Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

CONTRE le prolongement de la voie rapide RD35 par Prévessin-Moëns POUR un plan de circulation favorisant le développement des transports publics et la mobilité douce

Pétition : CONTRE le prolongement de la voie rapide RD35 par Prévessin-Moëns POUR un plan de circulation favorisant le développement des transports publics et la mobilité douce Pétition

CONTRE le prolongement de la voie rapide RD35 par Prévessin-Moëns POUR un plan de circulation favorisant le développement des transports publics et la mobilité douce

1.293 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Commune de Prévessin-Moëns
Destinataire(s) :
Communauté d'Agglomération du Pays de Gex
La pétition
Actualité(s)

Madame, Monsieur, Chers habitants et amis de la commune de Prévessin-Moëns,


Nous avons besoin de votre soutien pour faire échec au projet de route rapide qui pourrait relier la RD 35 à la RD 1005 entre Saint Genis Pouilly et Ornex, puis se prolonger jusqu’à Divonne-les-Bains en vue du futur contournement autoroutier de Genève.


 


Ce projet qui coupera en deux le territoire de notre commune, ne répond en rien à nos difficultés de circulation et hypothèque définitivement notre environnement et notre cadre de vie.


 


Au cours des 24 derniers mois, nous n’avons eu de cesse d’interpeller les instances de la Communauté d’agglomération du Pays de Gex sur les risques environnementaux, sanitaires et juridiques d’un tel projet, et sur la nécessité d’étudier préalablement à tout aménagement des solutions en matière de transport en commun ou de mobilités douces. Nous n’avons pas été entendus.


 


Et pourtant :


 



  • Les trois tracés de voie express proposés par la Communauté d’agglomération n’ont fait l’objet d’aucune étude actualisée, ni de plan de mobilité, permettant de démontrer l’utilité de cette route qui viendra couper notre commune à la hauteur de Vésegnin et de Brétigny, avec toutes les nuisances que l’on peut imaginer sur l’environnement et notre cadre de vie. Cette infrastructure morcèlera le corridor franco-valdo-genevois identifié comme prioritaire au niveau régional pour le déplacement de la faune et la dissémination de la flore.


 



  • Le goudronnage intensif de zones identifiées « naturelles à protéger » au titre de notre PLU, et classées à fort risque d’inondation, sera un désastre environnemental aux conséquences inévitables en termes de santé publique. Il apparaît en effet que les tracés potentiels retenus et validés dans le cadre du règlement graphique du PLUi-H sont situés sur deux des axes majeurs repérés par l’étude sur les continuités écologiques, à savoir la continuité autour du Lion et la continuité de Grand Bois à Ornex au Bois Tollot.


 



  • Cette inscription au PLUi-H d’une nouvelle liaison routière valorise exclusivement la voiture et n’intègre aucunement l’exigence de développement des transports « propres » pour les trajets du quotidien.


 



  • Le commissaire enquêteur a émis un avis défavorable sur le projet de Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Pays de Gex, jugeant une connexion entre la RD35 et la RD1005 incompréhensible en l’absence d’un plan de déplacements urbains. Le commissaire estime en outre que ce projet de liaison routière va à l’encontre des objectifs de réduction des gaz à effet de serre et de préservation d’un minimum d’espaces agricoles. Très récemment, une instruction ministérielle adressée aux Préfets a rappelé la nécessité de lutter contre la consommation des terres agricoles dans les stratégies d’aménagement, selon le principe de zéro artificialisation nette du territoire.


 



  • Le Département de l’Ain a, lui aussi, exprimé de sérieuses réserves sur l’intégration de ce projet de liaison routière au PLUi-H, précisant qu’il devrait plutôt être « réinterrogé dans le cadre d’une réflexion plus globale prenant en compte l’ensemble des enjeux à l’échelle de l’agglomération genevoise, voire plus globalement à l’échelle des Projets d’agglomération ».


 


Ces insuffisances d’analyse renforcent la fragilité des fondements de ce projet.


 


 


D’autres solutions existent et nous paraissent plus pertinentes comme :



  • la restructuration des voies existantes,

  • le développement de nouvelles lignes et l’augmentation de la fréquence des transports en commun,

  • l’amélioration du report modal avec une offre cohérente de parkings relais (P+R),

  • l’extension du réseau cyclable,…


 


Grâce à votre signature nous serons plus forts pour faire reculer ce projet soutenu par la Communauté d’agglomération du Pays de Gex.

Le 10/01/2020

Mesdames, Messieurs,

Nous tenons vivement à vous remercier pour votre soutien dans ce combat commun contre le prolongement de la voie rapide RD35 par Prévessin-Moëns et pour un plan de circulation favorisant le développement des transports publics et la mobilité douce. En tant que signataire, vous avez contribué au changement de position de la Communauté d’Agglomération du Pays de Gex sur ce point précis du PLUi-H.

En effet, une réunion de travail sur le PLUi-H s’est tenue le 19 décembre entre la commune et l’agglomération du Pays de Gex en charge de la production de ce document réglementaire intercommunal. A cette occasion, l’agglomération nous a informés que les faisceaux routiers inscrits au document graphique du PLUi-H, en prévision de la création du barreau routier entre la RD35 et la RD1005, allaient être retirés.

Par ailleurs, notre travail collaboratif sur l’élaboration du PLUi-H se poursuit avec l’agglomération, notamment concernant l’intégration des dernières évolutions demandées par la commune et les citoyens lors de l’enquête publique.

Une fois le document définitif consolidé, au cours de ce premier trimestre 2020, le PLUi-H sera soumis au vote pour son approbation par le conseil communautaire de l’agglomération du Pays de Gex.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés, via le site internet de la commune, de l’approbation du document définitif et de sa mise à disposition du public.

En vous remerciant pour votre engagement, nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de nos salutations distinguées.

Aurélie CHARILLON - Maire de Prévessin-Moëns

 

1.293 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
176 commentaires
Le 06/12/2019 à 11:36:57
Alors que le canton réfléchit à des mesures contraignantes comme mesures d’accompagnement à la nouvelle offre tc qui sera développée après le 15 décembre, ce projet est une ineptie.
L’agglomération vient d’approuver le plan d’actions de la transition écologique dans le genevois français, cette infrastructure n’y a pas sa place.
0
B - Le 10/12/2019 à 16:22:09
Ce projet va a l.encontre de ce que nous voulons offrir aux generations futures. Tenez compte de l avis des personnes censees svp.
0
Sureyya - Le 10/12/2019 à 10:57:08
Contre...Il fallait penser au infrastructure avant de donner des permis de construire à tout va.
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs