’utilisation de détergents.


En m’associant au Collectif d’association pour la défense du bois des Lens, initiateur de cette pétition, et qui a agi en soutien de l’État pour l’annulation des deux permis éoliens évoqués plus haut, je vous demande, Monsieur le Préfet du Gard, que l’avis du Conseil d’État soit respecté afin d’assurer la sécurité des populations riveraines et que tout soit mis en œuvre pour maintenir le bon état environnemental du massif des Lens, qui doit rester exempt de tout projet industriel.



1.036 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition