153 078 578 signatures sur MesOpinions.com

NON à la création d'une usine de METHANISATION à KERVIGNAC (56700)

Sauvegarde en cours...
Pétition : NON à la création d'une usine de METHANISATION à KERVIGNAC (56700)

Auteur : Le Collectif "Le GAZpard de LOTHUEN"

Destinataire(s) : M le Préfet du Morbihan, M le Maire de Kervignac

PETITION CONTRE LA CREATION D’UNE USINE DE METHANISATION


                                               A  KERVIGNAC (56700)


Notre commune de Kervignac (Morbihan) ( 6800 habitants) est une commune rurale bénéficiant d’un environnement de grande qualité.


La société AGRIKERGAZ (regroupement de 6 agriculteurs et éleveurs locaux) projette de créer une usine de méthanisation devant le village de Lothuen,  à 100 m des habitations et à 1500 m du bourg de Kervignac.


Cette  méthanisation consiste à utiliser des déchets d’élevages ( lisiers, fumiers bovins et porcins, fientes de volailles ) et de cultures (maïs).


Ces déchets sont stockés dans des hangars et introduits ensuite dans une énorme cuve hermétique appelée « digesteur », chauffés à 40° et brassés pendant une quarantaine de jours.


Sous l’action des bactéries, les matières se décomposent et se transforment en deux types de produits : du « biogaz »  (méthane + gaz carbonique) et du « digestat », matière résiduelle noire composée de produits organiques non dégradables, de produits minéraux  (azote, carbone) et d’eau.


-   Le « biogaz » est injecté dans le réseau de distribution de GRDF.


-   Le « digestat » est évacué du digesteur une fois la réaction terminée et mis en stockage dans des alvéoles puis évacué et mis en épandage dans les champs lors de 2 à 3 campagnes annuelles.


   Dans cette usine, pour 64 à 99 tonnes de matières entrantes par jour, 90% en ressortiront sous forme de digestat pour épandage.


Une telle usine va donc produire un nombre important de nuisances ainsi que des risques sanitaires pour les habitants avoisinants :


Nuisances olfactives :


Emissions d’odeurs sous les vents dominants dans un périmètre de 2 ou 3 km (odeur des cargaisons de lisier, fumier et fientes de volailles pendant le transport, le déchargement, le stockage et l’introduction dans le digesteur). 


  Nuisances sonores :


Trafic routier journalier important (tracteurs et camions) décuplé lors des périodes de récolte du maïs (nuit et jour) et de l’épandage du digestat (déplacement de 64 à 99 Tonnes de matières organiques et végétales par jour pour alimenter l’usine  plus le retrait du digestat soit 90% des intrants).


  Pollution visuelle :



  •             2 cuves de 25,40 m de diamètre et 5 m de hauteur

  •             1 cuve de 38,40 m de diamètre et 6 m de hauteur

  •             1 silo de stockage de 64 m sur 7,50 m de hauteur

  •             1 torchère pour brûler les gaz 

  •             Entre autres …..


 Impacts sur l’environnement :


Risques d’incendie et d’explosion de l’unité de méthanisation (risque technologique).


Dégradation des routes menant à l’usine du fait du trafic de camions et tracteurs.


Pollution atmosphérique par les engins de transport des matières.


Risque de fuites et d’échappement de méthane dans l’atmosphère ( gaz ayant un potentiel de réchauffement 28 fois celui du CO²).


Pollution des sols et des nappes phréatiques :


 La zone de construction de cette usine se situe sur le bassin versant de deux zones maritimes où un grand nombre de pêcheurs à pieds viennent régulièrement prélever des coquillages ( Petite Mer de Gâvres et Ria d’Etel ).


Cette zone se trouve en danger du fait de l’épandage du digestat dans les champs de cette zone et de risque de pollutions accidentelles du terrain de l’usine.


 Risque de propagation du botulisme : actuellement de fortes inquiétudes apparaissent en Allemagne, suite à un rapport entre le botulisme chronique et l’épandage de digestat de méthanisation.


Utilisation de terres agricoles à des fins autres que l’alimentation humaine ou animale.


Prolifération de mouches lors des périodes de chaleur. 


Mortalité anormale d’abeilles (observée en bordure des parcelles épandues probablement victimes des émanations de gaz ammoniaqué).


Nuisances lors de la création d’une canalisation de 5700 m pour acheminer le gaz au réseau GRDF.


 Aspects financiers :


Effondrement de la valeur immobilière des maisons riveraines et avoisinantes (plus de 50 familles).


Coût de réfection des routes communales menant à l’usine supporté par les contribuables.


Cette pétition est destinée au préfet du Morbihan, décideur de l’octroi du permis d’exploitation de cette usine de méthanisation, ainsi qu'au maire de Kervignac.


Merci de soutenir notre action pour préserver la santé et la tranquillité des habitants de Kervignac et des hameaux de Kermaria et Lothuen les plus impactés.


Le collectif «  Le GAZpard de Lothuen »

16.661 signatures

Pétition soutenue par un Super contributeur

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition